Accueil » Actualité » Tesla Model Y : sans LiDAR, elle rate son freinage et écrase un mannequin d’enfant

Tesla Model Y : sans LiDAR, elle rate son freinage et écrase un mannequin d’enfant

Sur Twitter, le P.-D.G. et analyste en chef chez Moor Insights & Strategy a dévoilé un comparatif en vidéo entre le freinage d’une Tesla Model Y dénuée de capteurs LiDAR et d’une autre voiture, qui en est équipé. Le résultat est saisissant.

Tesla sans capteur LiDAR
La Tesla ne repère pas le mannequin d’enfant qui passe en skate © Patrick Moorhead

Alors que l’Autopilot des Tesla vient tout juste de se doter d’un mode agressif, sur Twitter, plusieurs vidéos d’essais de choc menés par Luminar Technologies dévoilent la différence de réaction entre une Tesla Model Y et un autre véhicule de l’entreprise, équipé lui de capteurs LiDAR. La différence est frappante, puisque la Tesla rate complètement le coche et roule sur le mannequin d’un enfant qui passe en skate. L’autre véhicule s’arrête net, à temps.

Avec des capteurs Lidar, y’a pas de lézards ?

Ces différentes vidéos fournies par Luminar Technologies démontrent l’efficacité des capteurs LiDAR en termes de distance de freinage et même plus simplement de temps de réaction. De nuit, alors qu’un le mannequin d’un enfant traverse la route en dehors des clous sur un skate, la Tesla ne s’arrête pas et le percute violemment, tandis que l’autre véhicule repère le danger et s’arrête immédiatement.

La télédétection par laser (parfois écrit LiDAR, ou lidar), est un acronyme de light detection and ranging en angalais, soit en français, « détection et estimation de la distance par la lumière ». Il s’agit d’une technique de mesure au laser, qui permet de calculer précisément la distance d’un objet grâce au délai de l’impulsion initiale du laser et de son retour. On le retrouve par exemple dans les iPhone 12 Pro et les iPhone 13 Pro, ce qui vous permet… De scanner vos pieds pour connaître votre pointure, par exemple. Qui a dit que c’était forcément utile ?

Les capteurs LiDAR en figure de proue des futurs véhicules électriques autonomes

L’information va et vient depuis plusieurs mois et cela n’aura échappé à personne. Alors que les autres constructeurs s’affairent tous à équiper leurs véhicules de capteurs LiDAR, Tesla elle, reste en retrait avec des véhicules qui n’en sont toujours pas équipées. Par exemple, Volvo a indiqué sa volonté de mettre sur le marché des voitures équipées d’un LiDAR dès 2022. Même constat du côté de Sony, qui s’attaque à Tesla avec son premier SUV électrique bardé de capteurs, le Vision-S 02.

« Les constructeurs qui comptent sur le Lidar sont condamnés […]. Ce sont des capteurs coûteux et totalement inutiles » avait dit Musk en 2019. Tout n’est pas perdu en revanche, puisque le P.-D.G. de Tesla, qui aura montré du doigt le coût et l’intérêt du LiDAR à de nombreuses reprises, pourrait bien changer d’avis un jour. Une Tesla Model Y bardée de capteurs Lidar avait par exemple été repérée en mai dernier à Palm Beach, en Floride, par Grayson Brulte, un consultant pour l’industrie audiovisuelle qui vit dans la région.