Accueil » Actualité » Microsoft Surface Laptop SE : enfin un vrai concurrent au Chromebook ?

Microsoft Surface Laptop SE : enfin un vrai concurrent au Chromebook ?

Comme le dit l’adage, mieux vaut tard que jamais. Microsoft semble enfin s’intéresser aux ordinateurs ultraportables à bas coûts.

Les Chromebook sont des ordinateurs portables légers propulsés par ChromeOS, un système d’exploitation conçu par Google et fonctionnant avec le navigateur Chrome en guise de base. La légèreté du système d’exploitation, couplée à un fonctionnement orienté cloud permettent aux constructeurs de fabriquer des machines avec des configurations très modestes, mais pourtant véloces. Un Chromebook même orienté haut de gamme comme le Acer Spin 513 offre donc une polyvalence appréciable à un tarif raisonnable.

Image 1 : Microsoft Surface Laptop SE : enfin un vrai concurrent au Chromebook ?
Une machine compacte à un prix attractif. Crédit : Microsoft

Avec Windows 10 S, Microsoft a bien essayé de fournir les outils nécessaires aux fabricants pour concurrencer les machines embarquant le système de Google. Cependant, les restrictions logiciels de Windows 10 S étaient trop nombreuses et son grand frère Windows 10 trop gourmand pour fonctionner sur des machines modestes comme les Chromebook premiers prix.

Une machine pour le marché de l’éducation

Avec l’arrivée de Windows 11, et notamment la version SE, conçue en étroite collaboration avec le monde de l’éducation, Microsoft a enfin décidé d’attaquer Google de front avec sa Surface Laptop SE. Cette machine devrait être commercialisée autour des 250 euros, un tarif idéal pour les étudiants. Un positionnement agressif, directement en concurrence avec les machines sous ChromeOS.

Pour ce qui est des caractéristiques, Microsoft propose :

  • un écran 11,6 pouces en 1366 x 768 (densité de 135 ppi)
  • un Intel Celeron N4020 ou N4120 selon la configuration
  • 4 ou 8 Go de RAM
  • 64 ou 128 Go de stockage eMMC une caméra frontale avec une résolution de 720p

Ces caractéristiques correspondent plus ou moins à celles d’un Chromebook à prix équivalent. S’il n’y a aucun doute que le système de Google puisse tourner de manière fluide avec cette faible puissance, Microsoft devra prouver que Windows 11 FE le peut aussi.

Les forces et faiblesses de la Surface Laptop SE

Si le ratio 16:9 est intéressant pour un étudiant (format natif des contenus multimédias actuels), la résolution de l’écran paraît faible compte tenu de sa taille pour une machine récente. À titre de comparaison, Lenovo avec son excellent Chromebook Duet offre un écran OLED Full HD de 10,1 pouces pour une résolution de 1920 x 1200 (densité de 224 ppi).

Autre point important, l’autonomie. Microsoft a annoncé jusqu’à 16 heures pour une utilisation normale. Attention cependant à la luminosité, dans les « petites lignes », la firme de Redmond affirme que les tests ont été faits avec une luminosité à 150 nits, ce qui est relativement faible par rapport aux réglages usuels.

Pour terminer sur une note positive, Microsoft a tenu sa promesse concernant la réparabilité. La société avait en effet promis de rendre le plus d’appareils possibles réparables par l’utilisateur directement. Écran, batterie, clavier et carte mère, tout devrait être relativement simple d’accès. Nul doute qu’iFixit se chargera de vérifier cette information rapidement.

A lire aussi > Comparatifs et tests des meilleurs PC portables 2021 par marque

En conclusion, Microsoft semble présenter une copie honorable pour une première machine de ce genre. Il semble cependant que cette réaction soit un peu tardive. Avec les campagnes de vaccination et le retour en présentiel des élèves, les ventes de Chromebook et des machines équivalentes sont en baisse. Malgré cela, la demande reste relativement forte dans les pays émergents. Il ne reste plus qu’à voir si l’argument d’une machine Windows est suffisant sur ce secteur pour faire décoller les ventes.

Source : gizmodo