Accueil » Actualité » Mars : le rover Perseverance a trouvé un mystérieux objet ressemblant à des ficelles

Mars : le rover Perseverance a trouvé un mystérieux objet ressemblant à des ficelles

Sur Mars, le rover Perseverance de la Nasa a repéré quelque chose d’inattendu : une sorte de paquet de nœuds ressemblant à des ficelles. L’agence spatiale américaine n’explique pas encore complètement son origine, même s’il pourrait simplement s’agir de restes de débris poussés par le vent provenant de son atterrissage.

L'objet repéré © NASA, JPL-Caltech
L’objet repéré © NASA, JPL-Caltech

Le rover Perseverance de la NASA a découvert une sorte de « boule de nœuds » sur Mars. Une étonnante trouvaille dans une zone que le rover n’avait pas encore explorée.

Un paquet de fils sur la planète rouge

Le rover a découvert ce mystérieux objet dans une zone du cratère Jezero, grâce à sa caméra d’évitement avant gauche. Cette dernière l’aide à éviter les terrains dangereux tout en naviguant sur la surface martienne.

En revanche, et comme vous vous en doutez, l’agence spatiale américaine ne croit pas que ces fils soient de nature extraterrestre. Au lieu de cela, ils pensent qu’il pourrait s’agir d’une ficelle provenant de l’atterrissage de Perseverance. Pour rappel, afin d’atterrir en toute sécurité sur Mars, Perseverance avait utilisé un système de jet pack propulsé par une fusée.

Ce qui est légèrement intrigant, c’est que le rover n’avait jamais été dans cette zone du cratère auparavant. En tant que tel, le personnel de la NASA pense que ces fils ont peut-être été simplement déplacés par le vent.

À lire : NASA : quel est l’itinéraire du rover Perseverance sur Mars ?

Pas le premier objet aperçu par Perseverance

Perseverance a fait plusieurs découvertes au cours de son séjour sur la surface martienne. Mais ce fragment de ficelle mystérieux trouvé sur Mars n’est pas le premier morceau de ferraille sur lequel le rover est tombé.

Il y a quelque temps, le rover avait découvert « quelque chose d’inattendu », comme l’agence spatiale l’avait décrit. Il s’agissait de débris qui provenaient en réalité de son atterrissage sur la surface martienne. La NASA a depuis affirmé que cet objet était très probablement les restes de la couverture thermique qui a aidé à réguler la température du rover pendant son voyage. Fait plus étonnant encore, un effet d’optique ressemblant à une silhouette humaine avait été aperçu à la surface de la planète rouge.

Cette couverture, et maintenant la mystérieuse corde trouvée sur Mars, ont continué d’alimenter les inquiétudes selon lesquelles nous pourrions polluer d’autres planètes en leur envoyant des engins spatiaux et des rovers.

Nous avons déjà créé une tonne de déchets spatiaux autour de la Terre, donc beaucoup craignent que nous puissions causer des problèmes similaires lors de l’exploration de notre univers. Bien sûr, cette préoccupation est loin d’être injustifiée. Mais jusqu’à présent, les missions vers Mars restent encore peu nombreuses.

Source : Nasa (image)