Accueil » Dossier » Téléviseur : régler votre image en 7 étapes

Téléviseur : régler votre image en 7 étapes

Opérations préliminaires

Image 1 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapes

Suite à l’achat d’un nouveau téléviseur, on l’installe, on branche ses quelques (ou multiples) sources et on appuie sur le bouton « Power ». Et là, ça peut être la déception. Une image terne, ou trop lumineuse, des couleurs criardes, bref, un rendu bien éloigné de tout ce qu’on a pu lire dans les tests dudit téléviseur.

Ne vous en faites pas, votre téléviseur n’est pas mauvais et vous n’êtes pas non plus tombés sur une mauvaise série (mais ça peut arriver). Il vous faut tout simplement passer par la case « réglages » pour profiter d’une image soignée qui saura flatter votre rétine. Si l’on peut s’en aller très loin dans les paramètres d’un téléviseur, nous nous attacherons ici à donner les principales ficelles pour accéder facilement à une image de qualité.

Image 2 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesCalibrage effectué par des équipes de THX

A lire aussi :Téléviseur : Ultra HD, Led, Oled ? Comment choisir ?

Préparer son téléviseur

La première chose à comprendre est qu’une seule série de réglages ne sera pas suffisante. En effet, il n’existe pas de réglages multisources. Ainsi, il est obligatoire de paramétrer chaque source du téléviseur à laquelle un appareil est connecté. Par exemple, dans le cas d’une installation distribuant une box, une console et une platine Blu-ray, trois séries de réglages seront à appliquer. Si le téléviseur est également branché à l’antenne TV, cela fait une série supplémentaire. Pour complexifier tout cela, les réglages diffèrent en fonction de l’utilisation que l’on a de ses appareils. Ainsi, l’affichage d’un jeu vidéo ne sera pas identique à celui d’un film pour lequel on cherche un peu moins de netteté et de luminosité. Il ne reste plus qu’à se retrousser les manches.

Afin de bien étalonner son téléviseur, il est nécessaire de se placer dans les conditions dans lesquelles on l’utilisera. Si ce n’est pas le cas, un appareil réglé dans une pièce éclairée rendra une image beaucoup trop lumineuse une fois plongé dans l’obscurité et inversement.

Si vous avez déjà fait un tour dans les menus de votre téléviseur, vous aurez remarqué que les constructeurs ont gavé leurs systèmes d’une débauche d’options (contraste dynamique, réduction de bruit, Motion Plus, etc.). Pour débuter sur une base saine, il faut toutes les désactiver et se concentrer sur l’essentiel : l’image nue, dépourvue de tout artifice.

Dernier point à respecter : allumer son téléviseur au moins 15 minutes avant de débuter les réglages. Tout comme un four, une dalle a besoin de préchauffer avant de pouvoir donner une image optimale.Image 3 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesImage 4 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapes

La température de couleur

Image 5 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesImage réglée manuellement

Lorsque l’on parle de température de couleur pour un téléviseur, on fait référence à une option à choix multiple qui permet de calibrer rapidement la dalle en fonction de la couleur de référence du blanc. Trois modes sont généralement proposés : « froid, standard et chaud ». En vidéo, la température optimale du blanc est atteinte à 6500 degrés Kelvins (°K). Cela correspond au preset « chaud » le plus élevé, qui tend vers le rouge. Si l’on pousse un peu la température, on rencontre à 7000 °K le blanc « froid » qui aura plus tendance à être bleuté. Il n’y a pas de règle en la matière. C’est à chacun de faire ses choix en fonction de son ressenti. Néanmoins, une image chaude ou froide ne conviendra pas pour tous les contenus. Pour un rendu personnalisé, nous conseillons plutôt d’utiliser ce mode en « standard » et d’effectuer ses réglages manuellement.

A lire aussi : [Test] Ultra HD (4K) : on craque ou pas ?

Image 6 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesTempérature Chaude

Image 7 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesTempérature froide

La luminosité

Image 8 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesLuminosité calibrée

La luminosité n’agit pas sur la lumière de l’image, mais sur la profondeur des noirs. Si elle n’est pas assez élevée, le noir sera certes très prononcé, mais les détails de l’image seront également empâtés. À l’inverse, si elle est trop poussée, tous les détails ressortiront, mais l’ensemble des zones foncées apparaîtra grisâtre.

