Accueil » Test » Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K

Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K

Télévision LCD haut de gamme de Sony, la ZH8 supporte une définition 8K, quatre fois plus précise que celles des modèles 4K. Cet investissement est-il intéressant à l’heure actuelle, du point de vue de la qualité d’affichage, du son et des fonctions connectées ? Réponses dans ce test.

Image 2 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K
9/10

Sony KD-75ZH8

6999,00€ > Fnac
On aime
  • Superbe qualité d'affichage
  • Excellente qualité audio
  • Android TV 9
  • Télécommande rétro éclairée
  • Configuration aisée
  • Deux positions possibles pour les pieds
On n’aime pas
  • Dalle brillante
  • Effet de blooming visible autour des sous-titres
Verdict :

Outre sa dalle LCD 8K, la KD-75ZH8 intègre les dernières technologies de pointe : processeur 8K HDR X1 Ultimate, Dolby Vision/HDR10, son Acoustic Multi-Audio, HDMI 2.1, Android TV 9, eARC, etc. L’image (tout comme le son d’ailleurs !) est au top, mais en 4K seulement pour l’instant, faute de contenus 8K !

plus

Dans la gamme 2020 des téléviseurs Sony, figure le modèle haut de gamme ZH8, disponible en deux tailles : 85 pouces et – celui que nous avons testé – 75 pouces. Sa principale caractéristique réside dans sa définition d’affichage de 8K, soit 7 680 x 4 320 pixels. C’est donc deux fois plus en largeur et en hauteur que le mode 4K (3 840 x 2 160 pixels), qui est supporté par toutes les TV actuelles, car ce dernier est aujourd’hui parfaitement installé dans l’univers vidéo.

Image 3 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K
Sony KD-75ZH8 – On se rend mieux compte des dimensions ! – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En effet, les vidéos 4K sont diffusées par les chaînes TV (grâce aux décodeurs TV des différents fournisseurs d’accès à Internet), exploitées par les dernières consoles de jeu, capturées par les divers appareils d’enregistrement vidéo (smartphones, caméra) et disponibles par l’intermédiaire des Blu-ray Ultra HD.

Comme nous allons le voir, la définition 8K a un intérêt certain pour les TV de très grandes tailles, comme la KD-75ZH8, même si cette technologie n’en est qu’à ses balbutiements (bien que les tout premiers téléviseurs 8K soient disponibles chez Samsung depuis bientôt 2 ans) et qu’il faudra vraisemblablement encore un ou deux ans pour qu’elle ne commence à être vraiment exploitable, avec du véritable contenu en très très haute définition (Méga HD ? après l’Ultra HD ?) accessible depuis différentes sources.

Comparatif TV : quels sont les meilleurs modèles de 2020 ?

Disponibilité et alternatives

La Sony KD-75ZH8 est d’ores et déjà disponible au prix de 6 999 € à la Fnac ou chez Boulanger.

Les alternative possibles en 8K sont peu nombreuses : LG et sa gamme OLED Signature (modèles 77 et 88 pouces proposés à des prix beaucoup plus élevés : de 14 990 à 29 999 €) et Samsung, avec ses modèles Q800T (5 490 € en 75 pouces) et Q950TS (7 999 en 75 pouces).

Image 4 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K

En comparaison, pour les télévisions 4K OLED de 75 pouces, on se situe à des prix d’environ 5 999 € (Sony Bravia KD-77AG9 de la gamme 2019, ou LG 77CX6). Et en LCD, Sony propose la KD-75ZH9505, à 3500 €.

Un desing modulaire

La TV KD-75ZH8 est un beau bébé, qui pèse tout de même 50 Kg ! Son déballage demande donc un grand soin. Finalement, à deux, l’opération s’effectue sans problème.

Image 5 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K
Sony KD-75ZH8 – Système de fixation des pieds – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pratique, les pieds peuvent être installés aux bords du téléviseur ou dans une positon plus centrale. Cela permet à l’appareil de s’adapter à la largeur du meuble sur lequel va reposer la TV. Lors de notre test, par exemple, le meuble aurait été trop court si les pieds de la TV avaient absolument dû être placés aux extrémités de l’écran. Car la KR-75ZH8 affiche des dimensions assez imposantes : 169,6 x 98,6 x 35,6 cm.

Image 6 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K
Sony KD-75ZH8 – Pieds ultra plats – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le design général du téléviseur est minimaliste, avec deux pieds très plats, qui font que le bord inférieur de la TV se trouve très près du meuble. Ce n’est pas très pratique si on désire installer une barre de son. Mais, comme on le verra plus tard, ce n’est pas franchement indispensable !

Image 7 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K
Sony KD-75ZH8 – Double encadrement de la dalle LCD – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

D’autre part, la dalle LCD dispose d’un double encadrement. Le premier, réalisé en aluminium, a des bords très fins (4 mm). Le second, noir, est plus discret, même si il est plus épais (1 cm de largeur). Au total, les bords de l’écran font donc 1,4 cm.

Image 8 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K
Sony KD-75ZH8 – 8,5 cm de profondeur – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

A l’arrière, on est assez loin de la finesse des dalles OLED : 8,5 cm sans les pieds et 35,5 cm avec les pieds.

Connectique complète et câblage propre

La KD-75ZH8 est équipée de quatre connecteurs HDMI 2.1. Ils sont donc censés supporter la 4K en 100 Hz, la 8K en 60 Hz et les modes ALMM (Auto Low Latency Mode) et VRR (Variable Refresh Rate). En pratique, ces deux dernières technologies seront implémentées lors d’une mise à jour du système qui aura lieu durant l’été…

Image 9 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K
Sony KD-75ZH8 – Certains connecteurs sont placés sur le côté – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Un des connecteurs HDMI est compatible eARC (ARC amélioré avec une plus grande bande passante ce qui permet d’éviter de compresser le signal audio numérique donc offrir un rendu plus détaillé, riche et dynamique). Trois ports USB sont présents, dont un réservé au support de stockage destiné aux enregistrements TV.

On retrouve également les autres connecteurs traditionnels : prise casque, connecteur Ethernet, sortie audio numérique optique, entrées antenne et satellite. Les communications sans fil s’effectuent en Wi-Fi ac et Bluetooth 4.2.

Image 10 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K
Sony KD-75ZH8 – Les autres connecteurs se branchent par en dessous – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 11 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K
Sony KD-75ZH8 – Un câblage sans souci – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Comme on peut le voir, le passage des câbles ne pose pas de problème particulier.

Une fois les branchements effectués, il suffit de mettre en place les différents panneaux clipsables afin d’obtenir une installation très propre.

Image 12 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K
Sony KD-75ZH8 – Une installation propre lorsque les panneaux sont remis en place – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

La configuration du téléviseur est d’une grande simplicité et s’effectue en quelques minutes, au cours desquelles il suffit d’indiquer de connecter son téléviseur via un service Google, depuis son smartphone.

Ensuite, le téléviseur vous aide à configurer la réception des programmes TV, par l’antenne ou via le décodeur de votre fournisseur d’accès Internet. Dans notre cas, la configuration de la TV par câble (Orange en l’occurrence) s’est déroulé sans aucun problème.

Une télécommande Sony complète et intelligemment rétroéclairée

La télécommande qui accompagne la Sony ZH8 arbore de belles finitions, avec du métal brossé d’un côté et un plastique granuleux de l’autre. Ce dernier procure une bonne sensation en main.

On retrouve les traditionnelles touches d’accès direct à Google Play et Netflix. La touche Home, quant à elle, lance l’interface d’Android TV afin de voir les autres applis connectées.

Le micro intégré à la télécommande et la touche qui y est associée facilitent la recherche d’informations et le lancement automatique d’une série ou d’un film sur Netflix (alors qu’on regarde un programme TV), grâce à une simple commande vocale comme « lancer la série Black Mirror ».

