Accueil » Actualité » Le téléscope Arecibo va être démoli, coup dur pour la recherche de vie extraterrestre

Le téléscope Arecibo va être démoli, coup dur pour la recherche de vie extraterrestre

Après la rupture d’un second câble de soutien, les autorités américaines ont décidé de décommissionner et de détruire le célèbre télescope Arecibo, second plus grand observatoire au monde. Il était un élément clef du programme SETI.

Image 1 : Le téléscope Arecibo va être démoli, coup dur pour la recherche de vie extraterrestre
Les 900 tonnes du récepteur d’Arecibo menacent de s’effondrer sur l’antenne.
Crédits : NSF

La Fondation Nationale américaine pour la Science (NSF) a annoncé qu’elle avait pris la décision de faire cesser toute activité à l’observatoire d’Arecibo à Puerto Rico. Construit il y a 57 ans, il était jusqu’en 2016 le plus grand radiotélescope simple jamais construit avec une antenne de 305 mètres, depuis dépassé par le télescope chinois FAST.

Des réparations trop dangereuses contraingnent l’abandon d’Arecibo

Au début du mois d’août, l’un des câbles supportant le récepteur se détachait, provoquant la fermeture temporaire de l’édifice. Alors qu’un nouveau câble avait été commandé, le 7 novembre, un second câble cédait, détruisant une partie de la parabole. Après avoir estimé le coût et l’envergure des réparations nécessaires, les autorités ont décidé de décommissionner le bâtiment au plus vite, la sécurité du personnel n’étant plus garantie.

En effet, si l’antenne parabolique est fixe au sol, l’antenne est installée sur une plateforme de 900 tonnes suspendue à 150 mètres du sol elle-même retenue par 18 câbles attachés à 3 tours en béton armé. Avec 2 câbles en moins, les forces appliquées rendent la structure trop fragile pour effectuer des opérations de réparation sans mettre en danger les équipes : « Cette décision n’est pas facile à prendre, mais la sécurité du public est notre priorité numéro un » a ainsi déclaré le directeur assistant de la NSF.

En 57 ans d’activité, le radiotélescope a marqué aussi bien la recherche spatiale que le cinéma, celui-ci ayant été vu dans les films GoldenEye et Contact. Au cours de son histoire, Arecibo a été marqué par de nombreux évènements d’importance pour la communauté scientifique comme la période de rotation de Mercure, la preuve de l’existence des étoiles à neutrons, la découverte du premier pulsar binaire ou d’étranges signaux répétitifs. Le radiotélescope a été utilisé extensivement pour le projet SETI cherchant la présence de vie extraterrestre, même s’il utilise désormais le VLA situé au Nouveau-Mexique. Enfin, il a servi à émettre en 1974 un message aux habitants potentiels du Grand Amas d’Hercule.

Source : The Verge