C’est le premier test que l’on peut réaliser en affichant une image en noir et blanc sur le téléviseur. Il suffit de régler la luminosité de la dalle (en partant de 100 %) jusqu’à trouver un noir satisfaisant sans pour autant noyer les détails.

Image 9 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesLuminosité au minimum

Image 10 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesLuminosité au maximum

Pour aller plus loin, il faut idéalement afficher à l’écran une mire en noir et blanc. Certains téléviseurs en sont équipés. Si ce n’est pas le cas, il est toujours possible d’utiliser un ordinateur, si la source le permet, et de trouver une mire sur Internet ou encore de prendre un DVD certifié THX, soit les films LucasFilm. Ils comportent dans leurs menus des mires adaptées aux réglages de la luminosité et du contraste d’un téléviseur.

Via le DVD THX, il faut utiliser la seconde mire conçue pour le réglage de la luminosité. Il faut baisser complètement la luminosité et la remonter progressivement jusqu’à ne distinguer qu’à peine le septième carré noir des bandes supérieures et inférieures.

A lire aussi : TV Ultra HD (4K) : comment choisir ? Laquelle acheter ?

Image 11 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapes
Via une mire comprise dans un téléviseur (ici un 46ES6710 de Samsung), il faut baisser la luminosité jusqu’à ne plus voir les éléments barres et carrés compris dans la zone noire alors qu’ils doivent apparaître dans la zone blanche.

Image 12 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapes

Le contraste

Image 8 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesContraste calibré

Le contraste joue sur le niveau de blancet donc sur la lumière de l’image. C’est un paramètre qui est étroitement lié à la luminosité. D’ailleurs, sur la mire fournie par Samsung sur son ES6710, notre téléviseur étalon pour ce dossier, les réglages de la luminosité et du contraste se font à partir d’une seule et même mire.

Pour régler le contraste via cet outil, il faut veiller à ne pas le pousser trop haut pour ne pas griller les zones claires et inversement. Certains utilisateurs peuvent préférer une image très contrastée. Tout est affaire de goût. Attention cependant, un contraste élevé, adapté à un environnement très lumineux pourra s’avérer gênant lorsque cette pièce sera plongée dans la pénombre.

Image 14 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapes

À partir d’un DVD certifié THX, le contraste se règle sur la première mire qui affiche huit rectangles. On augmente tout d’abord le contraste à 100 % pour descendre jusqu’à ce que les deux derniers rectangles puissent être distingués.

Image 15 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapes
Si l’on effectue les réglages à partir d’une scène en noir et blanc, on va chercher à régler le contraste jusqu’à obtention d’un blanc pur sans pour autant gâcher les détails clairs qui risque d’être grillé par un blanc trop prononcé.

Le réglage du contraste ayant une incidence directe sur la luminosité, on réajuste par la suite ce paramètre pour fignoler le tout.

Image 16 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesContraste au minimum

Image 17 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesContraste au maximum

La teinte et la saturation

La teinte a un effet direct sur les couleurs. Elle permet par un mélange de couleurs d’équilibrer l’ensemble. Dans le cas de l’ES6710, plus on la baisse et plus l’image tirera sur le vert, plus on l’augmente et plus elle tirera vers le rouge.

On peut très bien la régler via une mire de couleurs, comme celle intégrée à l’ES6710. Il faut alors affiner à l’oeil le réglage et trouver celui qui convient le mieux à l’utilisateur.Image 18 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapes

Une méthode sans doute plus aisée est d’afficher une image connue à l’écran : un visage humain, le logo d’une marque ou tout autre objet que l’on connaît bien. C’est cette familiarité avec l’élément qui va permettre de savoir où se situe la zone de vérité lors du réglage de la teinte. L’idéal est bien entendu de sélectionner un passage diffusé en pleine journée, mais pas trop lumineux afin d’avoir une lumière froide qui tire plutôt vers le bleu. Dans le cas d’une lumière chaude, il faudra jouer avec des couleurs marquées par des touches jaunes et oranges. Si le résultat n’est pas probant, il est bon de noter que certains téléviseurs sont équipés d’un réglage de teinte indépendant pour les trois couleurs primaires. Il est alors possible de jouer sur le bleu, le rouge et le vert afin d’obtenir le rendu le plus juste.

Le réglage de la teinte peut ensuite être affiné par un artifice que les constructeurs nomment « Carnation ». Ce paramètre permet d’ajouter ou d’ôter un peu de rouge à la teinte de la peau sans brusquer l’ensemble des couleurs affichées.

Image 19 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesTeinte à V100 (vert)

Image 20 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesTeinte à R100 (rouge)

Image 5 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesImage calibrée

La saturation

La saturation régit la profondeur des couleurs. Si elle est trop forte, les couleurs sont « flashy ». Si elle n’est pas assez prononcée, elle assombrit les couleurs, transformant l’image en dégradé de gris.

Il n’y a pas de règle pour ajuster la saturation. Il faut y aller au feeling et chercher à rendre la scène la plus naturelle possible avec des couleurs neutres. Dans le cas de la saturation, la mire de couleur peut être un atout puisque tous les éléments colorimétriques y sont séparés et une tendance flashy ou grisâtre peut être mieux ressentie. Image 22 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesSaturation au minimum

Image 23 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesSaturation au maximum

Image 24 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesImage calibrée

Rétroéclairage et netteté

Le rétroéclairage est une technologie d’éclairage située sous la dalle et permettant d’accentuer l’illumination de l’affichage. Réglable manuellement, il permet d’optimiser l’image en fonction de la luminosité extérieure. Ainsi, en plein jour, on privilégie un rétroéclairage fort afin de faire ressortir les couleurs et le contraste de l’image. A contrario, dans la pénombre, il peut être préférable de baisser cette valeur afin de limiter la gêne occasionnée par un éclairage fort issu du téléviseur.

À noter que les constructeurs conseillent de baisser le rétroéclairage pour diminuer la consommation d’énergie du téléviseur. S’il est énergivore, il est souvent suffisant de jouer sur le contraste plutôt que sur le rétroéclairage pour économiser quelques watts.

Image 25 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesRétroéclairage au minimum

Image 26 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesRétroéclairage au maximum

Image 5 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesImage calibrée

La netteté

La netteté n’est pas une option naturelle. Il s’agit d’un artifice implanté par les constructeurs. On peut avoir l’impression que l’image est plus précise lorsqu’on augmente ce paramètre, mais en réalité, il ne fait qu’ajouter une ligne claire de démarcation entre les zones sombres afin d’accentuer les bords et donc de donner plus de relief et de netteté à l’image. Problème, si l’on augmente trop ce réglage, on arrive à un rendu très brute et rugueux qui manque de naturel. À l’inverse, amené à zéro, l’image deviendra floue et quelques détails seront balayés au passage.

L’idéal est d’afficher une image composée de noirs et de gris et d’augmenter la valeur de la netteté jusqu’à l’apparition de lignes blanches entre les deux couleurs. Si vous n’avez pas de telle image sous la main, n’importe quelle scène mise en pause fait l’affaire. Diminuer alors la netteté jusqu’à la disparition de l’effet granuleux.Image 28 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesNetteté au minimumImage 29 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesNetteté au maximumImage 24 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesImage calibrée

Les fonctions à éviter (ou à utiliser avec parcimonie)

Image 5 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesImage calibrée
Une fois les paramètres principaux calibrés, le téléviseur est fin prêt pour une confortable séance de film ou de jeu. Les plus tatillons pourront encore s’aventurer dans les réglages manuels de la balance des blancs ou de l’espace colorimétrique (pour ce dernier, il est tout de même préférable de se fier au mode natif et de fuir le mode étendu).

En ce qui concerne les autres fonctions, qui ont été désactivées avant de procéder aux réglages, on peut très bien s’en passer. À chacun de faire son expérience.

Le gamma

Le gamma, fixé à 0 par défaut, permet d’éclaircir l’image ou de l’assombrir. Généralement, il n’est pas utile de modifier sa valeur, les réglages de la luminosité et du contraste étant suffisants.

Image 32 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesGamma au minimum

La réduction de bruit

Les réductions de bruit et réduction de bruit MPEG ont pour objectif de supprimer le fourmillement de parasites sur l’image. Indissociable de la compression numérique, ce bruit peut être appliqué volontairement par le réalisateur d’un film ou le développeur d’un jeu. Sa suppression n’est donc pas toujours souhaitable. De plus, elle occasionne très souvent l’apparition d’effets indésirables comme des artefacts et gâche la netteté jusqu’à supprimer des détails. Ces soucis sont plus flagrants dans les jeux vidéo comme dans Assassin’s Creed, par exemple, dont l’image perd en naturel et en détail une fois la réduction de bruit activée.

Le contraste dynamique

Cette fonction permet au téléviseur de prendre la main sur le réglage du contraste afin de le modifier en temps réel en fonction de l’image affichée. Son utilisation n’est pas exempte de mauvaises surprises. Ainsi, le contraste dynamique a tendance à trop éclaircir les zones claires et assombrir les zones foncées. De facto, l’image perd énormément de détails fins qui se trouvent noyés dans la masse.

Image 33 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesContraste dynamique élevé

La fluidification de mouvements

Pour comprendre ce principe, il faut tout d’abord savoir que pour afficher une image correctement un téléviseur doit diffuser deux trames à 50 Hz. Lors d’une action rapide, on peut distinguer quelques ralentissements. Les marques ont donc pensé à intercaler une image entre deux trames afin de fluidifier la scène. On a alors obtenu la technologie 100 Hz

Motion Glow, Motion Plus, Clear LCD ou encore TruMotion, ce traitement des mouvements prend différentes appellations en fonction du constructeur du téléviseur.

La puissance des processeurs évoluant, cette technologie de compensation de mouvements a poursuivi son ascension. Désormais, on peut trouver des modèles à 400, 600 voir 800 Hz. Certes, les scènes d’action sont plus fluides, mais tout comme la réduction de bruit, l’image peut se trouver dégradée. Si elle n’est pas désactivée, c’est une option à manier avec parcimonie.

Image 34 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesNuance de noir réglé sur « le plus sombre »

Des outils pour faciliter et approfondir le calibrage

Image 35 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapes

Calibrer un téléviseur peut rapidement devenir fastidieux. Pour se faciliter la vie, divers éditeurs ou constructeurs y sont allés de leurs participations.

Il existe ainsi des DVD ou Blu-ray spécifiquement dédiés à l’étalonnage des téléviseurs. Grâce à eux, il est possible d’atteindre des réglages convaincants en se laissant guider étape par étape. Deux éditions sortent du lot ; Disney WOW : World of Wonder et Spears and Munsil High Definition Benchmark. Complets et intuitifs, ils sont tous deux aisés à prendre en main.

L’application THX

Une alternative plus « geek » à cet aide met à profit les smartphones et tablettes sous Android et iOS. Il s’agit de l’application THX Tune-Up. Une fois installée sur l’appareil mobile, il suffit de raccorder ce dernier en HDMI au téléviseur et de se laisser, encore une fois, guider par les instructions affichées.

Image 36 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesTHX Tune-up

La sonde de calibrage

Les utilisateurs les plus aguerris ou exigeants ne se satisferont pas de ces deux solutions. C’est pourquoi l’on trouve dans le commerce des sondes de calibrage. Généralement utilisées pour régler les moniteurs, il existe des modèles compatibles avec les téléviseurs dont l’excellent Spyder4TV HD de Datacolor.

Son utilisation est beaucoup plus complexe qu’un Blu-ray ou une application mobile. Il faut la fixer à la dalle du téléviseur et la brancher à un ordinateur en USB. Le logiciel fourni fait alors de la sonde son oeil et permet de régler finement son affichage. Attention, contrairement au réglage d’un moniteur d’ordinateur, la sonde ne crée pas de profil ICC dans le cas d’un téléviseur. Aussi, c’est manuellement que l’utilisateur doit ajuster les valeurs de luminosité, contraste, teinter, etc. Si le coût (plus de 100 euros) ne vous rebute pas, voici une des meilleures manières de contrôler la qualité de son affichage.
Image 37 : Téléviseur : régler votre image en 7 étapesSpyder4TV HD