Image 13 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K
Sony KD-75ZH8 – La télécommande est belle et complète – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Autre détail très pratique, les touches de la télécommande sont munies d’un système de rétroéclairage. Celui-ci se déclenche automatiquement lorsqu’on attrape la télécommande (qui intègre un gyroscope). Et seulement si la luminosité est jugée insuffisante par le capteur placé tout en haut de la télécommande, afin d’économiser les piles !

La touche TV permet ensuite de revenir aux programmes et d’accéder aux options accessibles en temps normal par l’intermédiaire du menu de votre décodeur TV (menu, options, guide, etc.). Elle permet également d’afficher les vignettes correspondant aux différentes émissions en cours sur chaque chaîne, afin d’y accéder rapidement.

Image 14 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K
Sony KD-75ZH8 – L’éclairage est automatique – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Au moment de la phase d’initialisation du téléviseur, la télécommande de la télévision est également appairée à votre décodeur TV. De cette façon, vous pouvez ranger la télécommande de ce dernier et n’utiliser que celle de la KD-75ZH8.

Nous avons toutefois relevé un problème pratique lié à cet appairage. En effet, bien que la télécommande de la télévision fonctionne en Bluetooth (tout comme celle de la box TV d’Orange), il faut absolument pointer la télécommande vers la box pour changer de chaîne. Et le moindre obstacle rend l’opération impossible. Cela peut très vite devenir agaçant si le décodeur TV de votre box Internet est planqué dans un coin…

Aucun problème en revanche pour l’utilisation des autres touches. Il n’est absolument pas nécessaire de viser la TV pour modifier le volume sonore, accéder aux paramètres, à Android TV, à Netflix, etc. Heureusement !

Une qualité d’affichage bluffante avec des contenus 4K HDR

A l’heure actuelle, les seules sources d’images 8K (exception faite des caméras professionnelles) sont les quelques smartphones haut de gamme qui proposent ce mode d’enregistrement vidéo, comme le Samsung Galaxy S20 Ultra.

Le problème, c’est que lors de nos tests, les quelques séquences capturées par le smartphone haut de gamme de Samsung sont restées illisibles en utilisant le lecteur multimédia de Sony ou VLC. Seule les vignettes (premières images de chaque vidéo) était affichées, au mieux.

Image 15 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K

Avec l’excellente appli Nova Video Player, les vidéos sont lues, mais avec une image toutes les deux secondes environ, ce qui n’est pas tip top… Sony penche pour un problème de codec, mais sans en être certain. Espérons que la situation se stabilise dans les prochains mois et qu’une mise à jour des applications permettent rapidement au moins d’exploiter cette fonctionnalité offerte par les derniers smartphones.

Image 16 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K
Sony KD-75ZH8 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour les reste, qu’il s’agisse des futures consoles de jeux ou des services comme Netflix, Disney+ ou Amazon Prime Video, on en est encore au stade des déclarations de bonnes intentions, mais il va falloir patienter un certain temps pour que la 8K s’installe sérieusement dans les salons.

Le seul intérêt d’un téléviseur 8K comme le Sony KD-75ZH8 réside donc à l’heure actuelle dans ses facultés de mise à l’échelle des contenus en 4K et 2K (Blu-ray Full HD).

Et force est de constater qu’avec quatre fois plus de pixels qu’une TV 4K, les (bons) contenus 4K profitent d’une très bonne interpolation et s’avèrent de toute beauté.

Image 17 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K
Sony KD-75ZH8 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

L’opération est réalisée par le processeur Sony 8K HDR X1 Ultimate, qui assure également une parfaite fluidité des objets en mouvements et des travelings. Lors de nos tests, nous n’avons pas eu l’occasion de remarquer un quelconque parasite visuel.

La télévision embarque un rétroéclairage de type Full Array LED avec Local Dimming. La dalle LCD, qui fonctionne en 100 Hz, est compatible avec les standards HDR-10 et Dolby Vision.

Image 18 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K
Sony KD-75ZH8 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En visionnant des films en Blu-ray 4K, on obtient des images de très haute qualité. La précision est impressionnante et les couleurs resplendissantes, alors que la technologie HDR permet à certaines scènes d’éblouir le téléspectateur, au sens propre ! Ainsi, lors de nos tests, à plusieurs reprises, par exemple dans Solo : A Star Wars Story ou Alien Covenant, il est parfois difficile de garder les yeux fixés à l’écran tellement la luminosité devient subitement élevée, au détour d’une explosion alors que l’action se déroule de nuit.

Les noirs quant à eux sont profonds. Et les scènes de nuit ou dans l’obscurité sont très bien restituées. On n’est sans doute pas au niveau de ce que peut faire un téléviseur doté d’une dalle OLED, mais le haut niveau de luminosité compense et, au final, quand on est plongé dans l’action d’un film ou d’une série, on profite juste du grand spectacle offert.

Les films Blu-ray « normaux », en Full HD, bénéficient eux aussi d’une bonne mise à l’échelle, mais avec une perte certaine au niveau de la précision des images, à l’instar d’un DVD qui serait lu sur une TV 4K. Et il n’est plus questions de mode HDR, ce qui limite l’impact des couleurs.

Avec des DVD, il ne faut pas s’attendre à un miracle…

Image 19 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K
Sony KD-75ZH8 – Option de calibrage pour Netflix – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Sony propose un mode spécialement calibré pour les accros à Netflix. Le constructeur s’inscrit ainsi dans une tendance, qui vise à offrir un mode d’affichage permettant de retrouver exactement l’expérience visuelle escomptée par les réalisateurs. On peut douter que tous les réalisateurs aient été consultés et que ce mode utilise donc un réglage spécialement adapté à chaque film / série. Mais c’est invérifiable, donc, il suffit de tester ce mode et de voir si il vous convient (ou pas !).

Par exemple, avec la série Dark, la différence entre le mode Cinema et le mode Calibré est notable, avec des images moins lumineuses pour le second. Du coup, il se rapproche beaucoup du mode Expert, qui « améliore la reproduction fidèle du signal d’origine dans un environnement d’affichage sombre« .

Image 20 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K
Sony KD-75ZH8 – De jour, des reflets peuvent perturber l’affichage, comme ici sur la gauche de l’image – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

La dalle de la Sony KD-75ZH8 est assez brillante et les reflets y sont souvent visibles en plein jour. Comme toujours, ils sont particulièrement gênants dans les zones sombres de l’image et il est préférable d’être dans l’obscurité pour profiter d’un film ou d’une série dans les meilleures conditions.

La technologie LCD a aussi l’inconvénient de souffrir de fuites de lumière, liées au dispositif de rétroéclairage, ce qui produit un effet de blooming (contrairement à la technologie Oled). Sur une dalle Full Led comme ici, il est surtout visible lorsqu’on regarde une série dans sa version originale en activant les sous-titres. La photo ci-dessous est quelque peu trompeuse (en raison de la sensibilité du smartphone utilisé), car cet effet de halo lumineux n’est pas aussi intense. Mais il est bel et bien présent.

Image 21 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K
Sony KD-75ZH8 – La photo amplifie l’effet de blooming, qui s’avère notable toutefois – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Mais, à la différence d’une dalle Oled, une dalle LCD ne risque pas de souffrir d’un autre effet : le marquage (ou burn in) de certains pixels, en raison d’utilisations régulières et prolongées du téléviseur, avec des éléments de l’image qui restent toujours à la même place, par exemple en jouant ou en regardant des chaînes TV d’actualité. chaque technologie a ses avantages et inconvénients…

Signalons enfin que la KD-75ZH8 embarque un capteur de lumière, afin d’adapter automatiquement la luminosité de l’affichage en temps réel (la réduire le soir !). Cela peut aussi faire baisser la facture d’électricité, puisque la consommation maximale de la TV est tout de même de 590 Watts !

Un son ample et chaleureux

Le son est de moins en moins souvent le principal défaut des téléviseurs, surtout à ce niveau de prix et de sophistication. En l’occurrence, le système audio de la KD-75ZH8 est constitué de 6 haut-parleurs, qui forment un ensemble de type 4.2, avec deux tweeters, deux haut-parleurs à large bande et deux woofers pour les basses. Ces dernier sont intégrés au châssis, à l’arrière de la TV.

