[Test] LG V40 ThinQ, trois objectifs valent-ils mieux qu’un ?

Maintenant que les écrans bord à bord sont la norme, quelle va être la nouvelle tendance ? Probablement le nombre de capteurs photo qui sont intégrés à l’avant et à l’arrière des smartphones. Si les jours du simple objectif sont comptés, ce n’est pas le nouveau LG V40 ThinQ avec ses cinq appareils qui va pour autant changer la donne.

>>> Les meilleurs smartphones de 2018

La gamme V permet généralement à LG de proposer de nouvelles fonctionnalités à destination des créateurs de contenu. C’est notamment le cas du V40 qui dispose de trois objectifs photo à l’arrière et deux à l’avant, et de nouveaux outils pour en tirer le meilleur parti.

Cependant, nos tests ont montré que cinq appareils photo ne valent pas forcément mieux que trois, voire même que deux.

LG V40 ThinQ Specs

Ecran6,4 pouces OLED (3120 x 1440)
OSAndroid Oreo 8.1
CPUSnapdragon 845
RAM6 Go
Stockage64 Go
microSDOui, jusqu'à 2 To
APN arrièretriple capteur : 12 Mpx standard (f/1.5), 16 Mpx grand-angle (f/1.9), 12 Mpx téléobjectif(f/2.4)
APN avantdouble capteur : 8 Mpx (f/1.9) et 5 Mpx grand-angle (f/2.2)
Batterie3300 mAh
Autonomie8h48
Dimensions158,8 x 75,7 x 7,6 mm
Poids169 grammes


Non, pour les trois objectifs au dos

L’appareil photo du V40 permet de passer d’un objectif à l’autre en utilisant les icônes en haut de l’écran. Si vous utilisez le mode Triple Shot (qui se trouve en bas de l’écran près du raccourci pour passer au mode Portrait, IA et Google Lens), l’appareil va prendre une photo avec chacun des trois objectifs au dos, mais aussi enregistrer une vidéo que vous pourrez modifier et à laquelle vous pourrez ajouter de la musique.

Il n’est pas possible de visualiser le cadre de chacun des objectifs en utilisant Triple Shot , et il faut donc cadrer à l’aveugle. Nous avons essayé cette fonctionnalité à plusieurs reprises et nous n’avons jamais été en mesure d’obtenir un bon résultat. Sans parler des vidéos qui ne méritent même pas d’être partagées. Pour ne rien arranger, chaque objectif pris séparément nous a également laissés sur notre faim.

En utilisant le téléobjectif pour nous rapprocher d’un iguane vert, le V40 a surexposé ses écailles orange. À l’inverse, le zoom optique du Note 9 capture plus de détails avec des couleurs plus fidèles.

Le V40 peut aussi combiner les images issues de deux objectifs afin de créer un portrait avec un arrière-plan flou, aussi bien avec l’appareil photo principal que celui sur la face avant. Dans les deux cas, les résultats sont décevants.

Sur la photo ci-dessous, le papillon est particulièrement sombre, surtout quand on le compare sur le cliché du Note 9. Nous avons également changé d’angle et en faisant la mise au point sur l’arrière-plan plutôt que sur le papillon. Cependant s’il est possible de modifier l’intensité du flou du V40, il n’est pas possible de changer la zone de mise au point.

De plus, le smartphone impose de se trouver relativement près du sujet pour flouter l’arrière-plan, ce qui n’a rien de vraiment artistique. Après plusieurs essais en prenant des fleurs en photo, nous avons fini par basculer dans le mode IA pour obtenir un bien meilleur résultat avec l’objectif standard.



Les portraits en mode selfie sont bien meilleurs, même si les objectifs à l’avant du V40 surexposent l’arrière-plan (sur la photo ci-dessous, on distingue à peine les bâtiments derrière le sujet). Le mode portrait du Note 9 se montre plus performant avec des couleurs plus fidèles, mais aussi un lissage de la peau un peu étrange.

Dans l’ensemble, on aurait préféré que LG se concentre sur la qualité des photos du V40 plutôt que de proposer une tonne de fonctionnalités. De fait, le téléphone se montre beaucoup moins efficace que d’autres qui embarquent pourtant moins d’objectifs, comme le Note 9. Un conseil si vous utilisez le V40 : basculez dans le mode IA, choisissez l’objectif qui vous convient et croisez les doigts.

Oui, pour le mode Cine Shot

Cine Shot est probablement la fonctionnalité de l’appareil photo que nous préférons sur le V40. Bien plus que le mode Portrait et que Triple Shot.

L’outil permet de créer une sorte de cinemagraph, mais sans équipement, ni de logiciel onéreux ou d’expertise technique.

Choisissez Mode dans le menu en haut de l’écran puis sélectionnez Cine Shot. Vous pourrez enregistrer une vidéo de trois secondes. DU doigt vous pouvez ensuite choisir la zone de la photo qui sera animée.

Vous pouvez peaufiner l’effet aussi longtemps que vous le souhaitez, mais une fois le Cine Shot enregistré, vous ne pourrez malheureusement plus le modifier.

Nos Cine Shot ne sont pas du niveau de ce qu’un professionnel peut faire (peut-être parce que nous n’avons pas passé plus d’une minute sur chacun). Sur  notre exemple, vous pouvez noter que nous avons trop mis l’accent sur l’arrière-plan au lieu de nous concentrer sur les ailes du papillon. Mais c’est tout de même plus réussi qu’une simple photo sans animation. En y passant plus de temps, il est fort probable que vous pourrez créer des chefs-d’oeuvre.

Oui, pour l’écran OLED

À l’instar du G7 ThinQ, il est possible de camoufler l’encoche du V40 avec un faux bord. Celle-ci renferme les deux appareils photo frontaux et un haut-parleur. Rien de spécial ici.

Si le G7 est dépourvu d’écran OLED, ce n’est pas le cas des V30 et V40. Ce dernier embarque une dalle de 6,4 pouces en quad HD+ (3120 x 1440 pixels) pour rivaliser avec celle du Note 9. Et le résultat est impressionnant.

Nous avons mesuré une luminosité de 571 nits avec le V40, soit à peine moins que le Note 9 (604 nits) et que l’iPhone XS (611 nits). Le G7 ThinQ monte jusqu’à 900 nits, mais sa dalle LCD ne nous a pas impressionnés en dehors du labo.

L’écran du V40 couvre 160,4% du spectre colorimétrique sRVB avec un Delta-E de 0,45 (plus ce chiffre est proche de zéro et plus les couleurs sont fidèles). Ces résultats sont impressionnants, mais l’écran du Note 9 fait encore mieux avec respectivement 224% et 0,34. Les couleurs des écrans de Samsung sont globalement plus riches, dépassant même l’iPhone XS Max qui couvre 123% du gamut couleur.

Non, pour l’autonomie de la batterie

À l’instar des autres smartphones de LG ces derniers temps, l’autonomie de la batterie du V40 est décevante.

L’autonomie moyenne des smartphones tourne autour des 9h48 en surfant en continu sur Internet via la connexion 4G et jusqu’à ce que la batterie soit totalement vide. Les meilleurs smartphones haut de gamme actuels font largement mieux avec plus de 11h pour le Note 9 et 10h38 pour l’iPhone XS Max. Avec sa batterie de 3300 mAh, le LG V40 fait pâle figure en affichant une autonomie de 8h48 à notre test maison. Il est ainsi dans la lignée du G7 ThinQ (8h35), du V35 ThinQ (9h11) et du V30 (6h35). Pour qui va dépenser plus de 800 euros dans un smartphone, la batterie se doit de tenir.


Oui, pour les performances

Sur le papier, le LG V40 est aussi bien équipé que les meilleurs smartphones Android actuels avec son processeur Snapdragon 845 et 6 Go de RAM.

Les performances sont au rendez-vous, mais l’appareil n’a rien d’impressionnant contrairement au OnePlus 6 et ses 8 Go de RAM. Quoi qu’il en soit il n’y a rien à redire sur la manière dont il se comporte aussi bien dans avec les applications que les vidéos et les jeux. Le V40 a obtenu un score de 8302 à Geekbench 4 qui évalue les performances globales du système. Un résultat en phase avec celui du Samsung Galaxy S9+ qui affiche les mêmes caractéristiques techniques et qui a obtenu 8295 points. Le Note 9 qui est équipé d’un processeur 845 et de 6 Go de RAM a obtenu un score de 8876.

Au quotidien, le V40 est à l’aise dans toutes les tâches. On ne déplore aucun ralentissement dans les applications gourmandes graphiquement comme PUBG Mobile.

Le V40 est livré avec Android Oreo 8.1 et LG n’a communiqué aucune date sur une éventuelle mise à jour vers Android Pie. C’est également un point à prendre en compte si vous voulez acquérir un smartphone Android haut de gamme.

Crédits : Tom's Guide

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire