Test Sony WF-1000XM5 : des écouteurs intra-auriculaires à réduction de bruit efficaces et compacts

Cette nouvelle mouture des écouteurs intra-auriculaires antibruit de Sony exploite des composants améliorés pour délivrer un son de haute qualité, quel que soit l’environnement dans lequel on se trouve. De plus, leur format, toujours plus compact, et les nouveaux embouts destiné aux petites oreilles les rendent plus confortables à porter.

Sommaire

Il y a deux ans, Sony lançait la quatrième génération de ses écouteurs intra-auriculaires à réduction de bruit active, les WF-1000XM4, qui arrivaient eux même deux ans après les WF-1000XM3. Aujourd’hui, c’est donc au tour des WF-1000XM5 de faire leur apparition dans les boutiques.

Ces écouteurs intra auriculaires haut de gamme sont censés – à l’instar du casque WH-1000XM5 que le constructeur a lancé l’année dernière et que nous avons testé – offrir le nec plus ultra en matière de restitution audio, quel que soit l’environnement dans lequel on évolue, grâce à une technologie sophistiquée de réduction de bruit active.

A lire aussi > Test WF-1000XM4 : Sony améliore ses meilleurs écouteurs (MAJ)

Image 3 : Test Sony WF-1000XM5 : des écouteurs intra-auriculaires à réduction de bruit efficaces et compacts
Sony WF-1000XM5 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour cela, le constructeur a équipé ses nouveaux intras d’un processeur revisité et d’une nouvelle puce spécialement dédiée à la suppression des bruits, de nouveaux transducteurs (aussi connu sous l’appellation haut-parleur) et de micros améliorés. Au passage, il en a aussi profité pour réduire leur taille, ajouter le mode Bluetooth multipoint et fournir un nouvel embout destinés aux petits pavillons (format Super Small).

A lire aussi > Meilleurs écouteurs sans fil à réduction de bruit : quel modèle acheter en 2023 ?

Quel est le prix des Sony WF-1000XM5 ?

Les Sony WF-1000XM5 peuvent d’ores et déjà être commandés au prix de 320 € (selon les boutiques, ils seront livrés dans une dizaine de jours). Signalons en particulier l’offre de Boulanger, qui offre un pad à induction, particulièrement pratique pour recharger sans fil le boîtier des écouteurs.

Le prix des nouveaux écouteurs de Sony grimpe donc de 40 € par rapport au prix de lancement des WF-1000XM4 (280 €), qui eux mêmes avaient été lancés en 2021 pour 30 € de plus que les WF-1000XM3. D’ici à dire qu’on connait déjà le prix des WF-1000XM6, qui seront vraisemblablement commercialisés en juin 2025, il n’y a qu’un pas (que nous ne franchirons pas bien sur !).

Les écouteurs sont disponibles en deux coloris : noir ou blanc/beige.

Image 4 : Test Sony WF-1000XM5 : des écouteurs intra-auriculaires à réduction de bruit efficaces et compacts
Sony WF-1000XM5 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Rappelons que les Sony WF-1000XM5 font face à une concurrence très sérieuse, à l’image de produits particulièrement efficaces en termes de réduction des bruits ambiants, comme les Bose QuietComfort Earbuds II ou les AirPods Pro 2 d’Apple (qui sont actuellement vendus respectivement 249,99 € et 299 €).

Sans oublier, comme toujours, le précédent modèle de Sony, les WF-1000XM4, qui avaient été plébiscités par la presse et qui sont toujours disponibles à un prix qui est descendu à 200 €.

A lire aussi > Meilleurs casques à réduction de bruit : quel modèle acheter en 2023 ? 

Quelles sont les caractéristiques techniques des WF-1000XM5 ?

Outre un format plus compact que ses prédécesseurs, les WF-1000XM5 disposent toujours d’une zone tactile (une sur chaque écouteur), qui permet de piloter la lecture des fichiers audio, de prendre des appels ou de désactiver, totalement ou momentanément, la réduction de bruit active.

