Accueil » Actualité » TikTok : la vidéo d’un suicide explose les compteurs, le service ne parvient pas à la contenir

TikTok : la vidéo d’un suicide explose les compteurs, le service ne parvient pas à la contenir

Un suicide en direct sur TikTok affole les compteurs. Le service tente de juguler sa diffusion en bannissant tout utilisateur la repostant, mais non sans mal.

Depuis le début de la semaine, une vidéo d’un homme se suicidant par balle est devenue virale sur TikTok. La plateforme bannit à tour de bras les utilisateurs qui la mettent en ligne, mais ce n’est pas encore suffisant pour la contenir.

Logo TikTok
Logo TikTok – Crédit : TikTok

TikTok a expliqué à nos confrères de The Verge que la vidéo en question a été diffusée en direct. La personne avait annoncé son intention de se suicider sur son compte Facebook. Supprimée, la vidéo ressurgit pourtant. Sans nul doute a-t-elle été enregistrée par un contact du défunt.

Depuis, la vidéo circulerait sur différentes applications, mais c’est surtout sur TikTok qu’elle est devenue virale. Le porte-parole du réseau social a expliqué que « nous interdisons les comptes qui essaient à plusieurs reprises de mettre en ligne ce clip, et nous apprécions les membres de notre communauté qui ont signalé le contenu et mis en garde les autres utilisateurs ».

La communauté TikTok se protège en attendant la suppression totale de la vidéo

En effet, de nombreux utilisateurs, y compris de jeunes enfants, ont déjà visionné la vidéo par accident. Sur TikTok, les vidéos sont toutes affichées sur le fil d’actualité principal. De plus, la vignette de la vidéo semble tout à fait normale, les utilisateurs ne se méfient donc pas. Les influenceurs de TikTok avertissent leur communauté de ne surtout pas lancer une vidéo montrant un homme à la barbe grise assis devant son bureau.

Cet incident prouve encore une fois la faiblesse de l’algorithme « Pour toi » de TikTok. Il recommande aux utilisateurs des vidéos qui leur sont adaptées, y compris les clips en vogue sur la plateforme. Ce n’est malheureusement pas la première fois que du contenu dangereux, horrible ou violent est partagé sur la plateforme. L’année dernière, des comptes faisant la propagande de Daesh avaient été supprimés. Plus récemment, un défi viral surnommé le SkullBreaker Challenge était responsable de blessés graves. Ils avaient été victimes de commotions cérébrales et même de paralysies.

Espérons que TikTok, qui pourrait ne pas se vendre sans l’accord du gouvernement chinois, arrive à endiguer la propagation de cette vidéo horrible très prochainement. En attendant, il encourage les utilisateurs à avertir leurs proches et leurs amis. La vidéo ne doit pas être vue ou partagée « sur n’importe quelle plateforme par respect pour la personne décédée et sa famille ».

Source : Engadget