Accueil » Actualité » The Boys : la saison 3 dénoncera la politique de la terreur

The Boys : la saison 3 dénoncera la politique de la terreur

Plus que jamais, The Boys souhaite dénoncer les dérives de notre société et s’intéressera à la fracture politique aux Etats-Unis dans sa saison 3.

La troisième saison de The Boys surfera sur l’actualité. Kripke souhaite une nouvelle fois dénoncer les dérives de notre monde moderne, en s’intéressant plus particulièrement à la politique. À travers le personnage de Soldier Boy, le showrunner entend attaquer les travers des dirigeants de ce monde, tout en explorant les séquelles laissées par l’histoire américaine. Pastiche de Captain America, Soldier Boy sera visiblement bien plus sombre et impitoyable qu’Homelander. Ce personnage risque ainsi de souffler le chaud et le froid sur cette nouvelle saison, sans faire dans la dentelle.

The Boys surfe plus que jamais avec l'actualité
The Boys surfe plus que jamais sur l’actualité – Crédit : Amazon Prime Vidéo

Ainsi, Kripke entend rester fidèle au mantra des précédentes saisons, tout en dénonçant les failles de notre monde. Propagande pour le port d’armes, omniprésence de la pornographie, violence exacerbée : cette nouvelle saison risque bien de choquer les âmes sensibles.

The Boys veut dénoncer les dérives politiques

« Dans les précédentes saisons, les gens avaient peur que les terroristes viennent les chercher et s’occupent personnellement de leur cas. Mais les choses ont évolué et sont désormais bien plus inquiétantes. Les gens ont maintenant peur de leur voisin ! Parce que la politique parvient à nous retourner les uns contre les autres » témoigne ainsi Kripke.

Ce n’est pas la première fois que la série explore ce sujet sensible. Grâce à Stormfront, Kripke a déjà abordé le retour en flèche du néo-nazisme dans le milieu politique. Cette idéologie reprend point pour point les doctrines laissées par Hitler lors de la seconde guerre mondiale. Ainsi, ce courant politique entend défendre des valeurs ultra-conservatrices, en assumant ouvertement sa suprématie raciale, son homophobie latente et son ultranationalisme. Des mots qui ont malheureusement résonné dans la récente histoire américaine, avec l’arrivée au pouvoir de Trump.

Même si le souhait premier de Kripke n’est pas de jouer gratuitement avec l’actualité récente, il ne pouvait pas ignorer ce sujet brûlant. Et utiliser Soldier Boy pour dépeindre les ravages de la politique était bien trop tentant. Mais le showrunner n’oublie pas pour autant l’essence même du comic source dont la série s’inspire. « Il faut continuer de savourer le monde créé par Garth Ennis. Ce monde qui parle de célébrité facile, d’autoritarisme et de désinformation sur les réseaux sociaux. C’est passionnant de voir comment une entreprise se présente au monde avec un masque de circonstance pour mieux cacher ses réelles intentions » ajoute ainsi Kripke.

Attendue au printemps 2022, la troisième saison de The Boys promet ainsi d’être encore plus trash et radicale dans sa forme. D’autant plus que cette nouvelle mouture doit faire apparaître à l’écran une orgie sexuelle de super-héros : Herogasm ! La censure risque encore de passer par-là.

Source : Gizmodo