Accueil » Actualité » PS5 : Sony va expédier la console next-gen aux États-Unis par fret aérien

PS5 : Sony va expédier la console next-gen aux États-Unis par fret aérien

Sony prend les mesures nécessaires pour s’assurer que le stock de PS5 sera suffisant pour répandre à la demande aux États-Unis. La console next-gen sera ainsi expédiée par fret aérien au lieu du transport maritime habituel.

PlayStation 5 et PlayStation 5 Digital Edition
PlayStation 5 et PlayStation 5 Digital Edition – Crédit : Sony

La prochaine génération de consoles next-gen s’apprête à sortir dans le monde. La Xbox Series X et sa petite sœur la Xbox Series S seront lancées le 10 novembre prochain à 499 $ et 299 $ respectivement. Nous ne savons pas encore précisément la date de sortie et le prix de la PlayStation 5 et de la PlayStation 5 Digital Edition, mais Sony a annoncé une nouvelle conférence. Celle-ci se tiendra le 16 septembre à 22h, heure française. En attendant, nous venons d’apprendre que le constructeur japonais expédiera les deux modèles de la PS5 aux États-Unis par fret aérien.

Sony a réservé 60 vols (ou 60 avions) pour transporter la PS5 jusqu’aux États-Unis

L’insider de l’industrie vidéoludique, Daniel Ahmad, a effectivement partagé la nouvelle il y a quelques heures. Sans surprise, Sony prévoit une très forte demande pour la PS5. Il doit donc tout mettre en œuvre pour garantir qu’il y en aura assez pour tout le monde. D’ailleurs, les inscriptions aux précommandes ont récemment été ouvertes outre-Atlantique puisqu’il y aura « une quantité limitée de consoles PS5 disponibles en précommande ». Selon Daniel Ahmad, « l’entreprise a réservé 60 vols à partir d’octobre (Delta 747) pour expédier des consoles aux revendeurs. Cet approvisionnement devrait tenir tout le trimestre ». Il a également précisé qu’il ne sait pas encore s’il s’agit de 60 vols ou de 60 avions.

Bien entendu, le transport aérien est bien plus rapide que le transport maritime, mais il est aussi plus onéreux. Le fait que Sony choisisse ce type de transport inhabituel pour les consoles de jeux vidéo prouve bien sa volonté d’approvisionner les joueurs américains en quantité suffisante. Rien ne garantit qu’il n’y aura pas de rupture de stock, surtout avec les fêtes de fin d’année se rapprochant, mais cela reste une très bonne nouvelle pour ceux résidant aux États-Unis.

Enfin, cette nouvelle ne fait que renforcer la hype en amont de la conférence tant attendue du 16 septembre. Étant donné que Microsoft a pris l’avantage la semaine dernière en annonçant le prix agressif de la Xbox Series S, il ne fait aucun doute que Sony a prévu de frapper fort pour regagner du terrain.

Source : GamingBolt