  • Poids : 6 grammes
  • Bluetooth : 5.3 (Bluetooth LE Audio), multipoint
  • Codecs : SBC, AAC, LDAC, LC3
  • Autonomie annoncée : 8 heures (avec Réduction des bruits)
  • Boîtier de charge : deux charges complètes (24 heures au total), recharge en USB C et par induction (Qi)
  • Etanchéité : IPX44
  • Compatibilité : Android, iOS
  • Embouts : mousse polyuréthane, 4 tailles
  • Hi-Res Audio : Oui (LDAC)
  • Autre : DSEE, certifiés 360 Reality Audio, Google Assistant, Amazon Alexa
Image 5 : Test Sony WF-1000XM5 : des écouteurs intra-auriculaires à réduction de bruit efficaces et compacts
Sony WF-1000XM5 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Format réduit et embouts Super Small

Sur le montage photo du dessous, qui montre les deux dernières générations d’écouteurs intra-auriculaires de Sony, on voit (en prenant comme référence la taille des embouts !), que les nouveaux modèles bénéficient d’une hauteur et d’une profondeur très réduites. D’ailleurs, Sony affirme que les WF-1000XM5 sont 25 % plus compact que les WF-1000XM4 (et – accessoirement – 20 % plus léger).

Tout comme les intras Sony de 2021, les WF-1000XM5 sont certifiés IPX4. S’ils ne sont donc pas totalement étanches (il faudrait qu’ils soient certifiés IPX7 pour s’autoriser une baignade en musique), ce niveau de certification permet toutefois de les utiliser sous la pluie. Aucun souci non plus pour faire du sport avec, puisqu’ils devraient supporter sans problème une transpiration intense.

Image 6 : Test Sony WF-1000XM5 : des écouteurs intra-auriculaires à réduction de bruit efficaces et compacts
Sony WF-1000XM5 vs WF-1000XM4 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

On retrouve également une zone tactile sur chaque écouteur. Un, deux ou trois tapotements sur celles-ci permettent de réaliser six opérations. A celles-ci, il faut ajouter la possibilité de monter et baisser le volume sonore, en tapotant continuellement (plus de trois fois !) sur l’une ou l’autre de ces zones.

On peut également garder le doigt sur la zone tactile de l’oreillette gauche, pour entendre momentanément les sons ambiants, ou sur l’oreillette droite pour activer l’assistant intelligent défini dans l’application Sony Headphones Connect.

Par défaut, la zone tactile de l’écouteur droit permet de contrôler la lecture des pistes audio :

  • Un tapotement pour mettre en pause et reprendre la lecture.
  • Deux tapotements : morceau suivant
  • Trois tapotements : morceau précédent
Image 7 : Test Sony WF-1000XM5 : des écouteurs intra-auriculaires à réduction de bruit efficaces et compacts
Sony WF-1000XM5 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Un tapotement sur la zone tactile de l’écouteur gauche permet d‘alterner entre les modes Réduction du bruit et Son ambiant. Rappelons que dans ce dernier mode, la musique continue d’être jouée mais les micros captent en même temps le bruit ambiant, une conversation par exemple, afin de mieux l’entendre. Dans les options, on peut également faire en sorte que l’arrêt de la technologie de réduction du bruit s’effectue également suite à un tapotement sur cette zone. On peut tout de même regretter que ce mode génère un bruit de fond, un souffle artificiel assez fort…

De plus, en tapotant deux ou trois fois sur l’écouteur gauche, on peut obtenir une recommandation musicale sur Spotify basée sur vos écoutes précédents (il s’agit d’une nouvelle fonction appelée Spotify Tap) ou lancer l’application Endel, qui diffuse alors des ambiances sonores très calmes, apaisantes, qui favorisent la relaxation. Signalons que sur notre smartphone (Samsung S20 Ultra), ces applications ont refusé de se lancer suite à cette manipulation.

D’autre part, si on reçoit un appel téléphonique, il suffit d’effectuer un double tapotement sur l’un ou l’autre des écouteurs pour décrocher, puis pour raccrocher.

Image 8 : Test Sony WF-1000XM5 : des écouteurs intra-auriculaires à réduction de bruit efficaces et compacts
Sony WF-1000XM5 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Enfin, en gardant son doigt sur un de ces zones tactiles, on peut couper momentanément (tant qu’on ne retire pas son doigt) mettre la musique en pause afin d’entendre ce qui se passe autour de soi (écouteur droit) ou activer un assistant vocal (celui de Google, Alexa d’Amazon, Siri d’Apple ou Bixby si on possède un smartphone Samsung), afin de lui poser une question. On peut aussi dire tout simplement “Hey Google” ou “Alexa”.

Et, si on le désire, les opérations réalisables à partir de la zone tactile de l’écouteur droit peuvent être interverties avec celles de l’écouteur gauche.

A lire aussi > Quels sont les meilleurs écouteurs sans fil à moins de 100 € ? 

