Accueil » Actualité » Neuralink : Elon Musk annonce une mise à jour « impressionnante » de son interface neuronale

Neuralink : Elon Musk annonce une mise à jour « impressionnante » de son interface neuronale

Elon Musk annonce une mise à jour majeure de Neuralink, son interface neuronale qui doit permettre de contrôler des ordinateurs ou des machines par la pensée. Il estime que le dispositif sera capable de compenser la perte de sections entières du cerveau, et qu’à terme il permettra d’interagir avec une intelligence artificielle.

L’été dernier, Elon Musk a enfin levé le voile sur les projets de sa mystérieuse startup Neuralink. On a alors découvert un projet ambitieux d’interface neuronale qui doit relier le cerveau humain à un ordinateur ou un téléphone mobile. Le dispositif prend la forme d’un petit boitier qui se connecte directement aux neurones du cerveau par de petits trous percés dans le crâne, et des fils de polymères microscopiques. Il permet à son porteur de contrôler une machine par la pensée. L’implant se destine notamment aux personnes souffrant de paralysie et d’un handicap physique.

Image 1 : Neuralink : Elon Musk annonce une mise à jour « impressionnante » de son interface neuronale

À l’occasion de la présentation du projet, Elon Musk avait annoncé que des tests prometteurs avaient déjà été effectués sur des rats et sur des singes, et qu’il prévoyait de lancer les premiers essais sur des humains dès 2020. Elon Musk profite d’un fil Twitter de Cathie Wood, investisseuse réputée dans la haute technologie, pour réaffirmer ses ambitions et annoncer des progrès significatifs.

Google : Sundar Pichai invite les gouvernements à réguler l’intelligence artificielle

Elon Musk détaillera les évolutions de Neuralink cet été

Plutôt discret depuis la présentation de Neuralink, Elon Musk tease une mise à jour impressionnante, et rappelle que son interface de haute précision et à large bande passante pourrait être implantée sur un humain cette année. Il précise que le dispositif doit d’abord être rendu « sûr et simple d’utilisation », et que « la route est longue pour passer d’un projet fonctionnel à la production en série ». Il estime que Neuralink pourra être utilisé « pour compenser la perte de sections entières du cerveau à la suite d’un accident vasculaire cérébrale ou un problème congénital. Mais à terme, il espère que Neuralink permettra d’interagir avec une intelligence artificielle voire de “fusionner” le cerveau humain avec elle

Des implants vont nous rendre tous télépathes ?

Pour en savoir plus, Elon Musk nous donne rendez-vous cet été pour une conférence de presse qui doit détailler les progrès réalisés. Il est néanmoins peu probable qu’on découvre Neuralink implanté sur un humain. Une demande auprès de la Food and Drugs Administration pour autoriser ce genre de test ne serait pas passée inaperçue.

Un médicament conçu par une IA va être testé sur des humains

Source : Twitter