Test LG 49GR85DC : un moniteur gamer géant qui offre une vision panoramique

Avec sa dalle LCD incurvée de 49 pouces et au format 32:9, le LG 49GR85DC joue la carte de l’immersion maximale lorsqu’il s’agit de jouer. Equivalent à deux moniteurs QHD posés côte à côte, sa surface d’affichage est également très pratique pour travailler et faciliter toutes les tâches bureautiques du quotidien.

Sommaire
Image 1 : Test LG 49GR85DC : un moniteur gamer géant qui offre une vision panoramique
LG 49GR85DC – TitanFall 2 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
LG UltraGear 49GR85DC
Image 2 : Test LG 49GR85DC : un moniteur gamer géant qui offre une vision panoramique
  • Cdiscount
    899.04€
  • Fnac
    899.99€
  • Darty
    899.99€
  • Amazon
    999.99€
  • TopAchat
    1,279.99€
  • Pixmania FR
    1,302.31€
Plus d’offres
LG UltraGear 45GR95QE-B
Image 3 : Test LG 49GR85DC : un moniteur gamer géant qui offre une vision panoramique
  • Amazon
    1,199.60€
  • Darty
    1299€
  • RueDuCommerce
    1,357.80€
  • Fnac
    1,361.14€
  • Cdiscount
    1,361.14€
  • Pixmania FR
    1,405.91€
Plus d’offres

Le catalogue de LG en matière de moniteurs est particulièrement complet, avec – en particulier – une offre dédiée aux joueurs pléthorique, qui comprend des modèles Full HD, QHD ou 4K, aux formats 16:9, 21:9 ou 32:9, plats ou incurvés, 144 ou 240 Hz, LCD ou OLED.

Quelques semaines après notre test du modèle LG 45GR95QE-B, doté d’une dalle WQHD OLED, très incurvée, de 45 pouces et au format 21:9, nous venons de passer au crible un autre modèle original commercialisé par LG, qui illustre – lui aussi – une tendance à la démesure dans le domaine des moniteurs destinés aux joueurs. Car le 49GR85DC est encore plus grand et équipé d’une dalle incurvée encore plus panoramique, au format 32:9.

Quel est le prix du LG 49GR85DC ?

Lancé à 1299 €, le LG 49GR85DC est aujourd’hui disponible pour 1099 € sur le site de LG (avec livraison gratuite) et chez tous les principaux revendeurs (Amazon, Fnac / Darty, etc.).

Malgré son format extra large et sa plus haute définition, il demeure tout de même 200 € moins cher que son homologue OLED (45GR95QE-B), que l’on trouve aujourd’hui à 1299 €.

Sa dalle VA constitue-t-elle un point faible pour la qualité d’affichage ? C’est ce que nous allons voir.

Image 4 : Test LG 49GR85DC : un moniteur gamer géant qui offre une vision panoramique
LG 49GR85DC – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Quelles sont les caractéristiques techniques du LG 49GR85DC ?

Le 49GR85DC arbore le même design général que le 45GR95QE-B, ce qui est une bonne chose car l’écran s’avère à la fois moderne et sobre, malgré l’incontournable touche “gamer”, avec ses LEDs. Pour le reste, à part la technologie et le format de la dalle, les deux moniteurs ont plusieurs points communs :

  • Type de dalle : LCD VA, incurvée (1000R), HDR10, mate
  • Diagonale : 49 pouces
  • Format : 32:9
  • Définition : WQHD (5120 x 1440 pixels)
  • Fréquence maximale : 240 Hz, VRR (FreeSync Premium Pro)
  • Luminosité (donnée constructeur) : 450 nits
  • Taux de contraste (donnée constructeur) : 3000:1
  • Connectique : 2 HDMI 2.1, DisplayPort 1.4, Hub USB 3.1 (2 ports), sortie audio casque (DTS:X).
  • Consommation électrique : 90 W
  • Ergonomie : réglage d’inclinaison, de rotation, de hauteur (11 cm)
  • Poids : 15,1 kg
  • Dimensions : 117 x 58,3 x 39,3 cm
  • Autres: câbles HDMI, DisplayPort, USB
Image 5 : Test LG 49GR85DC : un moniteur gamer géant qui offre une vision panoramique
LG 45GR95QE-B – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 6 : Test LG 49GR85DC : un moniteur gamer géant qui offre une vision panoramique
LG 49GR85DC – Fortnite – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Une envergure record de 117 cm !

Il faut reconnaître qu’un moniteur de 49 pouces ne passe pas vraiment inaperçu sur un bureau. D’autant que le format 32:9 du LG 49GR85DC offre une surface d’affichage beaucoup plus large et moins haute qu’un moniteur 45 pouces au format 21:9, comme son petit frère, le LG 45GR95QE-B. Et, comme on peut le voir sur les deux photos ci-dessus, la différence est visible du premier coup d’œil !

Image 7 : Test LG 49GR85DC : un moniteur gamer géant qui offre une vision panoramique
LG 49GR85DC – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

La dalle LCD VA du 49GR85DC est équivalente à celle de deux écrans 16:9 disposés côte à côte ! L’écran mesure 117 cm de largeur, pour 58,3 cm de hauteur. En comparaison, une TV de 55 pouces (au format 16:9 bien sur !) mesure un peu plus de 120 cm de large, pour environ 70 cm de hauteur.

Si le modèle OLED de 45 pouces nous avait déjà étonné par sa faculté à occuper la quasi totalité d’un bureau de bonnes dimensions, avec ses 99 cm de largeur, le 49GR85DC pouces enfonce le clou, en mesurant 18 cm de plus en largeur.

A l’instar de son petit frère OLED, le moniteur est doté d’un pied en V qui occupe un espace non négligeable. En effet, ce dernier mesure 40 cm de profondeur, et il peut donc devenir délicat de placer le clavier et la souris devant si le bureau sur lequel le moniteur repose n’est pas très profond.

Image 10 : Test LG 49GR85DC : un moniteur gamer géant qui offre une vision panoramique
LG 49GR85DC – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Une fois le moniteur en place, La conséquence est indéniable : qu’il s’agisse de jouer ou d’utiliser les applications bureautiques et multimédia courantes (mail, chat, réseaux sociaux, photos, vidéos, etc.), le champ de vision est parmi les plus grands disponibles à l’heure actuelle (seul le tout récent Samsung Neo G9 G95NC fait encore plus fort avec sa dalle 32:9 de 57 pouces !).

Image 11 : Test LG 49GR85DC : un moniteur gamer géant qui offre une vision panoramique
LG 49GR85DC – Diablo IV – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pas de souci pour exploiter le moniteur dans quasiment tous les jeux que nous avons testés. La définition 5120 x 1440 pixels a été reconnue et correctement affichée. L’exception étant Diablo IV, qui – alors que le bon mode graphique était reconnu – ne s’affichait pas en plein écran !

Image 12 : Test LG 49GR85DC : un moniteur gamer géant qui offre une vision panoramique
LG 49GR85DC – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Avec un coefficient de courbure de 1000R, la dalle du 49GR85DC permet au joueur d’être bien immergé dans l’action, même si celle-ci s’avère un peu moins prononcée que la courbure du 45GR95DC-B (800R).

D’autre part, pour qu’un tel géant puisse parfaitement trouver sa place sur un bureau, son ergonomie doit être sans faille. Et c’est le cas, puisque le moniteur offre trois façons d’ajuster l’orientation de sa dalle très précisément :

  • Position en hauteur, sur 11 cm
  • Orientation gauche / droite
  • Inclinaison haut / bas
Image 13 : Test LG 49GR85DC : un moniteur gamer géant qui offre une vision panoramique
LG 49GR85DC – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour le reste, la connectique du moniteur comprend un mini hub USB 3.0, avec 2 connecteurs, toujours pratique pour y brancher le clavier et la souris, tout en ne monopolisant qu’un seul port USB du côté du PC ou du PC portable.

Trois entrées vidéo sont également de la partie : 2 de type HDMI 2.1 et un DisplayPort 1.4. Et si on désire afficher deux sources vidéo simultanément, le moniteur supporte les modes Picture in Picture et Picture By Picture.

Image 14 : Test LG 49GR85DC : un moniteur gamer géant qui offre une vision panoramique
LG 49GR85DC – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Et si on retrouve également la sortie casque qui était présente sur le 45GR95DC-B, la sortie Numérique optique a en revanche disparu, ce qui n’est pas une catastrophe.

Terminons ce tour d’horizon du LG 49GR85DC en signalant que le dispositif d’éclairage de son petit frère OLED a été reconduit. Ainsi, les mêmes rangées de LEDs sont présentes sur les côtés de l’écran, alors qu’un effet lumineux est également dispensé sous le moniteur.

Image 15 : Test LG 49GR85DC : un moniteur gamer géant qui offre une vision panoramique
LG 49GR85DC – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Une bonne qualité d’affichage, pour du LCD

La dalle du LG 49GR85DC supporte une définition QHD, étendue au format 32:9. Les images sont donc affichées en 5120 x 1440 pixels (soit deux fois 2560 x 1440 pixels). Logiquement, ce mode graphique s’avère plus lourd à gérer, pour le PC et sa carte graphique, que le mode QHD étendu au mode 21:9 du modèle 45GR95QE-B du constructeur (3440 x 1440 pixels “seulement”).

Image 16 : Test LG 49GR85DC : un moniteur gamer géant qui offre une vision panoramique
LG 49GR85DC – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Moniteur gamer oblige, la fréquence de rafraichissement maximale est de 240 Hz. Le support de la technologie VRR FreeSync Premium Pro est assuré, afin d’éviter les éventuels effets de déchirement d’image. Mais, comme nous le verrons un peu plus loin, il n’est pas évident d’atteindre ce niveau extrême de fluidité avec une définition si élevée !

Pour ce moniteur, LG a fait son choix : la dalle OLED n’a pas été retenue et c’est la technologie LCD qui est exploitée. De plus, le rétro éclairage LED des plus traditionnels (le constructeur annonce 32 zones indépendantes, ce qui n’est pas énorme). Pas de mini LED au programme donc, comme le propose le moniteur Odyssey Neo G9 de Samsung !

La qualité d’affichage délivrée par cette technologie, qui peut apparaître basique de nos jours, est elle vraiment pénalisante pour jouer ? Pas vraiment, lors de nos tests, la qualité des images s’est avérée très satisfaisante. Car, en théorie, si la dalle LCD propose un taux de contraste inférieur à la technologie OLED, sa luminosité maximale devrait être bien supérieure.

Image 17 : Test LG 49GR85DC : un moniteur gamer géant qui offre une vision panoramique
LG 49GR85DC – Cities : Skylines II – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En pratique, cela se vérifie effectivement. En effet, suite aux mesures que nous avons réalisées à l’aide de notre sonde X-Rite i1Display Pro Plus, avec le profil d’affichage par défaut (Gamer 1), on constate que la luminosité maximale s’élève à 437 nits. C’est un bon résultat ! Il est nettement supérieur à celui obtenu par le moniteur LG 45GR85QE-B et sa dalle OLED : 189 nits seulement. Ce n’est pas une surprise, car on sait que la technologie LCD offre de meilleures performances en la matière que les dalles OLED, même si ces dernières ses sont très nettement améliorées avec l’arrivée des dernières générations de dalles, QD-OLED (réalisées par Samsung) ou OLED Meta (réalisées par LG).

Le taux de contraste moyen s’élève quant à lui à 2024:1, ce qui s’avère inférieur à la valeur annoncée par le constructeur. Toutefois, ce résultat s’avère néanmoins assez satisfaisant ! Car si on est loin des noirs parfaits délivrés par la technologie OLED (taux de contraste quasi infini !), la haute luminosité compense quelque peu ce défaut inhérent à la technologie LCD.

Image 18 : Test LG 49GR85DC : un moniteur gamer géant qui offre une vision panoramique
LG 49GR85DC – TitanFall 2 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

D’autre part, la température moyenne des couleurs est de 6821 K. C’est assez proche de la valeur la plus neutre possible (6500 K). De nombreuses possibilités de réglages sont présentes pour modifier la colorimétrie. En effet, outre plusieurs profils (chaud, moyen, froid, personnalisé), on a la possibilité d’ajuster manuellement la température des couleurs primaires, ainsi que leur teinte et leur niveau de saturation.

Enfin, la fidélité des couleurs s’avère bonne, puisque le Delta E moyen mesuré est inférieur à 3 (2,9 en l’occurrence).

Cerise sur le gâteau, la dalle LCD VA est mate. Il n’y a donc aucune crainte à avoir de voir les images parasitées par le moindre reflet, comme c’est le cas sur les écrans dotés d’une dalle OLED.

Quelle configuration pour utiliser le LG 49GR85DC ?

Pour notre test, nous avons utilisé un PC portable de compétition, l’Asus Zephyrus M16 (GU604), doté des composants parmi les plus véloces du moment :

  • Processeur Intel Core i9-13900H
  • Puce graphique Nvidia GeForce RTX 4090
  • 32 Go de mémoire DDR5
  • SSD M.2 PCIe 4.0 de 2 To

Cette configuration, que nous avons pu tester en mars dernier, est très onéreuse, en raison – aussi et surtout – de son écran LCD QHD 240 Hz doté d’un rétro éclairage miniLED.

A lire aussi > Test Zephyrus M16 GU604 : le PC gamer d’Asus passe à la vitesse supérieure, avec Core i9 Raptor Lake, RTX 4090 et écran miniLED !

Image 19 : Test LG 49GR85DC : un moniteur gamer géant qui offre une vision panoramique
LG 49GR85DC – World of Tanks – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Toujours est-il que ce CPU et ce GPU ne sont pas du luxe lorsqu’il s’agit de manipuler des images équivalentes à celles de deux écran QHD ! Il est ici question de manipuler un peu plus de 7,3 millions de pixels (contre 5 millions de pixels environ pour le moniteur LG 45GR95QE-B au format 21:9). On n’est finalement pas très loin des 8,3 millions de pixels qu’il faudrait manipuler si l’écran affichait une définition 4K (3840 x 2160 pixels).

Ainsi, avec le jeu Fortnite, par exemple, le compteur reste bloqué sous la barre des 100 images par seconde (80 à 90 images par seconde en moyenne), si et seulement si on joue dans le mode graphique le moins beau (qualité Faible). Et si on désire absolument bénéficier d’images de grande qualité et qu’on se place dans le mode Epique, les animations sont nettement moins fluides, tout en restant assez satisfaisantes, puisqu’elles comprennent alors entre 30 et 40 images par seconde….

Image 20 : Test LG 49GR85DC : un moniteur gamer géant qui offre une vision panoramique
LG 49GR85DC – Forza Horizon 5 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Un mini joystick pour le paramétrage

Contrairement au 45GR95QE-B, le 49GR90DC n’est pas livré avec une télécommande qui permet de configurer les différents paramètres présents dans le menu qui s’affiche à l’écran. C’est plutôt dommage, car elle permettait de modifier les réglages très rapidement. Ce n’est toutefois pas dramatique, car le mini joystick situé sous l’écran, au centre de la dalle, s’avère – lui aussi – intuitif et des plus simples à utiliser.

En effet, il permet de se déplacer dans les quatre directions et de valider les choix. Au final, il autorise une navigation rapide parmi les options de l’interface graphique qui s’affiche lorsqu’on désire modifier un réglage.

