Accueil » Actualité » Windows 7 : comment continuer à l’utiliser en toute sécurité malgré la fin des mises à jour ?

Windows 7 : comment continuer à l’utiliser en toute sécurité malgré la fin des mises à jour ?

La fin du support de Windows 7 est désormais acté. Le système d’exploitation ne recevra plus les mises à jour de sécurité. Mais il existe encore un moyen pour les irréductibles qui ne souhaitent vraiment pas tourner la page. Explications.

Windows 7
Windows 7

C’est désormais acté. À compter de ce mardi 10 janvier 2023, Microsoft met fin au support de Windows 7 et Windows 8. Les ordinateurs exécutant ces deux versions continueront de fonctionner mais ne recevront plus de mises à jour ou de correctifs de sécurité. Pour rappel, Windows 7 avait atteint sa fin de vie le 14 janvier 2020 mais Microsoft avait donné aux utilisateurs la possibilité de continuer à recevoir des mises à jour de sécurité importantes via son programme ESU. Lequel s’est donc achevé ce mardi.

Dans ces conditions, continuer à utiliser l’OS expose votre ordinateur à des risques de sécurité majeurs. Il existe toutefois une alternative qui devrait notamment intéresser les entreprises peu enclines à se séparer de Windows 7. Budget limité, processus de travail ancrés dans Windows 7, flotte d’ordinateurs non compatibles avec des versions plus récentes… Toutes ces raisons poussent certaines entreprises à vouloir prolonger l’aventure Windows 7.

Windows 7 a le droit a un répit de deux ans

Pour ces dernières ou pour les geeks nostalgiques qui ont toujours besoin de l’OS, il existe une alternative : opter pour des services de correctifs tiers spécialisés. En l’occurrence, Acros Security a confirmé que son service 0patch permettrait de continuer à exécuter Windows 7 en toute sécurité. Les usagers recevront des microcorrectifs de sécurité pour se protéger des failles. Et ce jusqu’en janvier 2025 au moins. Après cette date, Acros Security pourrait prolonger le support en fonction de la demande.

“Nous avons décidé de continuer à fournir des correctifs de sécurité pour Windows 7 et Windows Server 2008 R2 pour les vulnérabilités critiques susceptibles d’être exploitées, et nous serons heureux de vous protéger pour une fraction de ce que vous avez payé pour le programme ESU jusqu’à présent”, promet Acros Security dans un post de blog.

Pensez-vous opter pour cette alternative ? Ou allez-vous migrer gratuitement de Windows 7 à Windows 10 ? Dites-le nous dans les commentaires !