Accueil » Actualité » 100 chevaux dans une Renault Twizy, la citadine électrique se mue en fusée

100 chevaux dans une Renault Twizy, la citadine électrique se mue en fusée

Un YouTuber a décidé de changer le moteur et la batterie de sa petite Renault Twizy afin de multiplier par 6 sa puissance, la faisant passer de 17 à 100 chevaux. Le but est clairement de faire de cette mini-citadine une fusée.

Image 1 : 100 chevaux dans une Renault Twizy, la citadine électrique se mue en fusée
Crédits : Renault

Contrairement à la plupart des vidéos YouTube, celle-ci n’est pas une conversion d’une voiture thermique en voiture électrique. On rappellera d’ailleurs que cette pratique, très populaire aux États-Unis, vient d’être rendue légale en France. La Twizy étant déjà une voiture électrique, on se rapproche ici davantage du tuning, proche de la Twizy F1, ce concept-car qui n’a jamais vu le jour.

Faire de la Twizy F1 une réalité

Le projet de la chaîne YouTube Zero EV semble un peu fou : multiplier la puissance de la Twizy par 6 pour lui faire atteindre 100 chevaux. Pour rappel, la petite Renault est une voiture électrique citadine produite depuis 2011 et qui a la particularité d’offrir 2 places assises placées l’une derrière l’autre. Elle est proposée en 2 motorisations, l’une de 5 chevaux limitée à 45 km/h, à l’image de la Citroën AMI récemment présentée, et l’autre de 17 chevaux limitée à 80 km/h, bien loin de figurer dans la liste des voitures électriques les plus rapides du monde.

Zero EV est une chaîne YouTube spécialisée dans l’électrification des véhicules. Elle a déjà mis un moteur de Tesla dans une Porsche Boxster et travaille en ce moment à une version électrique d’une Mazda MX5. Pour arriver à offrir cette puissance à la Twizy, tous les composants électriques seront remplacés et le contrôleur fera appel à un logiciel open source développé pour cette modification et qui sera à terme offert sur GitHub.

En ce qui concerne le moteur, il s’agit de la partie électrique de la motorisation hybride du Mitsubishi Outlander. L’énergie sera fournie par les batteries d’une Volkswagen Golf GTE hybride de 8,7 kWh et vient en remplacement des 6,1 kWh d’origine. Le chargeur est un chargeur de 3,3 kW facilement accessible sur le marché. Elle se chargera sur une prise classique. La transformation s’opérera dans les prochaines semaines et nous vous tiendrons au courant du résultat obtenu, notamment de ses performances qui s’annoncent époustouflantes.

Source : Zero EV