Test Roomba Combo j7+ d’iRobot : un robot aspirateur laveur capable de (presque) tout faire tout seul

Avec le Roomba Combo J7+, iRobot propose un aspirateur-laveur avec vidange automatique de la poussière. La promesse de prendre en charge votre ménage avec le moins d’efforts possible pour vous. Pari tenu ?

Sommaire

Les innovations ne manquent pas sur le marché des robots nettoyeurs de sols et toutes les marques redoublent d’inventivité pour proposer le meilleur aspirateur robot du marché. Le Roomba en est une parfaite illustration avec son tout nouveau procédé de serpillière rétractable qui lui permet de passer du mode lavage au mode aspiration selon la nature du sol.

Si l’on y ajoute ses compétences en matière de cartographie et de détection des objets, le Roomba Combo j7+ a tout pour séduire. Qu’en est-il après plus d’un mois de test ?

Prix et détail de l’offre

Avec un prix de 999 euros (hors promotion), on est dans le haut de la fourchette en matière d’aspirateurs robots. Ce qui justifie ce prix élevé, ce sont les capacités lavantes en plus d’aspirantes du Roomba Combo j7+, mais aussi la présence de la station de charge avec bac d’évacuation de la poussière.

La version juste en dessous, le Roomba Combo j7 (sans le +), n’inclut pas de station de vidage mais coûte environ 200 euros de moins, ce qui peut faire réfléchir car vider le bac un peu plus souvent n’est pas forcément le plus contraignant.

Image 1 : Test Roomba Combo j7+ d'iRobot : un robot aspirateur laveur capable de (presque) tout faire tout seul

Contenu de la boîte :

  • Aspirateur robot laveur de sols Roomba Combo® j7+
  • Système de vidage automatique Clean Base®
  • 2 sacs anti-allergènes
  • 2 lingettes de lavage en microfibre
  • Échantillon de la solution de nettoyage pour sols durs iRobot® (118 ml)
  • 1 filtre supplémentaire
  • 1 brosse latérale supplémentaire
  • Câble d’alimentation

Le Roomba Combo j7+ est livré avec des pièces de rechange d’avance ce qui devrait vous laisser beaucoup de temps avant d’avoir à remplacer un élément. Signalons toutefois que les accessoires sont parfois un peu chers et notamment le lot de 3 sacs d’aspiration que l’on trouve à 20 euros sur le site d’iRobot. Presque 7 euros pour 1 seul sac, ça fait cher. Il existe quelques marques qui proposent des sacs compatibles moins chers (environ 2,3 euros le sac) mais nous ne les avons pas testés.

Image 2 : Test Roomba Combo j7+ d'iRobot : un robot aspirateur laveur capable de (presque) tout faire tout seul

Présentation et design

La première impression est bonne. Le design est soigné et sobre, ce qui est une bonne nouvelle sachant que le Roomba Combo j7+ va trôner dans votre maison quelque part en bonne place. Malgré la présence de la station de charge avec bac, le format reste compact et il se fait aussi discret que possible.

L’aspirateur en lui-même mesure environ 34cm de diamètre (il n’est pas parfaitement rond) pour 8,7 cm de hauteur. La base, quant à elle, mesure 40 cm de profondeur avec l’aspirateur en charge et 31 cm de large sur 34 cm de haut. Si les dimensions restent relativement contenues, il ne pourra pas se faire totalement oublier.

Image 3 : Test Roomba Combo j7+ d'iRobot : un robot aspirateur laveur capable de (presque) tout faire tout seul
Le Roomba Combo j7+ de iRobot avec sa base. © Tom’s Guide

Le réservoir pour la poussière embarqué dans l’aspirateur étant plutôt petit (0,4 litre), le sac situé dans la station de charge pour évacuer les poussières automatiquement va donc s’avérer très utile. D’après le fabricant, ce système doit vous offrir 60 jours sans avoir à changer le sac. C’est certainement un peu ambitieux mais tout dépendra de la taille de votre maison, de la fréquence d’utilisation et de la présence ou non d’animaux.

Image 4 : Test Roomba Combo j7+ d'iRobot : un robot aspirateur laveur capable de (presque) tout faire tout seul
Le Roomba Combo j7+ cache dans sa base d’accueil un sac pour évacuer les poussières. © Tom’s Guide.

Le système d’évacuation de la poussière de l’aspirateur vers la station n’est pas s’en rappeler le décollage d’un avion (plus de 90 dbs d’après l’Apple watch) mais rassurez-vous cela ne dure que quelques secondes. Le reste du temps pendant les sessions d’aspiration, le son est tout à fait acceptable même si l’idéal est de la faire tourner quand vous n’êtes pas là.

Le réservoir à eau est assez petit (10 ml) et demandera à être régulièrement rempli si vous optez pour un nettoyage avec lavage car aucune réserve d’eau n’est prévue dans la station d’accueil. Si vous ambitionnez de laver de grandes surfaces (plus de 40 m2), il faudra prévoir un renouvellement de l’eau en cours de route. En revanche, pas de problème côté autonomie puisque le Roomba tient 110 minutes. De quoi nettoyer de larges zones sans souci.

Le Roomba j7+ est livré avec un peu de produit nettoyant mais vous pouvez opter pour votre propre produit à condition d’en choisir un qui ne mousse pas et qui ne pas besoin d’être rincé.

Roomba combo J7+ irobot bac poussière
Le bac à poussière présent dans le Roomba Combo j7+. © Tom’s Guide

Efficacité du nettoyage

Le Roomba Combo j7+ va venir à bout de la plupart des poussières, miettes et autres impuretés sans trop problème mais affichera ses limites sur les tapis un peu épais ou avec, par exemple, de la litière minérale pour chat. Lors de nos tests, cette dernière n’a pas été aspirée et même dispersée un peu partout par la brossette du dessous (cf la vidéo). En effet, la brossette rotative latérale censée ramener vers le devant de l’aspirateur les poussières pour qu’elles puissent être ramassées peut parfois jouer de mauvais tours.

Pour le lavage iRobot a trouvé une solution ingénieuse pour déployer sa serpillière quand cela est utile. En effet, le Roomba Combo j7+ s’avère capable de détecter les surfaces sur lesquelles il se trouve et dégaine quand cela est nécessaire la lavette qui passe du dessus de l’aspirateur au-dessous.

Si d’autres marques ont fait le choix de miser sur des vibrations ou des jets puissants pour assurer le lavage, le Romba Combo j7+ se contente d’une lingette qui va venir se coller au sol sans effet particulier.

Dans les faits, on est plus sur un coup de propre que sur un nettoyage en profondeur mais si votre sol n’est pas trop sale, le résultat devrait être satisfaisant.

Mais, dans tous les cas, choisir l’option 2 passages sera plus prudent. En effet, surtout lors du démarrage la lingette n’agit pas de façon uniforme et on distingue un effet de « rayures » sur le sol. Il faudra donc s’acharner un peu pour que toute la surface soit couverte. De même lors des sessions de lavage, les zones qui longent les murs échappent au nettoyage.

Cheveux et poils d’animaux

C’est le point noir pour beaucoup d’aspirateurs robots : les poils d’animaux un peu longs ainsi que les cheveux viennent s’enrouler autour de la brosse et s’enlèvent difficilement. Ainsi, après un certain temps d’utilisation, l’aspiration peut s’en trouver dégradée.

Ici iRobot a opté pour des rouleaux en caoutchouc qui évitent ce problème. De plus, ils sont facilement détachables et les cheveux qui se sont accrochés sur les côtés s’enlèvent sans problème.

C’est un vrai bon point pour cet aspirateur car les propriétaires d’animaux font partie de ceux qui ont besoin d’un coup d’aspirateur régulier pour se débarrasser des poils de leurs animaux qui reviennent inlassablement.

Image 5 : Test Roomba Combo j7+ d'iRobot : un robot aspirateur laveur capable de (presque) tout faire tout seul

Cartographie et navigation

Une dose d’intelligence artificielle en renfort de la caméra placée à l’avant et des divers capteurs placés tout autour du Roomba j7+ lui permettent de naviguer dans les différentes pièces, de détecter les objets qui se trouvent sur sa route et d’éviter de tomber dans les escaliers. Une mission dont il s’acquitte très bien.

Pour optimiser son efficacité, iRobot conseille d’ailleurs de prendre le temps de cartographier sa maison. