Accueil » Actualité » Qui est John McFall, le premier parastronaute sélectionné par l’ESA ?

Qui est John McFall, le premier parastronaute sélectionné par l’ESA ?

John McFall est devenu le premier « parastronaute ». Sélectionné par l’ESA, il est le premier astronaute avec un handicap physique. Qui est ce John McFall qui marque un tournant dans l’histoire de la conquête spatiale ?

L’ESA a sélectionné sa nouvelle promotion d’astronautes européens. Deux femmes et quatre hommes ont été choisis parmi des milliers de candidats. Ils succèderont à la promotion de 2009 dont Thomas Pesquet faisait partie. Cette nouvelle promotion va marquer l’histoire de la conquête spatiale. Pour la toute première fois, une personne en situation de handicap a été choisie. Il s’agit de John McFall qui va ainsi devenir le premier parastronaute de l’Histoire. Ce sera donc la première personne avec un handicap physique à se rendre dans l’espace.

John McFall, le premier parastronaute
John McFall, le premier parastronaute © ESA

La promotion 2022 de l’agence spatiale européenne comprend aussi la Française Sophie Adenot, Rosemary Coogan du Royaume-Uni, Raphaël Liégeois de Belgique, Marco Sieber de Suisse et Pablo Álvarez Fernández d’Espagne. Au terme de leur formation, ces astronautes seront capables de réaliser toutes sortes de missions dans l’espace, que ce soit pour accompagner des touristes spatiaux ou réaliser des expériences scientifiques à bord de l’ISS avant qu’elle ne s’écrase dans l’océan Pacifique en 2031.

John McFall a perdu sa jambe à l’âge de 19 ans avant de devenir paralympien, docteur, puis parastronaute

John McFall est un britannique de 41 ans. Sprinteur paralympique, il a représenté son pays aux Jeux paralympiques de 2008 à Pékin. Il s’est aussi spécialisé dans la traumatologie et la chirurgie orthopédique. Titulaire d’un bachelor en médecine et en chirurgie de la Cardiff University School of Medicine, il était médecin au British National Health Service jusqu’en 2016.

Suite à un accident de moto à l’âge de 19 ans, John McFall a perdu la jambe droite et porte désormais une prothèse. Dans une interview avec l’ESA, il a déclaré que : « j’ai toujours été extrêmement intéressé par la science, en général, et l’exploration spatiale a toujours été sur mon radar. Mais, comme vouloir rejoindre les forces armées, avoir eu un accident de moto quand j’avais 19 ans et avoir un handicap a toujours été une contre-indication à le faire ».

John McFall est le premier à rejoindre le nouveau programme de l’ESA qui vise à former des parastronautes, c’est-à-dire des personnes en état de handicap physique qui sont tout de même aptes à partir en mission spatiale. Les candidats handicapés doivent être « psychologiquement, cognitivement, techniquement et professionnellement qualifiés » pour être sélectionnés.

Ainsi, John McFall fera peut-être partie des futurs astronautes qui pourront fouler à nouveau le sol de la Lune. Il voyagera donc peut-être à bord de la capsule Orion. Celle-ci est en train de réaliser sa première mission en prenant de magnifiques images de la Terre.

Source : CNET