Une excellente qualité audio

Grâce à ses nouveaux haut-parleurs, estampillés pour l’occasion “Dynamic Driver X“, Sony renforce sur son WF-1000XM5 les aptitudes – déjà excellentes – du WF-1000XM4 en matière de restitution audio. Et force est de constater que – quel que que soit le style musical écouté – la richesse des détails saute aux oreilles. Le rendu audio bénéficie de basses précises, qui auraient toutefois pu être un peu plus être mises en avant.

En effet, les aigus et les médiums ont tendance à s’imposer, parfois avec un poil d’agressivité, sauf sur les pistes où les basses bénéficient d’un traitement de faveur. Rien de gênant toutefois. D’autant moins que l’égaliseur intégré à l’application Sony HeadPhones Connect permet à chacun de procéder à ses réglages favoris.

Image 9 : Test Sony WF-1000XM5 : des écouteurs intra-auriculaires à réduction de bruit efficaces et compacts
Sony WF-1000XM5 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Signalons que le mode Bluetooth multipoint est supporté. Cela signifie que les écouteurs peuvent être configurés sur deux appareils, un smartphone et un PC portable par exemple. Dès lors, on peut écouter de la musique sur son PC portable et prendre un appel sur le smartphone (bien sur, la musique se coupe sur le PC portable et reprend automatiquement dès qu’on a raccroché).

Parmi les nombreuses options que l’on trouve dans l’application de Sony, on en trouve une qui permet d’indiquer si on préfère privilégier la qualité audio ou la fiabilité de la connexion. Dans le premier cas, le codec LDAC de Sony est alors utilisé. Rappelons qu’il permet d’écouter de la musique en Hi-Res Audio (990 kbits/s, 96 KHz). Dans le second cas, ce sont les codecs SBC ou AAC qui sont utilisés. Pour les smartphones qui le supporte, le codec LC3 peut aussi être activé.

Image 10 : Test Sony WF-1000XM5 : des écouteurs intra-auriculaires à réduction de bruit efficaces et compacts
Sony WF-1000XM5 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Il est également possible d’activer la technologie Sony DSEE (Digital Sound Enhancement Engine), dans sa version Extreme. Celle-ci se charge d’améliorer – grâce à l’IA – la qualité des fichiers MP3, de moins bonne qualité que ceux en Hi-Res Audio. Si certains pourront peut être percevoir la différence, elle ne sera pas flagrante pour de nombreux autres…

Confort amélioré et réduction de bruit optimisée

Le confort d’utilisation des écouteurs intra-auriculaires a toujours été, et sera toujours, un facteur déterminant pour de nombreux utilisateurs. Dans ce domaine, Sony fait des efforts pour séduire les réfractaires à l’insertion d’un corps étranger dans leurs pavillons. Ainsi, outre les dimensions des écouteurs qui ne cessent de baisser au fil des années, le constructeur a pensé aux toutes petites oreilles en livrant ses WF-1000XM5 avec quatre embouts, aux format Large, Medium, Small et – c’est la nouveauté – Super Small. Ces derniers ont même diamètre que le modèle Small, pour la moitié située vers l’extérieur de l’oreille, mais avec une forme différente, amincie, pour la partie qui s’enfonce dans le pavillon.

Image 11 : Test Sony WF-1000XM5 : des écouteurs intra-auriculaires à réduction de bruit efficaces et compacts
Sony WF-1000XM5 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

A l’instar d’un casque antibruit de type circum-aural (dont les oreillettes englobent complètement les oreilles) comme le Beats Studio Pro que nous avons testé il y a quelques jours, le fait même d’insérer les écouteurs Sony WF-1000XM5 dans l’oreille permet d’obtenir une forte réduction (passive) des bruits ambiants. En l’occurrence, le constructeur annonce que le matériau utilisé pour les embouts est spécialement sélectionné pour améliorer cette réduction passive des sons. Cela se vérifie donc.

Dans le cas d’écouteurs offrant une réduction de bruit dite active, rappelons que des micros (trois sur chaque écouteurs en l’occurrence) écoutent les bruits ambiants, afin de générer un contre signal, qui est ajouté en temps réel à la musique, ce qui a pour effets de les supprimer (plus ou moins). Dans le cas du WF-1000XM5, la puce qui était utilisée dans le WF-1000XM4 pour réaliser cette tâche (entre autres) a été optimisée. De plus, celle-ci est désormais assistée dans sa tâche par un nouveau processeur, appelé QN2e, exclusivement dédié à l’amélioration de l’annulation de bruits ambiants.

