http://media.bestofmicro.com/J/Q/564470/original/Antivirus_gratuit.jpg

Antivirus gratuit : quel est le meilleur en 2015 ?

Les antivirus restent toujours aussi indispensables, même si le visage des menaces a radicalement changé ces dernières années. Il est bien loin le temps où les virus informatiques tentaient de se répliquer en quelques minutes à des millions d’exemplaires dans le monde avec comme seul objectif de battre un record ou de perturber la vie monotone des utilisateurs. Désormais les menaces sont sournoises, ciblées, parfois même uniques, et le plus souvent totalement invisibles (cf : Que risque-t-on en 2015 ?).

Le paysage des antivirus évolue lui aussi, pour s’adapter à l’évolution des menaces, mais aussi aux nouvelles donnes du marché. Les utilisateurs n’ont simplement plus envie de dépenser pour se protéger, obligeant les outils de sécurité aussi bien payants que gratuits à diversifier leurs champs d’investigation en intégrant des protections cross-plateformes et des outils d’optimisation du système. Windows 8 avec son antivirus intégré (Windows Defender) et sa protection SmartScreen for NTFS (qui bloque automatiquement l’exécution de programmes inconnus) a considérablement contribué à changer la donne. Même les antivirus gratuits ont aujourd’hui du mal à trouver leur place. Et Windows 10, avec ses nouvelles protections et son Windows Store universel devrait, davantage encore, leur compliquer la vie.

Des incitations trop nombreuses

Cette évolution du marché a un impact sur la conception même des antivirus gratuits. Ces derniers pour survivre doivent absolument convertir un maximum d’utilisateurs à migrer vers les éditions payantes. Il en résulte une multiplication des messages publicitaires incitant à passer « aux versions supérieures » sur les interfaces. Désormais tout le monde est un peu logé à la même enseigne, mais ces messages ne sont heureusement pas envahissants la plupart du temps. Certains antivirus trouvent également une source de revenue en embarquant les outils Google (la barre de recherche ou le navigateur Chrome) ou en imposant leur propre portail de recherches (afin d’afficher des liens sponsorisés). À l’utilisateur de faire attention à décocher les cases correspondantes lors de l’installation s’il n’en veut pas. On notera cependant que, cette année, aucun produit n’est « bundlé » avec des adwares inopportuns.

Des fonctionnalités étendues

Autre tendance, les antivirus gratuits, concurrence oblige, cherchent désormais à étendre leur spectre au-delà du simple bouclier antimalware. Les défenses Web se font plus musclées et certains produits gratuits embarquent désormais des fonctionnalités propres aux suites payantes telles que la détection des logiciels vulnérables, l’exécution en « sandbox » des codes inconnus, l’intégration d’un pare-feu, ou même des fonctions de surveillance du réseau ou d’optimisation des performances.

Restez vigilants

Avant de découvrir ce que nous pensons des éditions 2015 des antivirus gratuits, rappelons qu’aucune protection (même payante) n’est parfaite et infaillible. Et que l’utilisateur est un élément clé de la protection et son maillon le plus faible. Il est impératif de rester prudent et d’employer les bonnes pratiques :

  • Ne cliquez jamais sur le lien d’un email. Ressaisissez l’adresse dans la barre du navigateur Web.
  • Méfiez-vous des messages qui cherchent à vous faire paniquer (« des virus ont été détectés, cliquez ici pour les nettoyer » lors de vos navigations Web) ou à vous faire saliver (les offres trop belles pour être vraies sont toujours des arnaques).
  • Ne saisissez jamais le code secret de votre carte bancaire ni le code PIN de votre mobile sur un site.
  • Ne téléchargez jamais un logiciel ailleurs que sur le site officiel de son éditeur. Évitez de rechercher un logiciel via Google ou Bing pour le télécharger.
  • Utilisez de préférence des services comme Paypal pour payer sur le Web afin de ne jamais communiquer votre numéro de carte bancaire sur le Web.
  • Planifiez un scan intégral de votre ordinateur au moins une fois par mois, dans l’idéal une fois par semaine. Une récente étude OPSWAT montre que 90% des utilisateurs n’ont pas lancé de scan intégral dans les 7 derniers jours. Or certaines menaces ne sont détectées qu’après leur intrusion sur le disque.

Pas assez confiance dans les antivirus gratuits ? Lisez notre guide d'achat des logiciels de sécurité

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
13 commentaires
    Votre commentaire
  • Dommage qu'il n'y aie pas le test de 360 Total Security la version cloud de 360 Internet Security et qui semble fort sympathique ^^
    0
  • Dommage qu'il n'y aie pas le test de 360 Total Security la version cloud de 360 Internet Security et qui semble fort sympathique ^^
    0
  • Plus jamais avast.... Infecté alors que je lui faisais confiance. Depuis j'ai banni le gratuit fde mes pc et je m'en porte mieux, et eux aussi.
    0
  • Je voudrais signaler le service qu'offre ma banque (la BNP en l’occurrence), une assurance sur les achats Internet + Kapersky Internet Security pour je crois dans les 20€ ou 13€? par an. (Formule BNP Net avec carte VISA).
    Je me suis déjà fait rembourser un achat non livré pour 500€ que je croyais perdus suite à arnaque.
    D'autres banques doivent fournir des services dans ce genre, cela mériterait un article chez vous, genre : "Protection bancaire et antivirus fournis, les offres actuelles".
    0
  • Comodo existe aussi en version Firewall seul. Il propose, entre autres, un filtrage comportemental des applis et une sandbox (automatique ou manuelle). Il n'est pas le seul sur le marché des firewalls mais il est plus complet et plus paramétrable que celui de Windows. Ça peut éviter des surprises avec des applis douteuses qui pourraient contourner l'antivirus. Au passage : les antivirus ne filtrent pas ou très peu certains programmes malicieux (malware, adware, spyware) : pour ça il y a des applis dédiées !
    0
  • Citation :
    peut-on vraiment faire confiance à un antivirus venu de l’empire du soleil levant ?

    En tout cas on ne peut pas faire confiance au rédacteur de l'article quant à la culture générale. :lol:

    L'Empire du soleil levant c'est le... JAPON !!!

    Voici, au cas où l'auteur souhaiterait impressionner son lectorat, ma modeste contribution :

    La Chine c'est l'Empire du Milieu et la Corée est le Pays du matin calme.

    :D
    0
  • @turlupin : c'est vrai, erreur commune (et inexcusable ;) ). Merci de nous l'avoir signalé.
    0
  • Pacidemo a dit :
    @turlupin : c'est vrai, erreur commune (et inexcusable ;) ). Merci de nous l'avoir signalé.

    Un humoriste disait que les seules fautes inexcusables étaient les fautes... de goût. :)

    Disons que la prochaine fois on appliquera une sanction terrible à l'auteur de la faute.
    Je propose le choix entre :

    1/ fusillé sévèrement tous les soirs à l'aube pendant 15 jours !

    2/ pour ceux qui connaissent le film d'Yves Robert "La Guerre des Boutons", que penseriez vous de la solution de P'Tit Gibus ? (c'est ma préférée :D)

    0
  • Très bonne idée pour la scène de la Guerre des Boutons, je plussoie :)
    0
  • "Peut-on faire confiance à un antivirus chinois ?"

    J'ai envie de répondre "Peut-on faire confiance à un système d'exploitation américain ?"

    Comme je suis pour la paix dans les ménages, j'utilise un OS américano-capitaliste et un antivirus sino-communiste (j'aime les clichés).
    0
  • la je ferais pas du tout confiance a SecuraLive.

    video de présentation faite par un Gars de Fiverr.. ca veut dire petit budget
    0
  • Bref Avast ne vaut rien comme depuis des années mais comme pleins de gens parfaitement ignorants l'utilisent, il est le chouchou.
    Les pros qui s'occupent des pc des nanas de tout age, leur refilent Avast car si ça merde ils peuvent toujours dire que c'est l'AV le plus répandu.
    Il serait plus sage de leur installer un truc payant , il en existe des pas chers et très efficace (10€ à l'année).
    0
  • Moi je viens de larguer AVAST parce qu'il bouffait trop de ressources. J'ai pris COMODO et cela va nettement mieux. Étonnant, exactement le contraire du votre test.
    0