Test de l’iPad Pro M4 13 pouces : une tablette surpuissante, très endurante, et résolument Pro

Après un silence durable, Apple a mis à jour sa tablette haut de gamme, agrandissant sa dalle, affinant le boîtier, introduisant l’OLED et une nouvelle puce, le M4. De quoi impressionner, mais à quel prix ?

Sommaire
Image 1 : Test de l’iPad Pro M4 13 pouces : une tablette surpuissante, très endurante, et résolument Pro
9,5/10
Apple iPad Pro M4 13 pouces
  • Le nouveau design affiné et allégé
  • La nouvelle dalle OLED
  • Le traitement antireflet
  • Le SoC M4
  • L’autonomie
  • Les accessoires améliorés
  • Le temps de charge
  • Le prix des accessoires
  • Le prix de l'iPad

Un an et demi sans nouvelle, et puis tout à coup, deux nouveaux modèles d’iPad Pro. Ils alignent les nouveautés : nouvel écran, nouveau design, nouvelle puce, nouveaux accessoires. Autant d’arguments pour prendre la main sur la concurrence, bien entendu. Mais pour l’iPad Pro, la concurrence la plus forte est sans doute l’iPad Air, lui aussi mis à jour à l’occasion de cette petite keynote express d’une trentaine de minutes. Alors la petite avalanche de nouveautés vaut-elle le déplacement, et surtout vaut-elle le prix fixé par Apple, toujours en haut de gamme ?

Apple iPad Pro 13 pouces M4

Apple iPad Pro M4 13 pouces
Image 2 : Test de l’iPad Pro M4 13 pouces : une tablette surpuissante, très endurante, et résolument Pro
  • Apple iPad Pro M4 13 pouces
    1246€
  • RueDuCommerce
    1246€
  • E.Leclerc
    1569€
  • Cdiscount
    1569€
  • Boulanger
    1569€
  • Amazon
    1569€
  • Fnac
    1,569.99€
  • Darty
    1,569.99€
  • Pixmania FR
    1,607.60€
Plus d’offres

💸 iPad Pro M3 : quels prix pour quels modèles ?

Le plus haut de gamme des iPad est décliné en deux tailles, 11 et 13 pouces (et non plus 12,9 pouces), auxquelles s’ajoutent deux distinctions majeures, les différentes capacités de stockage proposées, de 256 Go à 2 To, et l’option cellulaire, qui font elles aussi varier le prix.

Les iPad Pro 11 pouces Wi-Fi sont ainsi vendus à :

  • 1 219 euros pour 256 Go ;
  • 1 469 euros pour 512 Go ;
  • 1 949 euros pour 1 To ;
  • 2 429 euros pour 2 To ;

Tandis que leurs homologues 5G affichent :

  • 1 469 euros pour 256 Go ;
  • 1 719 euros pour 512 Go ;
  • 2 199 pour 1 To ;
  • 2 679 euros pour 2 To

Les iPad Pro 13 pouces Wi-Fi seulement sont commercialisés à :

  • 1 569 euros pour 256 Go ;
  • 1 819 euros pour 512 Go ;
  • 2 299 euros pour 1 To ;
  • 2 779 euros pour 2 To.

Opter pour un module cellulaire, vous confrontera à ces prix :

  • 1 819 euros pour 256 Go ;
  • 2 069 euros pour 512 Go ;
  • 2 549 euros pour 1 To ;
  • 3 029 euros pour 2 To.

A noter que les modèles de 1 To et 2 To offrent une option de verre nano-texturé à 130 euros. Ce revêtement qu’on avait déjà vu sur les écrans Pro Display XDR d’Apple évite les reflets et est donné pour également améliorer la restitution des couleurs.

Apple iPad Pro 13 pouces M4
A gauche, le nouvel iPad Pro M4 13 pouces. Il a un module caméra de moins que l’iPad Pro 12,9 pouces de 2022.