Les deux premiers haut-parleurs sont placés au bas de la TV, près des pieds, ce qui permet de bénéficier d’une restitution directe du son. Les deux autres, les tweeters, sont eux aussi intégrés à l’arrière du châssis, mais sur les bords latéraux. Ils agissent comme des haut-parleurs Surround. Ils exploitent la technologie Sony Acoustic Multi-Audio et ne sont donc pas visibles.

L’ensemble délivre une puissance totale de 60 Watts et le téléviseur assure une calibration automatique du son, en fonction de la configuration de votre pièce.

Image 22 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K
Sony KD-75ZH8 – Calibration audio automatique – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Et force est de constater que ces six haut-parleurs procurent une qualité audio étonnante. En effet, l’ambiance sonore recréée dépasse largement le cadre de l’image, avec des effets surround particulièrement convaincants. Le son est limpide, avec des basses profondes, et les dialogues ne sont jamais en retrait, même dans les scènes d’action.

Image 23 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K
Sony KD-75ZH8 – Les haut-parleurs frontaux – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Enfin, indiquons que Sony permet aux utilisateurs qui ont déjà une installation audio plus conséquente, avec un amplificateur, 5 ou 7 enceintes et un caisson de basses, d’y intégrer la TV, qui fait alors office d’enceinte centrale.

Une interface simple, réactive et complète

La télévision propose deux niveaux de réglages. Le premier permet de modifier rapidement les paramètres de base, par l’intermédiaire d’un menu horizontal qui apparait au bas de l’écran. Par défaut, on peut y ajuster le mode de l’image, le niveau de luminosité ou encore le mode son. On a toutefois la possibilité d’ajouter d’autres types de réglages.

Le mode Sans Image, comme son nom l’indique, vous permet de vous concentrer uniquement sur la musique émise par le téléviseur.

Image 24 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K
Sony KD-75ZH8 – Les réglages rapides – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Des réglages plus avancés sont pour leur part accessibles via un autre menu déroulant, vertical cette fois, qui s’affiche à droite de l’image.

Image 25 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K
Sony KD-75ZH8 – Les réglages avancés – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Cette interface est très bien réalisée, avec un texte d’explication pour chaque paramètre qui influence l’affichage et une illustration, qui montre l’effet sur l’image. Elle s’avère également très réactive et on navigue rapidement parmi les nombreuses options.

Android TV, un système riche et intuitif

Contrairement à Samsung ou LG, Sony a pris le parti d’intégrer le système Android TV 9.0 dans ses téléviseurs. La KD-75ZH8 est dotée de 16 Go de mémoire pour y stocker les applications téléchargées. Parmi celles-ci, figurent tous les incontournables, comme Netflix 4K, Disney+ et Youtube 4K.

Image 26 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K
Sony KD-75ZH8 – Android TV 9 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Du coup, la lecture de vos fichiers multimédia (photos, musiques et vidéos) est confiée à deux applis. Pour poser vos questions à Google Assistant ou Alexa, deux micros sont intégrés à la TV. Bon point, il n’a pas été nécessaire de forcer la voix pour réveiller l’assistant de Google alors que la musique diffusait de la musique (à bas volume certes).

Grâce à la fonction ChromeCast intégrée à la KD-75ZH8, vous pouvez très simplement (d’un clic dans Youtube par exemple !) diffuser l’image et le son d’un smartphone ou d’un ordinateur vers le téléviseur, par l’intermédiaire du réseau Wi-Fi.

Image 27 : Test Sony KD-75ZH8 : la TV 8K qui va vous faire aimer la 4K
Sony KD-75ZH8 – Menu box TV – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Parmi les autres fonctions, citons la possibilité d’enregistrer des programmes TV (avec l’option Timeshift, de mise en pause du direct). Ceux-ci peuvent s’effectuer depuis le guide des programmes, qui est d’ailleurs lui aussi récupéré automatiquement auprès de votre fournisseur d’accès Internet.