Accueil » Actualité » TikTok : une comédienne accuse le réseau social d’avoir utilisé sa voix sans son accord

TikTok : une comédienne accuse le réseau social d’avoir utilisé sa voix sans son accord

TikTok aurait utilisé la voix d’une comédienne voix off pour la fonctionnalité de synthèse vocale sans lui demander la permission au préalable. C’est en tout cas ce qu’affirme Bev Standing qui a déposé une plainte la semaine dernière.

TikTok, le réseau social d’origine chinoise en vogue depuis déjà quelque temps, met à disposition de ses utilisateurs une panoplie de fonctionnalités. Celles-ci servent à créer des vidéos complètement personnalisables. Parmi les fonctionnalités les plus populaires de la plateforme, on retrouve les miniatures animées, les sous-titres automatiques disponibles depuis quelques semaines et la synthèse vocale. Celle-ci consiste à utiliser une voix de synthèse pour lire le texte qui est ajouté sur une vidéo.

Le logo de TikTok
Le logo de TikTok – Crédit : Solen Feyissa / Unsplash

À cause de cette fonctionnalité de synthèse vocale, TikTok est désormais poursuivi en justice par une comédienne voix off. Bev Standing affirme n’avoir jamais autorisé TikTok et n’importe quelle autre plateforme d’utiliser sa voix sans sa permission. Bev Standing a déposé une plainte contre le réseau social qui est parfois au centre de polémiques. L’une des plus récentes était d’ailleurs la vidéo d’un suicide qui explosait les compteurs et que TikTok n’arrivait pas à contenir.

Les enregistrements vocaux de Bev Standing auraient été partagés à des sociétés tierces

Bev Standing ne sait pas exactement comment TikTok aurait pu utiliser sa voix. Néanmoins, elle a précisé avoir fait des enregistrements vocaux pour une fonctionnalité de synthèse vocale. Cela s’est déroulé il y a plusieurs années pour l’Institute of Acoustics. Les enregistrements vocaux étaient supposés servir pour traduire des textes chinois dans le cadre d’un contrat avec une entreprise chinoise anonyme.

Étant donné les origines de TikTok, Bev Standing pense maintenant que TikTok était cette société en question. Bev Standing a cependant précisé qu’elle n’avait pas autorisé l’Institute of Acoustics à partager ses enregistrements avec des entreprises tierces.

De plus, le fait que TikTok utilise sa voix n’est pas l’unique problème de Bev Standing. Ce qui dérange le plus la comédienne voix off, c’est que sa voix est utilisée pour « un langage grossier et offensant ». D’après elle, il s’agit d’un « préjudice irréparable » qui risque de nuire à sa carrière.

Pour le moment, TikTok n’a pas encore répondu à la plainte de la comédienne voix off. Avec la poursuite en justice, cette dernière a pour objectif d’empêcher TikTok d’utiliser sa voix dans le futur. Elle espère aussi obtenir une compensation financière pour l’usage qui en a déjà été fait.

Source : The Verge