Accueil » Test » Test Xiaomi Pad 5 : la tablette 11 pouces qui veut faire de l’ombre à Apple et Samsung

Test Xiaomi Pad 5 : la tablette 11 pouces qui veut faire de l’ombre à Apple et Samsung

Il y a trois ans, Xiaomi sortait sa Mi Pad 4, une tablette orientée milieu de gamme qui nous avait plutôt séduit à l’époque. Aujourd’hui, le constructeur revient sur ce marché avec sa Pad 5, une version plus grande, plus puissante, plus… tout. Reste à savoir si les arguments de la Xiaomi Pad 5 (nabu pour les intimes) feront mouche sur un marché actuellement en berne.

Image 2 : Test Xiaomi Pad 5 : la tablette 11 pouces qui veut faire de l'ombre à Apple et Samsung
8,5/10

Xiaomi Pad 5 (128 Go)

399 € > Fnac
On aime
  • Le design de la tablette
  • Les performances pour cette gamme de prix
  • La qualité audio
  • L'autonomie
  • Le prix raisonnable
  • L'interface fluide
On n’aime pas
  • Les bords noirs autour de l'écran un peu épais
  • Le module photo à l'arrière qui dépasse un peu trop
  • La qualité moyenne des photos, surtout en conditions difficiles
  • L'absence de Smart Pen dans le bundle
  • Pas de port microSD ni de connecteur jack
Verdict :

Globalement, cette Xiaomi Pad 5 est un bon produit. Destinée au marché de milieu de gamme, elle bénéficie d’un bon design et d’une excellente finition, si l’on omet le module photo arrière qui dépasse un peu trop de l’ensemble. Les performances sont plutôt bonnes et se traduisent en pratique par une fluidité à tout épreuve, tandis que l’autonomie place cette Pad 5 parmi les meilleures. Dès lors, les quelques petits défauts comme l’absence de port microSD ou la qualité moyenne des photos deviennent acceptables, surtout si l’on ajoute à la balance le prix et le positionnement de cette tablette sur le marché. Elle aura toutefois fort à faire face un à un iPad 2021 qui s’annonce excellent pour un tarif équivalent (au moins dans sa version 64 Go).

Image 3 : Test Xiaomi Pad 5 : la tablette 11 pouces qui veut faire de l'ombre à Apple et Samsung
Crédit : Galaxie Media – Yannick Guerrini

Note importante : le test qui suit a été réalisé avec une version française officielle de la Xiaomi Pad 5.

Xiaomi a choisi d’intégrer dans sa Pad 5 (notez la disparition de la marque « Mi » dans le nom du produit) un processeur Qualcomm Snapdragon 860, 6 Go de mémoire vive et 128 Go d’espace de stockage, le tout proposé à 399 euros (299 euros en prix de lancement jusqu’à ce soir minuit). Autant dire que cette tablette 11 pouces dotée d’un écran WQHD+ avec un taux de rafraichissement de 120 Hz est particulièrement alléchante pour un produit destiné au marché de milieu de gamme. La Xiaomi Pad 5 est disponible en deux coloris, « Pearl White » et « Cosmic Grey ». C’est ce dernier modèle que nous avons eu la chance de tester.

Un bundle minimum, un design tout en finesse

Au déballage, on découvre un bundle réduit à l’essentiel : outre la tablette, on trouve un guide de démarrage, un adaptateur secteur, un câble USB-C et… c’est tout. Sachant que la tablette peut fonctionner avec un stylet, sobrement baptisé Smart Pen, on peut peut-être regretter que le constructeur n’ait pas choisi d’intégrer ce dernier dans la boite, mais cela aurait probablement fait grimper un peu trop la facture.

Image 4 : Test Xiaomi Pad 5 : la tablette 11 pouces qui veut faire de l'ombre à Apple et Samsung
Crédit : Galaxie Media – Yannick Guerrini
Image 5 : Test Xiaomi Pad 5 : la tablette 11 pouces qui veut faire de l'ombre à Apple et Samsung
Crédit : Galaxie Media – Yannick Guerrini

Avec ses dimensions de 254 x 166 mm, le design global de cette Pad 5 est très agréable ; la tablette est à la fois plutôt fine (6,85 mm) et légère (511 grammes), et on apprécie de suite la taille de son écran. Ce dernier est capable d’afficher une définition WQHD+ (1600 x 2560 pixels), avec un taux de rafraichissement pouvant atteindre 120 Hz. Supportant selon Xiaomi le gamut DCI-P3, la dalle IPS de la Pad 5 bénéficie en outre d’une luminosité maximale de 500 cd/m², une valeur suffisante pour permettre d’utiliser de manière efficace cette tablette en extérieur.

Image 6 : Test Xiaomi Pad 5 : la tablette 11 pouces qui veut faire de l'ombre à Apple et Samsung
Crédit : Galaxie Media – Yannick Guerrini

La Xiaomi Pad 5 est plutôt destinée à être utilisée en mode portrait, ce que semble confirmer les emplacements de la caméra avant et du connecteur USB de charge. Bien entendu, rien n’interdit de l’utiliser en mode paysage, surtout pour chiller en regardant une série sur Netflix, ou pour jouer.

Image 7 : Test Xiaomi Pad 5 : la tablette 11 pouces qui veut faire de l'ombre à Apple et Samsung
Crédit : Galaxie Media – Yannick Guerrini
Image 8 : Test Xiaomi Pad 5 : la tablette 11 pouces qui veut faire de l'ombre à Apple et Samsung
Crédit : Galaxie Media – Yannick Guerrini

En bas, on trouve donc le connecteur USB Type-C qui sert à la fois de connecteur de charge et de moyen de transférer les données vers un ordinateur. A ses côtés se trouve l’un des deux micros, le second étant situé en haut, aux côtés du bouton Power. Les quatre haut-parleurs de la Xiaomi Pad 5 se trouvent aux mêmes endroits : deux en haut, et deux en bas. La qualité sonore de cet ensemble audio compatible Dolby Atmos nous a d’ailleurs plutôt convaincu, même s’il ne faut bien sur pas s’attendre à l’équivalent d’un système home-cinéma.

Image 9 : Test Xiaomi Pad 5 : la tablette 11 pouces qui veut faire de l'ombre à Apple et Samsung
Crédit : Galaxie Media – Yannick Guerrini
Image 10 : Test Xiaomi Pad 5 : la tablette 11 pouces qui veut faire de l'ombre à Apple et Samsung
Crédit : Galaxie Media – Yannick Guerrini

Sur l’un des côtés, on trouve un connecteur destiné à y relier un clavier, qu’il faudra toutefois vous procurer de manière séparée. L’autre côté accueille les boutons de volume, ainsi que l’emplacement destiné au Smart Pad, lui aussi vendu à part. Aucun lecteur de cartes mémoires n’est en revanche présent : il faudra donc se contenter de l’espace de stockage interne, sans possibilité de l’étendre. Xiaomi a en outre fait le choix de ne pas intégrer de connecteur jack à sa nouvelle tablette.

Xiaomi Pad 5 : des performances honorables, une très bonne autonomie

Au premier démarrage, on découvre sans surprise l’interface très fluide de MIUI en version 12.5.2, la distribution Android propre à Xiaomi. Le système repose quand à lui sur Android 11.

Image 11 : Test Xiaomi Pad 5 : la tablette 11 pouces qui veut faire de l'ombre à Apple et Samsung
Crédit : Galaxie Media – Yannick Guerrini

Le SoC Snapdragon 860 de cette Pad 5, composé de quatre coeurs Kryo 485 Gold et de quatre coeurs Kryo 485 Silver, est aidé dans sa tâche par une partie graphique intégrée Adreno 640, un DSP Hegagon 690 et un ISP Spectra 380. 6 Go de mémoire LPDDR4X-2133 en quad-channel sont également présents. Côté connectivité, on trouve du Bluetooth 5.0 et du WiFi 5, Xiaomi ayant probablement fait l’impasse sur le WiFi 6 pour réduire le coût de la tablette. De la même façon, cette tablette ne possède pas de GPS, d’emplacement pour carte SIM ni même de contrôleur NFC.

Nous avons bien entendu réalisé quelques tests de performances sur cette Xiaomi Pad 5. La tablette obtient ainsi un score de 734 en single-core et de 2641 en multi-core dans Geekbench 5, ce qui la place en dessous d’une Samsung Galaxy Tab S7 (2995 points), et quasiment au niveau d’un iPad mini de cinquième génération (2679 points). La Xiaomi Pad 5 affiche par ailleurs un score de 3423 dans le test Wild Life (Vulkan), et de 984 dans le test Wild Life Extreme d’UL. A titre de comparaison, la MatePad 11 de Huawei atteint 3780 points (avec un prix de vente légèrement supérieur à celui de la Pad 5 de Xiaomi), tandis que la Galaxy Tab S7, qui il est vrai ne joue pas dans la même gamme tarifaire, dépasse les 4200 points.