En pratique, la réduction active des bruits ambiants, sans être spectaculaire, s’avère appréciable, en particulier sur les basses fréquences. Ainsi, dans la rue, le brouhaha ambiant de la foule ou de la circulation est atténué. On note toutefois que la plupart des sons médiums / aigus, comme certaines discussions, demeurent assez bien audibles…

Image 12 : Test Sony WF-1000XM5 : des écouteurs intra-auriculaires à réduction de bruit efficaces et compacts
Sony WF-1000XM5 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Des conversations téléphoniques de qualité variable

Encore une fois, pour ce qui est de la qualité de la captation de la voix lors des communications téléphoniques, le constructeur annonce monts et merveilles, grâce en particulier à l’optimisation du micro orienté vers l’extérieur (le petit cercle de couleur cuivre visible au bas de la zone tactile des écouteurs), qui aurait pour conséquence une forte atténuation des bruits du vent. D’autre part, des capteurs par conduction osseuse se chargent de repérer et d’isoler la voix de l’utilisateur.

Dans les faits, il n’y a aucun problème lorsqu’on se trouve chez soi, ou dans un endroit où il n’y a pas de beaucoup de bruit, puisque nos interlocuteurs ont fait état d’une conversation parfaitement intelligible. En revanche, si on passe dans une rue avec une circulation assez intense et où les courants d’air sont assez forts, les choses se dégradent considérablement. Non seulement la personne au bout du fil n’entend plus grand chose, mais le souffle du vent se fait aussi entendre également entendre dans les écouteurs ! Bref, la qualité des conversations téléphoniques va varier selon les situations.

Image 13 : Test Sony WF-1000XM5 : des écouteurs intra-auriculaires à réduction de bruit efficaces et compacts
Sony WF-1000XM5 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Sony Headphone Connect : une application très (trop ?) complète

L’application développée par Sony pour piloter les écouteurs WF-1000XM5 est bourrée d’options, ce qui peut être déroutant, au début. Le bon point réside dans le fait que la plupart sont bien expliquées. En plus d’afficher à tout instant le niveau de charge de chaque élément (boîtier de chargement et écouteurs gauche et droite), elle comprends trois onglets.

Le premier permet principalement de modifier les paramètres du contrôle adaptatif du son. Il s’agit d’une fonction qui permet de définir le comportement que vont adopter automatiquement les écouteurs dans quatre situations types :

  • Lorsqu’on marche
  • Quand on court
  • Quant on se trouve dans un véhicule
  • Quand on est statique

Lorsqu’un de ce cas de figure est identifié par le smartphone, l’application demande aux écouteurs d’activer le mode antibruit, d’écouter l’environnement grâce au mode Son ambiant, ou de désactiver la réduction de bruit.

Image 14 : Test Sony WF-1000XM5 : des écouteurs intra-auriculaires à réduction de bruit efficaces et compacts

En pratique, cette fonction n’est pas vraiment indispensable, car les commandes tactiles permettent de réaliser ces opérations quand on en a vraiment besoin. Mais bon, l’adaptativité est très à la mode depuis quelques temps, alors pourquoi pas !

Le deuxième onglet regroupe tous les réglages relatifs au son :

  • Mode de fonctionnement des écouteurs : avec réduction des bruits, sans réduction des bruits, mode son ambiant
  • La fonction Parler pour chatter, qui permet de basculer automatiquement en mode Son ambiant lorsque les écouteurs détectent le son de votre voix. Puis, quand on ne parle plus, les WF-1000XM5 repassent automatiquement en mode Réduction du bruit après 5, 15 ou 30 secondes
  • Egaliseur : 10 modes pré définis + 2 modes personnalisables
  • Trouver son égaliseur : une série de choix auditifs multiples pour vous aider à déterminer vos préférences audio, qui sont ensuite assignés à l’un des modes personnalisables
  • 360 Reality Audio : réglages pour les applications – comme Tidal ou Deezer – qui peuvent délivrer un son Surround, totalement englobant, sur 360 degrés
  • Options Bluetooth : priorité à la stabilité de la connexion ou à la qualité audio
  • Activer l’option DSSE
Image 15 : Test Sony WF-1000XM5 : des écouteurs intra-auriculaires à réduction de bruit efficaces et compacts

Enfin, l’onglet Système permet de réaliser diverses opérations :

  • Activer / désactiver le mode Bluetooth multipoint.
  • Activer les Notifications vocales, pour – par exemple – entendre la lecture des intitulés des mails reçus sur gmail par l’assistant vocal (Google lors de nos tests).
  • Voir les fonctions associées aux zones tactiles de chaque écouteurs (sans possibilité de les modifier !).
  • Activer la fonction Quick Access, qui lance les applications Spotify ou Endel pour écouter sa musique ou entendre des ambiances propices à la relaxation.
  • Activer la reconnaissance des mouvements de têtes. Ainsi, on peut accepter ou refuser un appel en faisant le geste d’acquiescement ou de refus de la tête. Cette fonction est un peu gadget. D’autant qu’elle ne marche pas à tous les coups ! Autant double tapoter sur l’écouteur…
  • Pause ou extinction automatique quand on ôte les écouteurs.
Image 16 : Test Sony WF-1000XM5 : des écouteurs intra-auriculaires à réduction de bruit efficaces et compacts

Précisons enfin que l’application intègre un didacticiel, plutôt bien réalisé et pratique pour ceux qui débutent avec des écouteurs intra-auriculaires. Il délivre par exemple des conseils pour bien mettre les écouteurs en place dans les oreilles, mais aussi pour savoir comment utiliser leurs zones tactiles.

Jusqu’à 24 heures d’autonomie avec la réduction de bruit active

Selon Sony, les WF-1000XM5 peuvent fonctionner pendant huit heures lorsque la réduction de bruit active fonctionne (et 12 heures maxi lorsque la technologie est désactivée). Lors de nos tests, nous avons même constaté une autonomie légèrement plus élevée, avec le volume sonore ajusté à 75 % environ.

Si on ajoute à cela les deux recharges qui peuvent être effectuées en replaçant les écouteurs dans leur (tout petit) boîtier, on obtient une autonomie maximale d’environ 24 heures.

Original, le niveau de charge des oreillettes ne baisse pas tout le temps de la même façon des deux côtés. En effet, si on utilise régulièrement les zones tactiles de l’oreillette droite pour piloter la lecture des pistes audio, sa batterie se décharge plus rapidement que la gauche. Et bien sur c’est le contraire si on jongle sans arrêt entre le mode Antibruit et le mode Ambiant. C’est logique ! Mais, sachant cela, l’application pourrait se contenter de nous indiquer le niveau de l’oreillette la plus déchargée…

Image 17 : Test Sony WF-1000XM5 : des écouteurs intra-auriculaires à réduction de bruit efficaces et compacts
Sony WF-1000XM5 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Lorsque la batterie des écouteurs est totalement déchargée, il suffit de les placer trois minutes dans le boîtier charge pour qu’ils retrouvent de quoi profiter de sa musique pendant une heure. La recharge totale est atteinte en 1 heure et 30 minutes.

Dernier bon point, le boîtier des écouteurs est compatible avec la charge sans fil (par induction), avec un adaptateur compatible Qi, sur lequel il suffit de le poser.

Notre verdict

Image 18 : Test Sony WF-1000XM5 : des écouteurs intra-auriculaires à réduction de bruit efficaces et compacts
8/10

Sony WF-1000XM5

  • Sony WF-1000XM5 Ecouteurs…
    199€
  • 199€
    Voir l’offre
  • 219.99€
    Voir l’offre
  • 259€
    Voir l’offre
  • 279.99€
    Voir l’offre
  • 279.99€
    Voir l’offre
  • 279.99€
    Voir l’offre
  • 313.19€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Excellente qualité audio
  • Confort d'utilisation amélioré
  • Grande autonomie
  • Réduction de bruit passive des embouts
  • Nouveaux embouts Super Small
  • Contrôles tactiles
  • Bluetooth multipoint
  • Richesse de l'application
  • Recharge sans fil (Qi) du boîtier
On n’aime pas
  • Réduction de bruit active légèrement décevante
  • Effet de souffle du mode Son ambiant
  • Qualité des conversations variable
Verdict :

Les écouteurs intra-auriculaires WF-1000XM5 de Sony apportent certaines évolutions appréciables, par rapport au WF-1000XM4, en particulier en termes de confort d’utilisation. On retrouve une excellente qualité audio, des contrôles tactiles pratiques et une application très complète. Sans oublier une réduction des bruits ambiants efficace, grâce à une bonne complémentarité entre la réduction passive apportée par les embouts et la réduction active, renforcée par un nouveau processeur. Et – pour ne rien gâcher – on peut peut profiter de tout cela pendant des heures, grâce à une autonomie elle aussi optimisée.

A lire aussi > Meilleur écouteur sans fil : quel modèle choisir pour faire du sport ?

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !