Accueil » Actualité » Un génie italien dissimule une Ferrari 355 dans une fourgonnette Citroën 2 CV.

Un génie italien dissimule une Ferrari 355 dans une fourgonnette Citroën 2 CV.

Le tuning réserve parfois d’extravagantes surprises ! Cette fourgonnette Citroën 2 CV cache une Ferrari sous son capot !

Incroyable mais vrai : un transformateur italien vient de repousser les limites du tuning. En effet, Lamberti et son complice Da Costa ont réussi à cacher une Ferrari 355 sous la carcasse d’une banale fourgonnette. Au-delà d’une idée folle se cache un défi technique pour le moins magistral. Il aura fallu plus de cinq années et 1500 heures de travail au tandem pour accomplir cet exploit. Sans compter sur une somme astronomique de 170 000 euros pour parfaire le moindre détail.

Une fourgonnette aux apparences trompeuses
Une fourgonnette aux apparences trompeuses – Crédit : Nimik Rallye Team

La petite fourgonnette cache ainsi bien son jeu et dévoile un puissant moteur de 395 chevaux sous son capot rouge. Pouvant grimper à 290 km/h en pointe, la petite 2 CV prouve que les apparences sont souvent trompeuses !

Quand une voiture en cache une autre !

L’image est devenue virale sur de nombreux réseaux sociaux. Et pour cause, car elle est à peine croyable. Avec son poids inimaginable de 1,4 tonnes, le petit utilitaire est désormais capable de passer à 100km/h en moins de 5 secondes. Avec sa couleur rouge propre à la marque Ferrari, ce nouveau véhicule hybride risque de faire du bruit sur les routes.

La transformation est bluffante. La camionnette se pare désormais de voies élargies, de jantes gigantesques, d’ailes redessinées et d’un bas de caisse prêt à surmonter les routes les plus dangereuses. Imaginée par deux mécanos italiens avertis, les deux créateurs sont désormais prêts à céder leur petit bijou si une offre alléchante venait à se présenter. Pourtant, cette idée folle est presque née par accident. En effet, Lamberti est revenu sur les origines mêmes du projet. « Après avoir acheté un moteur de Ferrari, nous ne savions pas quoi faire. Puis nous avons trouvé la Citroën. Elle était dans un très mauvais état. Il ne lui restait plus que la carrosserie. C’est là que nous avons eu l’idée d’assembler les deux éléments » confie ainsi le mécanicien aux spécialistes.

Le véhicule avait su se faire remarquer lors d’un précédent Tour de France, créant ainsi la stupeur parmi le public présent. Sponsorisé par la marque Cochonou, le tandem a ainsi pu dévoiler les capacités de ce bolide d’un nouveau genre. Désormais, les deux compères semblent prêts à se lancer un nouveau défi. Mais il faudra se montrer patient étant donné les moyens demandés par ce genre d’entreprise un peu folle !

Source : Autoplus

Crash Jewelry : des bijoux confectionnés à partir de Ferrari, de Lamborghini et d’Aston Martin