Accueil » Actualité » Telegram a gagné 70 millions d’utilisateurs durant la panne Facebook

Telegram a gagné 70 millions d’utilisateurs durant la panne Facebook

La panne qui a duré plusieurs heures en semant la pagaille chez Facebook et Whatsapp a bien profité aux autres applis de messagerie, en particulier Telegram.

Image 1 : Telegram a gagné 70 millions d'utilisateurs durant la panne Facebook

Une panne a entraîné la chute simultanée de tous les services de Facebook voici quelques jours. Pendant plusieurs heures, tous les services du géant du numérique sont restés inaccessibles : Facebook, Whatsapp, Messenger et Instagram notamment. L’action de Facebook a dévissé de 5 %, lui faisant perdre la bagatelle de 7 milliards de dollars en quelques heures.

Telegram s’excuse avec ironie des ralentissements « causés par l’afflux de millions d’utilisateurs »

Une panne qui a nui à Facebook et son fondateur, Mark Zuckerberg, mais qui a offert une très bonne journée à ses concurrents du marché de la messagerie sécurisée. Pavel Durov, le fondateur de la messagerie instantanée Telegram, s’est fendu d’un post sur son propre réseau social, affirmant que la messagerie « avait accueilli 70 millions d’utilisateurs » lors de la panne de Facebook.

Selon Durov, il s’agit de « l’augmentation la plus forte du nombre d’inscriptions et d’activité des utilisateurs » sur sa solution de messagerie. Il regrette cependant que la journée n’ait pas été irréprochable. En effet, « certains utilisateurs ont subi des ralentissements, à cause de cet afflux de millions d’utilisateurs qui se sont précipités pour s’inscrire à Telegram », ajoute-t-il non sans ironie. La rançon du succès, en somme.

Lorsque Facebook tousse, Telegram et Signal rient

Le réseau social Signal, également en concurrence avec Telegram et WhatsApp, a lui aussi déclaré sur Twitter avoir engrangé « des millions de nouveaux utilisateurs », sans préciser de chiffre. Telegram, pour sa part, comptait 500 millions d’utilisateurs actifs mensuels début 2021 et a récemment dépassé le milliard de téléchargements sur les stores d’applications mobiles.

Ce jeu des vases communicants n’est pas nouveau sur le marché des messageries instantanées. Lorsque la nouvelle politique de confidentialité de WhatsApp a été annoncée plus tôt cette année avec beaucoup de zones de flou, quelques millions d’utilisateurs supplémentaires s’étaient déjà reportés sur Signal et Telegram. « Le plus petit événement a déclenché le plus grand des résultats », s’était félicité Brian Acton, le président exécutif de Signal, suite à cette manne providentielle de nouveaux utilisateurs.

À lire aussi > Signal : la messagerie sécurisée teste le paiement en cryptomonnaies

Source : Telegram