Accueil » Test » Panasonic GF6 : le compromis idéal entre compact et reflex ?

Panasonic GF6 : le compromis idéal entre compact et reflex ?

1 : Un boitier compact 3 : Une ergonomie bien pensée 4 : Pilotage Wifi 5 : Une utilisation plutôt dirigée vers les amateurs 6 : Des performances mécaniques correctes 7 : Une qualité d’image satisfaisante 8 : Un mode vidéo orienté vers les amateurs 9 : Le GF6, un hybride destiné à un usage amateur plutôt qu’expert

Un écran orientable bienvenu

Image 1 : Panasonic GF6 : le compromis idéal entre compact et reflex ?Rompant avec la tradition de la série GF, Panasonic reprend la très bonne idée de la série Nex de Sony d’un écran orientable verticalement sur 180°. Ce système plus que bienvenu en l’absence de visée optique permet non seulement de trouver des cadres un peu différents, mais également de voir ce que l’on fait en condition de luminosité intense.

Grand (7,6 cm de diagonale soit 3 pouces), lumineux et bien défini (1 040 000 points), il permet de cadrer dans de bonnes conditions mais, comme tous ses congénères, y compris sur les boitiers reflex professionnels, il manque encore de résolution pour parfaitement apprécier la netteté lorsque l’on choisit de faire la mise au point manuellement avec une faible profondeur de champ. Cette remarque doit cependant être fortement tempérée par deux éléments : le format de capteur « micro 4/3 » offre une zone de netteté plus importante que l’APS-C (tout en permettant des arrières plans flous si nécessaires) et, en l’absence de viseur optique, la vocation du GF6 reste essentiellement une utilisation en mode AF.

Sommaire :

  1. Un boitier compact
  2. Un écran orientable bienvenu
  3. Une ergonomie bien pensée
  4. Pilotage Wifi
  5. Une utilisation plutôt dirigée vers les amateurs
  6. Des performances mécaniques correctes
  7. Une qualité d’image satisfaisante
  8. Un mode vidéo orienté vers les amateurs
  9. Le GF6, un hybride destiné à un usage amateur plutôt qu’expert