Accueil » Actualité » [MAJ] Apple abandonne les processeurs Intel dans ses Macs et va utiliser ses propres SoC ARM

[MAJ] Apple abandonne les processeurs Intel dans ses Macs et va utiliser ses propres SoC ARM

Apple devrait profiter de la WWDC 2020 pour annoncer un changement majeur sur ses Mac et Macbooks : ceux-ci devraient passer de l’architecture x86 d’Intel à l’architecture ARM, que l’on trouve déjà dans les processeurs qu’Apple utilise dans ses tablettes et smartphones.

Mise à jour : Comme on s’y attendait, Apple a profité de la WWDC 2020 pour officialiser le passage de l’architecture x86 des processeurs Intel vers des processeurs d’architecture ARM conçus par Apple lui-même. Et comme prévu également, le constructeur va rejouer la même partition qu’à l’époque de la transition PowerPC vers x86, en faisant appel à des applications universelles x86/ARM (Universal 2), à un émulateur (Roseta 2) ainsi qu’à de la virtualisation.

Lors de cette conférence, Craig Federighi a d’ailleurs utilisé comme base un Mac fonctionnant sur macOS Big Sur, la nouvelle version du système d’exploitation, et reposant sur un SoC Apple A12Z pour réaliser toutes les démonstrations. Apple semble donc avoir bien avancé sur le chemin de la transition, avec comme objectif l’uniformisation de son écosystème. D’ailleurs, cerise sur le gâteau rendue possible grâce à une architecture désormais identique, les applications iOS/iPadOS fonctionnent également sur ces nouveaux Mac « ARM ».

Apple macOS Big Sur
Crédit : Apple

Tout a été fait pour que cette transition soit la plus simple possible pour les développeur. Il suffit de recompiler les applications avec Xcode pour les rendre compatibles avec la nouvelle architecture. Apple met enfin à leur disposition un kit de développement regroupant un Mac mini, une plateforme basée sur un SoC A12Z, 16 Go de mémoire et un SSD de 512 Go, le tout fonctionnant sous macOS Big Sur (version beta).

Image 1 : [MAJ] Apple abandonne les processeurs Intel dans ses Macs et va utiliser ses propres SoC ARM
Crédit : Apple

Apple iOS 14 : découvrez 9 nouvelles fonctions de l’iPhone 12

Actualité d’origine du 9 juin 2020 :

Par le passé, Apple a plusieurs fois changé de fabricant de microprocesseurs pour ses produits, avec à chaque fois une différence au niveau de l’architecture CPU. Ainsi, le constructeur est passé des 68K de Motorola aux PowerPC d’IBM dans les années 90. Plus récemment, Apple a annoncé en juin 2005 la transition sur un an de l’architecture PowerPC vers le x86 d’Intel, justifiant cette décision par un meilleur rapport performances par watt.

Adieu x86, bonjour ARM

C’est peut-être, au moins partiellement, la même raison qui pousse depuis de nombreux mois le constructeur à réfléchir à abandonner l’architecture x86 pour passer à des processeurs sur architecture ARM. Le retard accumulé par Intel dans l’amélioration de ses procédés de gravure et l’absence de gain véritablement sensible au niveau de l’efficacité énergétique (et de la chaleur dégagée) a forcément fait pencher la balance.

Les premiers processeurs ARM d’Apple pourraient équiper les Mac dès 2021

Selon le site Bloomberg, Apple pourrait officialiser ce changement d’architecture lors la WWDC 2020 qui se tiendra la semaine du 22 juin prochain. Mais tout ne va pas se faire en quelques jours : la migration devrait prendre de nombreux mois, les premiers Macs basés sur des processeurs sur architecture ARM n’étant pas attendus avant 2021 au mieux. Ce délai permettra de laisser du temps aux développeurs pour eux-mêmes migrer leurs applications du code x86 vers du code ARM. Apple pourrait d’ailleurs reprendre la même recette qu’à l’époque de la transition PowerPC vers x86, c’est à dire permettre aux développeurs de créer des applications « universelles », et/ou mettre à leur disposition un émulateur.

Image 2 : [MAJ] Apple abandonne les processeurs Intel dans ses Macs et va utiliser ses propres SoC ARM
Crédit : Apple

Une transition d’architecture en seulement un an ?

Concrètement, les processeurs en question seraient dérivés des puces équipant déjà les iPhone et iPad. Les premiers Mac sur architecture ARM utiliseront des puces dérivées de l’Apple A14, gravées en 5 nm par TSMC. On s’attend à ce que ce processeur possède au minimum 12 coeurs (huit « Firestorm » rapides et quatre « Icestorm » avec une meilleur efficacité énergétique). Par la suite, c’est la totalité du catalogue d’Apple qui migrera vers l’architecture ARM. Mais les Mac et Macbook continueront tout de même à fonctionner sous macOS et ne basculeront pas vers iPadOS/iOS.

Image 3 : [MAJ] Apple abandonne les processeurs Intel dans ses Macs et va utiliser ses propres SoC ARM
Crédit : Apple

Cette transition sera également l’occasion pour le constructeur d’améliorer les performances graphiques, très moyennes avec les processeurs Intel, voire même profiter de meilleurs performances côté IA.

Source : Bloomberg