SFR s’associe à la RATP pour la 3G et la 4G

Le métro est au cœur de toutes les convoitises. Après le lancement d’une offre de WiFi gratuit par Gowex la semaine dernière, c’est au tour de SFR de s’associer à la RATP. Un accord vient d’être signé entre les deux entreprises, visant à déployer la 3G et la 4G dans les transports sous-terrain, métro et RER.


La RATP avait formulé, il y a plusieurs mois de cela, une proposition à l’attention des opérateurs de téléphonie. Il était question de la création, avec un seul opérateur, d’une co-entreprise assurant le développement d’un réseau. Les autres opérateurs auraient ensuite négocié directement avec cette entreprise pour l’utilisation de l'infrastructure, à la manière des MVNO. Aucun d’entre eux n’avait répondu, faute d’un investissement trop élevé et d’un fonctionnement dont les opérateurs ne voulaient pas. 


Les négociations ont mené à un autre type d’accord, qui se concrétise d’abord avec SFR. Les infrastructures passives, telles que les antennes seront déployées par la RATP, tandis que celles actives (les équipements 3G et 4G) seront à la charge des opérateurs, SFR donc pour l’instant. L’accord signé entre les deux parties est prévu sur douze ans à compter du mois de septembre. Cet accord, par contre, n’est pas exclusif. Ainsi, si d’autres opérateurs souhaitent s’investir dans le domaine, ils le pourront « dans des conditions identiques à SFR » nous a-t-on assuré.


Un calendrier déjà établi


Le calendrier de déploiement est très précis: dès le premier octobre 2012, la 3G sera accessible depuis Châtelet et Gare de Lyon, sur les quais, dans les gares, les salles d’échanges et les trains. L’opérateur tient à la continuité de son réseau, pour qu’il n’y ait aucune coupure pendant la navigation (au passage d’un quai à un train par exemple).

En 2013, toutes les stations de la ligne 1 du métro, ainsi que la «majorité» des gares des lignes A et B du RER devraient être couvertes. L’objectif est d’assurer, d’ici fin 2014, 170 stations du réseau de la RATP, pour permettre à 75% des voyageurs l’accès à la 3G et la 4G. La couverture totale est quant à elle prévue d’ici fin 2015.


En marge de la 3G et la 4G, SFR a annoncé un autre accord, cette fois autour du WiFi. Depuis le 20 juin, 47 stations de métro et RER sont accessibles. Une offre proche de ce que Gowex a annoncé la semaine dernière, à la différence que les abonnés SFR pourront, notamment grâce à sa technologie EAP-SIM, se connecter de manière transparente et sans publicités. Cet accord avec Naxos, filiale de la RATP, à quant à lui été signé jusqu’en mars 2014.


La question financière a été soigneusement évitée, mais SFR et la RATP ont assuré que ces investissements ne seront pas répercutés, que ce soit sur le prix des transports ou des forfaits téléphoniques. Il y a fort à parier que les autres opérateurs mobiles répondront rapidement à cet accord. 

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • micaub
    Eh bien voilà une bonne nouvelle pour les Franciliens qui passent parfois beaucoup de temps dans les transports en commun.
    0
  • JP666
    Merci pour les ondes !
    Pourquoi pas sur les quais mais dans les trains...
    Est-ce vraiment indispensable....
    0
  • Phenix78
    C'est très bien pour les parisiens, mais quand va t-on avoir un ADSL potable en province .Moi, j'ai un ADSL en dessous du niveau Bas Débit???
    0