Image 12 : Test Xiaomi Pad 5 : la tablette 11 pouces qui veut faire de l'ombre à Apple et Samsung
Crédit : Galaxie Media – Yannick Guerrini
Image 13 : Test Xiaomi Pad 5 : la tablette 11 pouces qui veut faire de l'ombre à Apple et Samsung
Crédit : Galaxie Media – Yannick Guerrini

Le test Work 3.0 Performance de PCMark nous donne quant à lui un score de 11253, équivalent à celui d’une Galaxy Tab S7 LTE (11312 points) et sensiblement supérieur à celui d’une Lenovo Yoga Pad Pro, qui atteint de son côté 10837 points. Avec un score Storage 2.0 de 22098 points, cette Xiaomi Pad 5 se montre légèrement plus rapide côté stockage qu’une Galaxy Tab S7 LTE (20479 points), mais bien plus performante qu’une MatePad 11 de Huawei (14835 points seulement). La Pad 5 affiche en outre des scores de 572846 points dans Antutu et de 234412 points dans AItutu.

A lire aussi > Meilleures Galaxy Tab : quelle tablette Samsung choisir ?

Image 14 : Test Xiaomi Pad 5 : la tablette 11 pouces qui veut faire de l'ombre à Apple et Samsung
Crédit : Galaxie Media – Yannick Guerrini
Image 15 : Test Xiaomi Pad 5 : la tablette 11 pouces qui veut faire de l'ombre à Apple et Samsung
Crédit : Galaxie Media – Yannick Guerrini

Le constructeur indique enfin que sa Pad 5 offre une autonomie atteignant 10 heures en jeu, 16 heures en lecture vidéo ou encore plus de 5 jours en lecture audio, grâce à sa batterie de 8720 mAh (soit 35Wh environ avec une tension de 4 volts). Nous avons quant à nous mesuré une autonomie de 14 heures et 4 minutes dans le test Battery Life de PCMark, ce qui place la Pad 5 dans le haut du panier. La charge de 0 à 80% prend quant à elle seulement 1h30.

Une partie photo acceptable… pour une tablette

Même si une tablette n’est pas à proprement parler dédiée à la prise de photo ou de vidéo, nous avons tout de même voulu savoir ce que la Pad 5 avait dans le ventre de ce côté là. L’APN arrière utilise un capteur de 13 Mpixels, avec un objectif ouvrant à f/2.2. Il est capable de filmer en 4K à 30 FPS, avec stabilisation vidéo. Le module photo arrière dépasse toutefois de manière importante du corps de la tablette, ce qui se montre assez gênant lorsqu’elle est posée à plat. Nous vous conseillerons donc d’acquérir en parallèle une house de protection afin d’éviter d’abimer ce module photo. A l’avant, le capteur de 8 Mpixels est associé à un objectif ouvrant à f/2.05. Il est limité à du Full HD, ici aussi en 30 FPS au maximum. La tablette bénéficie par ailleurs du HDR ainsi que d’un mode « IA » destiné à optimiser la prise de photos, quel que soit le capteur utilisé.

Image 16 : Test Xiaomi Pad 5 : la tablette 11 pouces qui veut faire de l'ombre à Apple et Samsung
Crédit : Galaxie Media – Yannick Guerrini
Image 17 : Test Xiaomi Pad 5 : la tablette 11 pouces qui veut faire de l'ombre à Apple et Samsung
Crédit : Galaxie Media – Yannick Guerrini

Même si la qualité est loin d’être équivalente à ce que l’on trouve sur un smartphone haut de gamme, le capteur arrière de la Pad 5 est suffisant pour réaliser des photos d’appoint en extérieur. Le zoom montre toutefois rapidement ses limites, les photos souffrant rapidement d’un flou plutôt visible.

Image 18 : Test Xiaomi Pad 5 : la tablette 11 pouces qui veut faire de l'ombre à Apple et Samsung
Crédit : Galaxie Media – Yannick Guerrini
Image 19 : Test Xiaomi Pad 5 : la tablette 11 pouces qui veut faire de l'ombre à Apple et Samsung
Crédit : Galaxie Media – Yannick Guerrini

Même constat en intérieur, la qualité des photos prise avec le capteur arrière est acceptable, mais elles deviennent rapidement bruitées si la luminosité n’est pas suffisante. Fort heureusement, la présence d’un flash intégré permettra de régler au moins partiellement ce problème, sans toutefois faire de miracle.

Image 20 : Test Xiaomi Pad 5 : la tablette 11 pouces qui veut faire de l'ombre à Apple et Samsung
Crédit : Galaxie Media – Yannick Guerrini
Image 21 : Test Xiaomi Pad 5 : la tablette 11 pouces qui veut faire de l'ombre à Apple et Samsung
Crédit : Galaxie Media – Yannick Guerrini

Enfin, le capteur avant fait son office et permettra de prendre des selfies et de réaliser des vidéo-conférences dans de bonne conditions, que ce soit en extérieur ou en intérieur. Dans ce dernier cas, pour éviter d’obtenir une image trop bruitée, il faudra bien entendu bénéficier d’un éclairage correct.