Accueil » Actualité » Voyage sur Mars : la NASA lance un concours du meilleur système de recyclage des déchets

Voyage sur Mars : la NASA lance un concours du meilleur système de recyclage des déchets

En vue des futurs voyages vers Mars, la NASA aimerait équiper les véhicules spatiaux de systèmes viables de recyclage des déchets. Dans cette optique, l’agence spatiale a lancé un concours avec une récompense à la clé.

Image 1 : Voyage sur Mars : la NASA lance un concours du meilleur système de recyclage des déchets
La NASA promet des récompenses aux inventeurs – Crédit : herox/NASA

On parle régulièrement des déchets spatiaux qui jonchent le cosmos. Mais quid de ceux qui s’accumulent dans les véhicules spatiaux ou à bord de la Station spatiale internationale ? Concernant l’ISS, notre Thomas Pesquet national avait révélé que les déchets étaient stockés dans les petits modules chargés d’approvisionner les astronautes. Une fois remplis, ils étaient renvoyés vers la Terre ce qui avait pour effet de les désintégrer lorsqu’ils entraient dans l’atmosphère.

Toujours est-il que ce système ne pourra pas s’appliquer lors des futures missions habitées vers Mars qui ne devraient toutefois pas avoir lieu avant 10 ans ou lors des missions vers la Lune, dans le cadre du programme Artemis. Consciente qu’il faudra déployer des solutions de stockage viables, la NASA compte aller plus loin. L’agence spatiale aimerait en effet mettre en oeuvre des systèmes de recyclage permettant d’accroître l’autonomie et l’efficacité des astronautes partant à la conquête de la planète rouge. Dans cette optique, elle a lancé un concours invitant les plus ingénieux à apporter leur pierre à l’édifice.

Espace : les déchets peuvent être sacrément utiles pour les missions d’exploration

Le système devrait être capable d’exploiter les déchets pour les transformer en matériaux de base (propulseurs, matière première pour l’impression 3D notamment). « À terme, nous aimerions intégrer tous les différents processus dans un écosystème robuste qui permette à un vaisseau spatial de décoller depuis la Terre avec la masse la plus faible possible », souligne la NASA qui veut exploiter quatre types de déchets différents : les déchets communs (nourriture, sachets, lingettes, serviettes, sacs en plastique, etc), les matières fécales, les emballages en mousse et le dioxyde de carbone exhalé.

À noter que sur l’ISS, qui s’écrasera dans l’océan en 2031, il existe déjà un système capable de convertir le CO2 en oxygène et autres hydrocarbures. « Mais il y a toujours place à l’amélioration, et les missions plus longues nécessiteront des solutions plus efficaces et mieux intégrées pour la gestion des déchets », précise l’agence. Une bourse totale de 24 000 euros permettra de récompenser les idées gagnantes dans chaque catégorie. La date de clôture des candidatures est programmée le 15 mars prochain.

Source : Herox