🎛️ Caractéristiques techniques : ce que le nouvel iPad Pro a dans le ventre

On le disait en introduction les nouveaux iPad Pro apportent de nombreuses améliorations. La première tient au SoC embarqué. La dernière génération d’iPad Pro, lancée en octobre 2022, était animée par une puce M2, qu’on avait découverte dans les MacBook Air et Pro 13 pouces en juin de la même année. Les temps ont changé car les nouveaux iPad Pro ont l’honneur d’étrenner le M4, remplaçant des M3, toujours gravé en 3 nm, mais avec la dernière itération de ce processus de fabrication mis en place par TSMC (N3E).

Le M4 embarque 28 milliards de transistors (contre 25 pour le M3). Il propose neuf ou dix cœurs CPU. Répartis en trois ou quatre cœurs haute performance et six cœurs basse consommation. Dans tous les cas, ce sont dix cœurs GPU qui sont présents dans le SoC d’Apple.

Vous ne pouvez toutefois pas choisir quel modèle de M4 vous aurez, enfin pas directement. Le M4 à neuf cœurs est réservé aux modèles d’iPad Pro équipés de 256 et 512 Go, et s’accompagne de 8 Go de mémoire vive. Le modèle à 10 cœurs prend place dans les iPad Pro 1 et 2 To, et peut compter sur 16 Go de RAM.

Apple iPad Pro 13 pouces M4
  • Processeur : M4 (10 cœurs CPU et 10 cœurs GPU)
  • Mémoire : 16 Go
  • Stockage : 2 To
  • Ecran : Ultra Retina XDR, 13 pouces, OLED, 16:10, 2 752 x 2 064 pixels, 264 ppp
  • Connectivité : 1x USB-C (Thunderbolt/USB4), Smart Connector, Wi-Fi 6E, Bluetooth 5.3, 5G (eSim seulement)
  • Appareil photo arrière : grand-angle, 12 Mpixels (f/1.8)
  • Appareil photo avant : ultra-grand-angle, 12 Mpixels (f/2.4), TrueDepth
  • Haut-parleurs : quatre
  • Sécurité : Face ID
  • Dimensions : 28,16 x 21,55 0,51 cm
  • Poids : 582 g

La deuxième grosse nouveauté est le remplacement du LCD par une double dalle OLED, « en tandem », comme l’appelle Apple. Un doublement pensé pour compenser un travers de cette technologie, la luminosité plus faible. L’OLED, après s’être installée dans les iPhone, prend donc enfin place dans les iPad, et laisse espérer que les MacBook (Pro ?) seront les prochains. On soulignera également l’arrivée d’un traitement mat, anti-reflet, nano-texturé en option, qui pourrait bien valoir le coût. Enfin, l’OLED introduit un léger gain en définition, mais conserve la même résolution.

On notera que le Wi-Fi 6E est toujours de la partie – et tant pis pour le Wi-Fi 7 qui devra attendre d’être véritablement standardisé pour faire ses premiers pas chez Apple, semble-t-il. Et côté connectique, ceux qui rêvaient d’un deuxième port USB-C en seront pour leur frais.

Apple iPad Pro 13 pouces M4

Enfin, on relève un chapelet de petits changements : la disparition du module ultra-grand-angle à l’arrière de l’appareil, qui se contente d’un seul module, mais gagne un nouveau flash, qui sera utile pour éviter les ombres lorsque que vous « scannez » vos documents. Tandis que les aficionados de la nanoSIM devront passer au dématérialisé pour profiter de la 5G. L’iPad Pro n’a plus de tiroir à carte SIM et passe à l’eSIM seulement, comme les iPhone l’ont déjà fait aux Etats-Unis uniquement, pour l’instant.

Apple iPad Pro M4 13 pouces
Image 2 : Test de l’iPad Pro M4 13 pouces : une tablette surpuissante, très endurante, et résolument Pro
  • Apple iPad Pro M4 13 pouces
    1246€
  • RueDuCommerce
    1246€
  • E.Leclerc
    1569€
  • Cdiscount
    1569€
  • Boulanger
    1569€
  • Amazon
    1569€
  • Fnac
    1,569.99€
  • Darty
    1,569.99€
  • Pixmania FR
    1,607.60€
Plus d’offres

🧑‍🎨 Un nouveau design pour un Pro qui ne manque pas d’Air ?

Voir l’iPad ne suffit pas. Car à première vue rien n’a changé. Il faudra s’approcher, mieux, il faut le prendre en main pour se rendre compte à quel point le nouvel iPad Pro est fin et allégé. Car, c’est le poids qui frappe le plus : 103 grammes de moins sur notre modèle de test par rapport au modèle équivalent de la génération précédente. Il faut dire que si le boîtier en aluminium (100% recyclé) est un peu plus large et haut, il est surtout 1,3 mm plus fin. Cela paraît peu, mais à 5,1 mm d’épaisseur, c’est beaucoup. Associé à son Magic Keyboard, il ne pèse que 1,247 kg, soit le poids du MacBook Air. L’iPad Pro grand format est enfin à égalité avec l’ultraportable quand on lui adjoint son meilleur clavier.

Apple iPad Pro 13 pouces M4
Posé sur son prédécesseur, le nouvel iPad Pro est visiblement plus fin…

Le boîtier est donc extrêmement fin, mais ne donne à aucun moment l’impression d’être fragile – on vous recommande toutefois d’investir dans une coque ou un clavier de protection, car l’écran est vaste et les chocs vite arrivés. On retrouve toujours le bouton Marche/Arrêt en haut à droite, les boutons de volume sur le côté droit, et donc pas d’emplacement nanoSIM. Le port USB-C est toujours au milieu en bas, toujours seul, et les haut-parleurs dispersés par paire de chaque côté. Les bordures autour de l’écran paraissent toujours assez larges, on les aimerait plus fines. Mais elles représentant au moins l’occasion de constater que la caméra intérieure s’est déplacée pour être au milieu de la largeur en mode paysage, c’est-à-dire quand vous l’utilisez en mode PC. C’est plus pratique et le rendu de la Webcam est toujours plutôt bon.

📺 Un écran, deux dalles

Pour son passage à l’OLED, la dalle de l’iPad Pro change de nom et devient Ultra Retina XDR. Evidemment Apple ne pouvait adopter un dalle classique, en l’occurrence, ce sont deux panneaux OLED qui sont combinés pour générer plus de lumière.

Apple iPad Pro 13 pouces M4
Les bordures de l’écran OLED restent assez larges, sans l’être trop.

Apple promet une luminosité maximale normale (pour des contenus non HDR) allant jusqu’à mille cd/m2, et à 1 600 cd/m2 pour les contenus HDR. Nous avons relevé une luminosité normale moyenne de 604 cd/m2 et des pics stables à 1 638 cd/m2. La promesse est donc tenue et l’iPad est utilisable en plein soleil sans souci, surtout sans reflet.

La fidélité colorimétrique de la dalle est bonne, avec un Delta E 2000 de 3,63, ce qui est très légèrement au-delà du seuil de 3 à partir duquel l’œil humain fait la différence entre une couleur et sa représentation. C’est également un peu plus que sur la génération précédente, d’un rien. Le passage à l’OLED est donc une réussite, sans compromis, puisqu’on y gagne également des noirs réputés infinis.

Apple iPad Pro 13 pouces M4
L’espace colorimétrique DCI-P3 est couvert à 100%.

Sa diagonale de 13 pouces, et non 12,9 pouces, comme précédemment, s’accompagne également d’un léger gain en définition, mais cela ne change pas le confort visuel déjà excellent. Les technologies maison, comme le P3, pour une large couverture colorimétrique et la technologie True Tone, qui renforce le confort d’utilisation en faisant varier la chaleur des couleurs affichées en fonction de la lumière ambiante, sont toujours là, bien évidemment. Même chose pour le ProMotion qui fait varier automatiquement le taux de rafraîchissement de la dalle de 10 à 120 Hz en fonction de ce qui est affiché. Une fonction toujours exclusive à l’iPad Pro.

Enfin, disons un mot sur l’option de « verre nano-texturé », destiné à réduire les reflets. Avant même d’allumer l’écran, on en perçoit les bienfaits. Et cela devient évidemment flagrant quand on l’allume. On a parfois la sensation que l’image affichée est une impression couleur de haute qualité sur papier mat. Mais c’est bien l’écran, tactile et réactif qu’on a sous les yeux. Impressionnant, au point qu’on regrette que ce ne soit qu’une option.

Apple iPad Pro 13 pouces M4

🚀 Des performances sans équivalent…

Abandonner le M2, jouer à saute-mouton avec le M3, pour être le premier à adopter le M4. Une première surprenante et qui fait évidemment espérer un gain de performances conséquentes. Apple annonce des « rendus pro » jusqu’à 4 fois plus rapide, et, de manière un peu plus précise, des performances CPU multipliées par 1,5.

Nous avons donc évidemment comparé les performances de ce nouvel iPad Pro au modèle qu’il remplace, et qui était équipé d’un M2. Un outil de test synthétique comme Geekbench, nous permet d’obtenir un premier aperçu les gains de performances.

Apple iPad Pro 13 pouces M4

Presque 40% de mieux en single core, un peu plus de 47% en multicore, il semble évident que le M4 a la main. Pour la partie Compute, qui estime certains gains de la partie graphique, on dépasse les 15%, c’est très honnête.

Mais, pour mieux prendre la mesure des gains côté GPU, nous nous sommes tournés vers un logiciel dédié, Solar Bay Stress Test, de 3Dmark. Il permet non seulement de voir comment la puce se comporte face à des rendus graphiques lourds, et notamment à base de ray tracing, mais aussi de savoir comment elle se comporte au cours d’un effort long et soutenu d’une vingtaine de minutes.

Apple iPad Pro 13 pouces M4

On constate un gain de performances GPU oscillant entre presque 60% et près de 30%. Ce delta s’explique par le fait que la puce chauffe quand elle est sollicitée longuement et réduit donc un peu ses performances. N’oublions pas que les iPad offrent un refroidissement passif seulement – et donc un silence de fonctionnement absolu ! On remarque d’ailleurs que la stabilité de la performance est moindre pour le M4 que pour le M3, même si les performances en question sont bien meilleures avec le nouveau SoC.

Des tests réalisés dans l’application Octane X, qui permet de créer des rendus 3D extrêmement réalistes prouvent d’ailleurs que la partie GPU s’est bel et bien musclée. Pour les mêmes tâches, le M4 est 1,6 fois plus rapide. Pour la partie réseau neuronal (NPU), on observe un gain de presque 33% sur l’application de filtre et un traitement de super résolution dans Photomator. Le M4 est donc bien plus à l’aise avec les tâches dites d’intelligence artificielle.

Apple iPad Pro 13 pouces M4

L’iPad Pro M4 13 pouces aligne des gains de performances remarquables et très appréciables, qui n’auront de sens que pour ceux qui solliciteront la tablette pour des tâches lourdes, professionnelles. Le qualificatif de Pro n’a jamais été aussi bien porté. Bien entendu, ceux qui aiment jouer pourront en profiter également, d’autant qu’Apple a mis sur la table de beaux efforts depuis un peu plus d’un an et que les premiers titres incluant du ray tracing arrivent doucement.

Apple iPad Pro M4 13 pouces
Image 2 : Test de l’iPad Pro M4 13 pouces : une tablette surpuissante, très endurante, et résolument Pro
  • Apple iPad Pro M4 13 pouces
    1246€
  • RueDuCommerce
    1246€
  • E.Leclerc
    1569€
  • Cdiscount
    1569€
  • Boulanger
    1569€
  • Amazon
    1569€
  • Fnac
    1,569.99€
  • Darty
    1,569.99€
  • Pixmania FR
    1,607.60€
Plus d’offres

🖊️ Un nouvel iPad, de nouveaux accessoires

Chaque iPad n’a pas forcément droit à un nouvel accessoire. En l’occurrence, ce sont deux nouveaux accessoires qu’Apple propose : un Apple Pencil Pro et un nouvelle coque Magic Keyboard. Une bonne nouvelle car les deux équipements proposent des améliorations intéressantes, une moins bonne nouvelle pour ceux qui espéraient pouvoir recycler ceux qu’ils possédaient déjà. Ils ne seront pas compatibles, sauf l’Apple Pencil (USB-C).

Apple iPad Pro 13 pouces M4

Commençons par l’Apple Pencil, désormais Pro, lui aussi, coûte 149 euros et est évidemment à acheter séparément. Le design extérieur est inchangé avec une partie aplanie qui sert autant à assurer une meilleure prise en main qu’à activer certaines fonctions. Une double-tape permet toujours de passer du stylo à la gomme, tandis qu’une nouveauté s’invite. Une pression affiche un menu contextuel arrondi afin de choisir des options plus rapidement. Chaque développeur peut afficher les réglages qu’il souhaite, mais c’est en effet très pratique. Ajouté à cela le survol, et même l’apparition d’une ombre virtuelle du stylet pour donner plus d’indication sur son positionnement à l’utilisateur et l’utilisation gagne en confort. On précisera néanmoins qu’on espérait que le traitement nano-texturé change un peu la sensation de « glisse » trop fluide sur l’écran qui fait qu’il n’est pas aussi agréable d’écrire sur l’iPad que sur du papier, mais ce n’est pas le cas.

Apple iPad Pro 13 pouces M4

Intéressons-nous maintenant au nouveau clavier Magic Keyboard, toujours alimenté via les Smart Connector de l’iPad. Tout d’abord, il protège toujours bien l’iPad, quand il est plié. Ensuite, il le surélève toujours confortablement, offrant de l’incliner plus ou moins selon votre envie. On remarque d’emblée qu’il est désormais en aluminium, plus fin et plus léger. C’est ce qui permet à l’ensemble qu’il forme avec l’iPad Pro d’être enfin au poids d’un MacBook Air. Le clavier en lui-même est toujours agréable à utiliser, avec une course ferme et courte, souple malgré tout. Apple a également entendu les utilisateurs et a ajouté une rangée de touches multimédias, on trouve même une touche Escape et une autre pour verrouiller l’iPad Pro rapidement. Ce nouveau Magic Keyboard est tout aussi confortable à utiliser que son aîné, tout en étant plus léger. Un seul hic, son prix. Vendu à partir de 349 euros pour le modèle 11 pouces et 399 euros pour l’iPad 13 pouces, il grossit beaucoup la facture…

Apple iPad Pro 13 pouces M4
La prise USB du clavier est toujours placée au niveau de sa charnière.

 🦴 La question de l’OS, toujours

Ce n’est plus un scoop. Depuis plusieurs générations, les iPad Pro affichent une maturité matérielle qui n’est pas égalée par leur partie logicielle. iPadOS progresse certes, par petits bonds ou grands pas, mais n’arrive toujours pas à offrir une expérience optimale dans toute sa polyvalence. Car, l’iPad est plus polyvalent qu’un Mac, c’est entendu. Et si les progrès en multitâche, grâce notamment à Stage Manager, ont été importants ces dernières années, l’iPad n’arrive pas encore à concurrencer un Mac pour la production bureautique classique. Demandez-lui de vous aider à mettre vos idées à plat dans Freeform, et il se révélera plus efficace qu’un Mac, grâce à son stylet. Mais commencez à mettre en forme une présentation, avec des images, des sources provenant de plusieurs documents, et vous vous heurterez à quelques petits manques, à un peu moins de fluidité. L’iPad Pro peut faire plus de choses, est tout à fait capable de les abattre séquentiellement avec une grande efficacité et un grand confort, mais manque encore de la souplesse ergonomique que permet un Mac, son bureau, ses fenêtres flottantes et le reste.