Image 21 : Test LG 49GR85DC : un moniteur gamer géant qui offre une vision panoramique
LG 49GR85DC – le mini joystick placé sous l’écran – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Si on se contente de bouger le joystick, on peut modifier directement le niveau de luminosité. En revanche, si on appuie dessus, un premier niveau de réglages apparaît, offrant plusieurs possibilités :

  • Sélection de la source vidéo
  • Passage en mode Gamer avec choix des différents profils d’affichage dédiés aux jeux (FPS, RTS, Gamer1, Gamer2)
  • Extinction du moniteur
  • Sortie du menu
  • Paramètres avancés
Image 22 : Test LG 49GR85DC : un moniteur gamer géant qui offre une vision panoramique
LG 49GR85DC – Civilization VI – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

La concurrence

Les moniteurs au format 32:9 ne sont pas (encore) très nombreux ! On en trouve toutefois deux modèles chez Samsung, dans la gamme Odyssey. S’ils offrent la même définition que le LG 49GR85DC, ils exploitent deux technologies d’affichage plus sophistiquées. Leurs points communs : diagonale de 49 pouces; définition de 5120 x 1440 pixels; format 32:9; fréquence maximale de 240 Hz.

Le premier, l’Odyssey G9 est doté d’une dalle QD-OLED avec une courbure peu prononcée (1800R). On le trouve actuellement entre 1390 et 1599 €. Le second, l’Odyssey Neo G9 exploite quant à lui une dalle LCD QLED avec rétro éclairage mini LED et une courbure assez forte (1000R). Il est actuellement en vente à partir de 1412 €.

On peut également citer l’Asus ROG Strix XG49WCR, qui exploite – comme le LG 49GR85DC – une dalle LCD, mais avec une fréquence de rafraichissement inférieure (165 Hz) et une courbure moins forte (1800R). On le trouve aux environs de 1099 €.

Enfin, chez Alienware, on trouve le modèle AW3423DWF, qui – pour 860 € – embarque une dalle QD-OLED de 34 pouces, qui affiche des images WQHD (3440 x 1440 pixels) avec une fréquence maximale de 165 Hz.

Image 23 : Test LG 49GR85DC : un moniteur gamer géant qui offre une vision panoramique
LG 49GR85DC – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Notre verdict

Image 24 : Test LG 49GR85DC : un moniteur gamer géant qui offre une vision panoramique
9/10

LG 49GR85DC

  • Écrans gaming LG UltraGear 49GR85DC-B
    899€
  • 899€
    Voir l’offre
  • 899.04€
    Voir l’offre
  • 899.95€
    Voir l’offre
  • 899.99€
    Voir l’offre
  • 899.99€
    Voir l’offre
  • 999€
    Voir l’offre
  • 999.99€
    Voir l’offre
  • 1,279.99€
    Voir l’offre
  • 1,302.31€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Format panoramique
  • Qualité d'affichage
  • Excellente ergonomie
  • 3 entrées vidéo et hub USB 3.0
  • Paramétrage intuitif grâce au mini joystick
  • Courbure assez prononcée
  • Dalle LCD mate
On n’aime pas
  • PC de compétition requis pour gérer la très haute définition
  • Encombrement record
  • Télécommande du 45GR95QE-B non fournie
Verdict :

Certes, le LG 49GR85DC permet de bénéficier d’une des plus grandes surface d’affichage du marché, équivalente à deux moniteurs posés côte à côte (deux sources peuvent d’ailleurs être affichées simultanément). L’effet est assurément impressionnant et efficace lorsqu’il s’agit de garder ouvertes plusieurs fenêtres (mail, navigateur Web, messagerie, etc.). D’autre part, la courbure et le taux de rafraichissement de la dalle permettent de jouer dans des conditions idylliques. Mais pour en profiter pleinement, un PC surpuissant est indispensable !

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !