[Test] Toshiba Camileo X-Sports : peut-elle faire de l'ombre à la GoPro ?

Toshiba n’était pas l’acteur le plus attendu sur le secteur des caméras d’action et pourtant. Avec la Camileo X-Sports, le japonais ne cherche pas à faire de l’ombre à la concurrence grâce à d’innombrables fonctionnalités, mais plutôt en misant sur un rapport qualité/prix plus avantageux, en tout cas sur le papier.

Design

L’aspect extérieur de la Camileo est très sobre et n’a rien de révolutionnaire. Par contre, son poids est très léger, 94 grammes, ce qui facilite son utilisation. Un seul bouton placé sur la partie supérieure enclenche l’enregistrement ou la prise de photo, un autre sur la tranche permet de démarrer ou d’éteindre la caméra.

L’accès à la batterie, à la carte SD et aux connecteurs se fait depuis une trappe latérale, bien mieux pensée que le simple cache plastique de la GoPro qu'il est facile de perdre. Comme cette dernière, un boitier de protection (fournis) est nécessaire pour l’immerger (jusqu’à 60 m) et la prémunir des chocs. Détail qui a son importance : la fixation est compatible avec les accessoires GoPro.

Écran

À l’arrière de l’action cam de Toshiba, un grand écran (non tactile) permet de bénéficier du retour vidéo à tout moment, mais également de naviguer dans les menus. Pour se faire, quatre boutons sont disposés verticalement. Seulement, l’interface n’est pas spécialement bien aménagée, malgré une belle quantité de réglages disponibles. Il faut prendre le coup de main pour saisir l’utilité de chacune des touches et ainsi gagner en réactivité au fil des manipulations. Ne boudons toutefois pas le plaisir de profiter d’un afficheur qui s’avère au final très pratique autant pour cadrer que pour visualiser un clip après coup, d’autant qu’un petit haut-parleur est de la partie, au volume malheureusement trop faible.

Application mobile

Toshiba n’a pas oublié de fournir une application, compatible Android et iOS, pour contrôler la caméra à distance. La connexion se fait en WiFi et garantie un retour vidéo et une visualisation des clips enregistrés

Autonomie

Avec une batterie de 1 050 mAh, la caméra de Toshiba n’affiche pas de grande ambition en terme d’autonomie. Une heure sera bien le maximum que l’on peut espérer tenir en enregistrant en définition Full HD à 60 images par secondes, avec le WiFi activé. L’accumulateur est heureusement amovible, ceux qui auraient besoin de la Camileo pour de longues sessions pourront donc les interchanger facilement ou simplement la brancher à une source d’alimentation via son port microUSB.

Rendu vidéo

Compte tenu de son tarif, le degré d’exigence est moindre pour cette Camileo que pour une Hero 4. Effectivement, la qualité d’image est inférieure à ses concurrentes plus « haut de gamme ». On peut toutefois saluer la présence d’un stabilisateur qui s’acquitte plutôt bien de sa tâche. En ce qui concerne les résolutions, la 4K n’est évidemment pas de la partie. Par contre, la caméra autorise de filmer en Full HD jusqu’à 60 images par seconde, ou 120 lorsqu’elle est configurée en 720p.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire