Accueil » Actualité » Les voitures électriques coûtent plus cher en entretien que les essence ou diesel

Les voitures électriques coûtent plus cher en entretien que les essence ou diesel

Les voitures électriques seraient-elles plus chères à entretenir que les thermiques ? Elles sont plus chères à l’achat, mais moins chères à l’usage. Selon une nouvelle étude, elles sont néanmoins plus onéreuses à entretenir.

Les voitures électriques sont plus chères à l’achat que les voitures thermiques. Par exemple, les prix des Tesla ont augmenté depuis plusieurs mois. L’investissement initial est plus onéreux, mais les voitures électriques sont moins chères à l’usage. En effet, une recharge est moins onéreuse qu’un plein d’essence, surtout si vous rechargez votre voiture à domicile.

Une Tesla
Tesla Model 3 – Crédit : Martin Katler / Unsplash

L’année dernière, une étude affirmait que les propriétaires de voitures électriques dépensent deux fois moins pour l’entretien par rapport aux propriétaires de véhicules à essence. Non seulement les pannes sont plus rares, mais il n’y a pas non plus de vidange à effectuer et de pièces mécaniques à changer. Cependant, une nouvelle étude de la société d’analyse We Predict annonce le contraire. Selon l’étude, les voitures électriques coûtent plus cher à entretenir que les voitures thermiques.

Les voitures électriques sont 2,3 fois plus chères que les voitures thermiques

We Predict a étudié environ 19 millions de véhicules qui ont été assemblés entre 2016 et 2021. D’après les résultats de l’étude, les voitures électriques sont 2,3 fois plus chères à entretenir que les véhicules thermiques après trois mois de possession. La différence diminue ensuite progressivement. Un an après l’achat, les véhicules électriques ne coûtent que 1,6 fois plus cher à entretenir.

Durant cette période de neuf mois entre trois mois et un an de possession, les coûts d’entretien baissent de 77 %. Les coûts de réparation diminuent aussi. Cependant, il ne faut pas sous-estimer un autre facteur qui est le temps passé chez le mécanicien pour les voitures électriques. Selon We Predict, les techniciens passent 2 fois plus de temps à diagnostiquer les problèmes sur les voitures électriques. Ils passent aussi 1,5 fois plus de temps à les réparer, sans compter que le taux de main d’œuvre moyen pour les voitures électriques est 1,3 fois plus élevé.

Les problèmes de charge, de câblage et de roues sont les plus fréquents chez les voitures électriques

Bien entendu, cet entretien plus long et plus compliqué correspond à l’arrivée des voitures électriques sur le marché. Renee Stephens qui est vice-présidente de We Predict a expliqué que « c’est une industrie en phase de lancement. C’est le facteur de lancement que vous voyez ». En effet, les techniciens n’ont pas encore tous l’expertise nécessaire pour l’entretien des voitures électriques. Parmi les réparations les plus fréquentes de voitures zéro émission, on retrouve notamment des problèmes de charge ou de câblage.

Enfin, We Predict a constaté que les véhicules électriques rencontrent plus souvent des problèmes de roues que leurs homologues à essence. La société d’analyse attribue ce souci au fait que les véhicules zéro émission sont globalement plus lourds et qu’ils doivent transporter des batteries plus volumineuses. D’ailleurs, la Mustang Mach-E que nous avons eu l’occasion de tester est la moins onéreuse à entretenir, selon We Predict. Après 3 mois de possession, le coût d’entretien d’une Mach-E est de 93 $ contre 366 $ pour l’Audi E-tron ou encore 667 $ pour la Porsche Taycan dont 10 000 modèles ont récemment été rappelés.

Source : Automotive News