Accueil » Actualité » Microsoft Edge opte aussi pour des mises à jour majeures toutes les 4 semaines

Microsoft Edge opte aussi pour des mises à jour majeures toutes les 4 semaines

Afin de coller avec le cycle du navigateur Chrome, Microsoft réalisera des mises à jour majeures régulières, toutes les 4 semaines, et ce à partir de septembre.

C’est fini pour Microsoft Edge, premier du nom. La société l’avait annoncé et a finalement mis fin au support du navigateur, il y a quelques jours. Il a même été remplacé automatiquement par un nouveau Edge basé sur le projet open source Chromium.

Edge
Crédit : Microsoft

Il est donc logique de voir Microsoft emboîter le pas après l’annonce de Google d’adopter un rythme de quatre semaines pour les versions majeures de Chrome. Un autre navigateur également basé sur Chromium va se mettre au pas, il s’agit de Brave, projet connu pour mettre en avant la sécurité de la vie privée de ses utilisateurs.

Passage à l’open source

L’histoire des navigateurs est plutôt longue chez Microsoft. Alors qu’Internet Explorer était devenu une blague entre utilisateurs avertis, l’entreprise, après avoir elle-même conseillé de stopper son utilisation, a cherché à se renouveler en lançant Edge, un nouveau navigateur doté d’un nouveau moteur maison : EdgeHTML. Si les performances n’avaient pas à rougir, la réputation de Microsoft et l’absence d’extensions l’ont empêché de pouvoir venir concurrencer réellement Chrome et Firefox.

La nouvelle version de Edge se base sur un moteur bien connu Chromium. Le navigateur actualisé rejoint donc les rangs des Chrome, Opéra, Brave… Microsoft peut donc maintenant s’appuyer sur le projet open source et profiter des extensions compatibles avec le navigateur Chrome, ce qui lui faisait défaut jusqu’ici.

L’autre intérêt de se baser sur le moteur Chromium est de pouvoir pousser Edge sur toutes les plateformes plus facilement. Il est disponible sur Windows, mais aussi sur Android, iOS et même depuis peu sur les dernières consoles Xbox.

Le changement en septembre

Si Google n’a pas encore précisé de date précise pour le changement de rythme, celui-ci est annoncé pour la version 94 de Chrome, au cours du troisième trimestre de 2021. Microsoft a apparemment décidé d’être plus précis dans sa communication et avance le mois de septembre pour sa version 94 et le passage au rythme des quatre semaines.

Un rythme rapide pour des évolutions majeures qui, s’il peut plaire aux particuliers, peut causer quelques problèmes aux entreprises. Ces dernières profiteront d’un programme de support à plus long terme, passant le rythme des mises à jour de 4 à 8 semaines.

Il n’est pas rare dans l’informatique de voir ce système de mise à jour à double vitesse. L’un des exemples les plus connus est Linux. Certaines distributions optaient pour un changement de version majeur assez fréquent tout en proposant une version LTS : Long Support Term. On peut citer Ubuntu, dont les versions standards proposent un support moyen de 9 mois alors que les LTS assurent les mises à jour de sécurité et un support sur 5 ans.

Reste à voir si ce changement de direction pour Microsoft sera bénéfique ou si le spectre d’Internet Explorer continuera de les hanter.

Source : theverge