Accueil » Actualité » Crasher son avion pour faire des vues, cet influenceur passe en justice

Crasher son avion pour faire des vues, cet influenceur passe en justice

Un pilote et YouTuber professionnel fait l’objet d’une enquête par la Federal Aviation Administration après avoir écrasé son avion dans une forêt californienne. Ses viewers pensent qu’il l’a simplement fait pour gonfler ses vues.

Trevor Jacob
Trevor Jacob sautant de son avion © Capture d’écran YouTube

Victime de son succès ? Le pilote et YouTuber Trevor Jacob rencontre actuellement quelques déboires avec la justice après s’être écrasé en avion dans les montagnes californiennes, le mois dernier. Il est aujourd’hui accusé par les autorités fédérales d’avoir organisé son crash, avec comme simple objectif de faire le buzz.

Tout faire pour être célèbre ?

Ancien snowboardeur devenu « star » de YouTube, Trevor Jacob s’est écrasé dans les contreforts de la forêt nationale de Los Padres, à bord d’un Taylorcraft BL64. L’ensemble du crash a été très proprement filmé, mettant la puce à l’oreille des autorités fédérales de Californie.

Jacob, qui réalise des vidéos sur YouTube depuis un certain temps, a affirmé qu’il était en route de l’aéroport de Lompoc City à Santa Barbara vers Mammoth Lakes (une ville du Sierra Nevada) lorsque son avion a décroché, un peu au hasard, le forçant à l’abandonner. Lorsqu’il s’est échappé, Jacob a notamment fait piquer l’avion, en plein désert, avant de sauter avec un parachute.

Du décollage ensoleillé au plongeon hors de l’avion perche à selfie à la main, en passant par la prise de conscience que celui-ci est en difficulté et à son ramassage par « un fermier » sur la terre ferme, une longue vidéo capture l’ensemble des événements et trône fièrement sur la page YouTube de Jacob, intitulée « J’ai écrasé mon avion ».

À lire : Un Youtubeur de 17 ans crashe la Pagani Huayra de son père à 3,7 millions de dollars

Du doute aux accusations

Il n’aura pas fallu bien longtemps pour que ses viewers se posent des questions. Les professionnels de l’aviation ont remis en question de nombreuses décisions de Jacob pendant le vol : par exemple, la nécessité de sauter de l’avion semblait très suspecte à un expert, qui a proposé que le véhicule aurait pu être piloté sur plus de 30 km supplémentaires.

Jacob affirme également qu’il vole « toujours » avec un parachute ; cette affirmation a ensuite été démystifiée par ses viewers qui ont noté qu’il ne portait pas de parachute dans la plupart de ses vidéos et que cela n’était pas particulièrement courant pour les pilotes de petits avions, souvent par manque de place.

Aujourd’hui, la Federal Aviation Administration (FAA), chargée des réglementations et des contrôles concernant l’aviation civile aux États-Unis, s’est emparée de l’affaire : elle souhaite savoir si l’avion a véritablement mal fonctionné ou s’il a été intentionnellement saboté, d’une manière ou d’une autre.