Accueil » Actualité » NASA Perseverance : voici combien de temps le rover pourrait vivre sur Mars

NASA Perseverance : voici combien de temps le rover pourrait vivre sur Mars

Le rover martien de nouvelle génération Perseverance de la NASA, lancé avec succès le 30 juillet au sommet d’une fusée Atlas 5 depuis la base aérienne de Cape Canaveral en Floride, dépendra d’une source d’énergie nucléaire pour son alimentation électrique lorsqu’il achèvera son voyage de sept mois vers la planète rouge.

Le plutonium qui a été envoyé sur Mars n’est pas sous la même forme que celui utilisé pour les armes nucléaires. Celui-ci était bien protégé au cas où quelque chose avait mal tourné pendant le lancement de la sonde. En outre, ces unités de plutonium sont une source d’énergie normale pour les robots envoyés dans l’espace, lorsque des panneaux solaires sont insuffisants. Le rover Curiosity de la NASA, par exemple, fonctionne avec un dispositif similaire.

Image 1 : NASA Perseverance : voici combien de temps le rover pourrait vivre sur Mars
Crédit : NASA / Twitter

Contrairement aux réacteurs nucléaires qui produisent de l’électricité sur Terre, le générateur thermoélectrique à radio-isotopes (RTG) utilisé dans Perseverance n’a pas besoin de déclencher ou d’entretenir une réaction de fission pour produire de l’énergie. Il n’a même pas de pièces mobiles. Au lieu de cela, il récolte passivement la chaleur naturelle produite par la désintégration du plutonium 238 et la transforme en électricité.

Ce système peut fournir de manière fiable de l’énergie et de la chaleur à un vaisseau spatial pendant des décennies. En effet, les deux sondes Voyager au plutonium lancées à la fin des années 1970 émettent toujours depuis l’espace interstellaire. Il a été la source d’énergie de la NASA pendant plus de deux douzaines de missions dans l’espace lointain. Cela devrait être amplement suffisant pour alimenter les équipements du rover, comme le microphone qui capturera les sons de la planète rouge.

Le générateur thermoélectrique a une durée de vie prévue d’environ 14 ans selon le ministère américain de l’énergie qui a fourni la centrale à la NASA. Ainsi, alors que la NASA ne parie que sur deux ans pour commencer, le rover aura assez de puissance pour survivre 14 ans, plus l’énergie de secours qui restera dans ses batteries lorsque cette source d’énergie finira par s’épuiser.

La NASA emporte un message secret sur Mars, à bord de son robot Perseverance

Cette technologie sera utile aux missions humaines sur Mars

« Perseverance ouvre la voie à de nouvelles découvertes scientifiques et technologiques« , a déclaré Jim Reuter, administrateur associé de la Direction des missions technologiques spatiales (STMD) de la NASA. « Les connaissances et les capacités que nous acquérons grâce à cette mission nous aideront à nous préparer à des missions humaines sur Mars dès les années 2030. La technologie sera le moteur de cette exploration« . Pour s’assurer que cette technologie fonctionne correctement, le rover a passé des tests rigoureux en laboratoire.

Source : BGR