Apple iPad Pro 13 pouces M4

L’iPad Pro ne remplace donc pas un Mac, c’est davantage une extension plus moderne de nos PC, qui a encore besoin de mûrir pour sa partie logicielle pour éventuellement un jour le supplanter.

🔋 Autonomie : au-delà de l’endurance iPad « réglementaire »

Comme les iPhone, l’iPad Pro est livré sans chargeur, pas la peine de retourner son emballage. Vous n’y trouverez qu’un cordon USB-C, noir, dans notre cas. Pour le recharger, nous avons opté pour un chargeur de MacBook Pro de 96 W. Et nous avons pu constater que l’iPad Pro n’est pas pressé. Les 100% sont atteints en 130 minutes (2h10, si vous préférez), tandis que les 50% sont franchis en 49 minutes. C’est assez loin d’être ébouriffant.

Apple iPad Pro 13 pouces M4
L’iPad Pro est livré sans chargeur et avec seulement un câble USB-C d’environ un mètre de long.

Ce qui l’est davantage, c’est l’autonomie. Depuis les origines de l’iPad, Apple fait la promesse, en la respectant généralement, que sa tablette tiendra une dizaine d’heures. Evidemment, plus l’iPad devient polyvalent plus il est possible de lui jeter au visage des tâches énergivores. Le jeu fera toujours mal à l’iPad Pro, tout comme des calculs de rendus 3D dans Octane X. Néanmoins, dans le cadre de notre test d’autonomie habituel en streaming vidéo 4K, la tablette a tenu 14h39. Ce qui est mieux que les presque 14 heures du modèle équivalent précédent.

👍 Notre verdict du test de l’iPad Pro M4 13 pouces

Image 1 : Test de l’iPad Pro M4 13 pouces : une tablette surpuissante, très endurante, et résolument Pro
9,5/10

Apple iPad Pro M4 13 pouces

Toujours plus puissant et endurant, définitivement Pro

  • Apple iPad Pro 13 pouces (2024) -…
    1246€
  • 1246€
    Voir l’offre
  • 1569€
    Voir l’offre
  • 1569€
    Voir l’offre
  • 1569€
    Voir l’offre
  • 1569€
    Voir l’offre
  • 1,569.99€
    Voir l’offre
  • 1,569.99€
    Voir l’offre
  • 1,607.60€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Le nouveau design affiné et allégé
  • La nouvelle dalle OLED
  • Le traitement antireflet
  • Le SoC M4
  • L’autonomie
  • Les accessoires améliorés
On n’aime pas
  • Le temps de charge
  • Le prix des accessoires
  • Le prix de l'iPad
Verdict :

L’iPad Pro 13 pouces M4 est non seulement le plus puissant des iPad (et même des tablettes du moment), mais il est aussi plus Air que l’iPad Air ! Plus fin, plus léger, il enfonce le clou en offrant aussi un écran OLED extrêmement confortable et lumineux, un vrai plaisir à utiliser et à contempler. Ses nouveaux accessoires, s’ils ne sont clairement pas donnés, permettent de profiter pleinement de tout ce qu’il a à offrir, de jouir à plein de sa polyvalence. Si iPadOS marque encore le pas sur macOS pour les usages bureautiques, il offre en tout cas la fluidité nécessaire pour des usages séquentiels, même exigeants. Espérons que la version de l’OS qui sera dévoilée en juin prochain fera la part belle au multitâche et à l’intelligence artificielle. L’iPad Pro sera alors encore plus Pro, et irréprochable, si on oublie son prix…

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !