Accueil » Actualité » NASA : la première mission de défense de l’humanité contre les astéroïdes bientôt lancée

NASA : la première mission de défense de l’humanité contre les astéroïdes bientôt lancée

La NASA est à moins d’un mois du lancement de la toute première mission de déviation d’astéroïde jamais effectuée. La sonde, nommée DART, viendra s’écraser contre un astéroïde afin de modifier sa trajectoire.

La NASA lancera bientôt son vaisseau DART, abréviation de « Double Asteroid Redirection Test ». Si l’agence spatiale américaine avait déjà présenté ce projet plus tôt cette année, le lancement du vaisseau est désormais imminent. DART viendra frapper de plein fouet un astéroïde afin d’en dévier la trajectoire. Bonne nouvelle toutefois, il s’agit d’un simple test. En effet, la Terre ne se trouve pas directement sur le passage de l’astéroïde concerné. Il s’agira cependant d’une mission importante pour l’avenir de l’humanité. En effet, une telle technologie n’a encore jamais été testée en conditions réelles.

Mission DART - Crédit : NASA
Mission DART – Crédit : NASA

Ainsi, l’équipe en charge du projet déclare : « DART est une démonstration de la capacité à répondre à une menace potentielle d’impact d’astéroïde, si jamais on en découvre un« . La mission de déviation visera un système d’astéroïdes binaires connu sous le nom de Didymos (qui signifie « jumeau » en grec). Le système comprend deux astéroïdes : Didymos, large de 780 mètres, et Dimorphos, d’un diamètre d’environ 160 mètres.

DART de la NASA : La sonde viendra percuter un astéroïde de 160 mètres de diamètre

DART frappera Dimorphos de plein fouet, ce qui rapprochera le « petit » astéroïde de son grand frère, Didymos. Ceux-ci se trouvent pour l’instant actuellement à 11 millions de kilomètres de la Terre. Immédiatement après l’impact, les scientifiques de la NASA  utiliseront des télescopes pour voir dans quelle mesure l’orbite de Dimorphos a réellement changé. Par la suite, l’ESA prévoit de lancer une mission appelée Hera vers le système Didymos, afin d’observer de près les résultats de la mission DART. L’impact pourrait provoquer une pluie d’étoiles filantes sur Terre.

La NASA travaille sur cette mission depuis plus d’un an. Elena Adams, ingénieur systèmes de l’agence spatiale américaine, déclare ainsi : « Nous avons passé les 18 derniers mois à tester le DART au sol et à nous entraîner pour la partie la plus attendue de la mission : son vol vers Dimorphos« . Optimiste, la scientifique ajoute : « Il nous reste encore quelques répétitions de mission à effectuer, l’équipe s’exerçant aux opérations de lancement du vaisseau spatial […] une fois ces essais terminés, nous serons prêts à lancer les opérations. »

Source : space.com