Accueil » Actualité » Après l’iPhone, il hacke les AirPods avec un port USB-C

Après l’iPhone, il hacke les AirPods avec un port USB-C

Après avoir pondu un iPhone USB-C, l’étudiant en génie robotique Ken Pillonel s’est attaqué aux AirPods. Vidéo à l’appui, il dévoile tout le processus pas à pas.

Image 1 : Après l'iPhone, il hacke les AirPods avec un port USB-C
Un boîtier d’AirPods USB-C – Crédit : YouTube / Exploring the Simulation

En octobre dernier, Kenny Pillonel avait impressionné les technophiles. L’étudiant en génie robotique avait réussi à mettre sur pied un iPhone X USB-C en fabriquant un circuit imprimé compatible avec la norme et en retirant le fameux port Lightning. Totalement fonctionnel, l’iPhone USB-C avait finalement été vendu 86 001 dollars sur eBay. Preuve de l’engouement suscité par sa démarche alors qu’Apple va bientôt devoir se résoudre à dire adieu à sa norme propriétaire.

Notre bidouilleur a récidivé récemment en s’attaquant cette fois-ci aux AirPods. Dans une vidéo où il détaille toutes les étapes du processus, il commence par scier le boîtier des écouteurs avant de concevoir deux pièces de rechange à placer de part et d’autre du boîtier. Pour ce faire, il utilise tout d’abord une imprimante 3D FDM puis passe à la stéréolithographie (SLA) pour un résultat plus soigné.

AirPods USB-C : un résultat bluffant !

Il s’attaque ensuite au port Lightning qu’il retire au profit d’un port USB-C. Après de longs jours de recherche, il est parvenu à fabriquer un circuit imprimé personnalisé qui s’intègre parfaitement à l’intérieur de la coque du boîtier. Résultat des courses, les AirPods peuvent se recharger avec n’importe quel câble USB-C traînant dans les parages.

Tout comme pour son projet d’iPhone USB-C open-source, Pillonel a également publié les schémas du boîtier d’AirPods et du circuit imprimé USB-C. Des données qui sont disponibles en téléchargement sur GitHub. Il distribue également des kits préfabriqués et peut même commencer à les vendre. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet sur son site dédié au projet.

Force est de constater que l’étudiant bidouilleur a pris de l’avance sur la firme de Cupertino. Laquelle devra se résoudre en 2024 à proposer des iPhone, des iPad et des AirPods dotés d’un port USB-C, du moins dans l’Union européenne. Mais la Pomme croquée va visiblement anticiper cette nouvelle réglementation. Plusieurs rapports affirment en effet qu’Apple abandonnera le port Lightning au profit de l’USB-C dès 2023.