Accueil » Actualité » Un astronome amateur filme le crash d’un astéroïde sur Jupiter

Un astronome amateur filme le crash d’un astéroïde sur Jupiter

Le crash d’un astéroïde sur Jupiter, la plus grande planète du système solaire, a été filmé en direct par un astronome amateur brésilien.

L’observateur brésilien José Luis Pereira a capturé un flash brillant sur la plus grande planète du système solaire le 13 septembre, conséquence de l’impact d’une roche spatiale dans la haute atmosphère jovienne. Cet astronome amateur est un fan de la planète à la grande tache rouge, qui est « sa préférée ». « Lorsque Jupiter, Saturne et Mars sont en opposition, j’essaie de prendre des clichés dès que la nuit est claire ». Jupiter est particulièrement scrutée par les astronomes, qui étudient ses lunes dont les conditions pourraient être favorables à la vie, telle Ganymède où l’on a détecté récemment de la vapeur d’eau.

Image 1 : Un astronome amateur filme le crash d'un astéroïde sur Jupiter

Au début, la météo ne semblait pas coopérer quand il a installé son matériel à São Caetano do Sul, dans l’État de São Paulo, au sud-est du Brésil. Mais Pereira a persévéré, recueillant une série de 25 vidéos de Jupiter, sans intervalle de temps entre elles. Ces vidéos étaient destinées à participer au programme DeTeCt, qui vise à repérer et à identifier justement des impacts sur la planète géante.

Il voit l’impact une première fois, mais pense d’abord à une erreur

En visionnant la première de ces vidéos, « j’ai remarqué une lueur différente sur la planète, mais je n’y ai pas prêté beaucoup d’attention », s’amuse José Luis Pereira. Il ne l’a donc pas vérifiée tout de suite pour ne pas prendre le risque d’arrêter les captures en cours, de peur que les conditions météorologiques ne se dégradent. Ce n’est que le lendemain, après avoir téléchargé ses vidéos, que le programme DeTeCt l’a alerté de la forte probabilité d’impact.

Le film de cette météorite tombée dans l’atmosphère de Jupiter a été envoyé à Marc Delcroix, de la Société française d’astronomie, qui a confirmé qu’il s’agissait bien d’un impact d’astéroïde survenu le 14 septembre à 00 h 39, heure de Paris.

À lire aussi > Les astronomes percent le secret de la supernova chinoise, un mystère vieux de 900 ans

Jupiter, une planète géante souvent malmenée par les chutes de météores

Parce qu’elle orbite près de la ceinture principale d’astéroïdes et qu’elle possède une puissante force gravitationnelle, Jupiter est une cible de choix pour les météores qui circulent dans notre système solaire. En juillet 1994, par exemple, des fragments de la comète Shoemaker-Levy 9 se sont écrasés sur la planète gazeuse, créant des trous géants dans l’épaisse atmosphère de la planète qui ont persisté pendant des mois.

Les astronomes professionnels avaient profité de l’occasion pour étudier la composition de Jupiter, en analysant les couches inférieures de son atmosphère qui leur étaient cachées. De nos jours, les scientifiques poussent l’étude de Jupiter beaucoup plus loin : ainsi, SpaceX lancera prochainement pour le compte de la Nasa une sonde pour explorer sa lune Europe, afin d’y détecter de possibles signes de vie extraterrestre.

Cette fois, la météorite était trop petite pour atteindre l’atmosphère profonde, si bien que Jupiter était déjà guérie une heure après l’impact. José Luis Pereira gardera tout de même un beau souvenir de son observation : « C’était pour moi un moment de grande émotion, car cela fait des années que je cherche à enregistrer un tel événement », s’est-il félicité.

Source : LiveScience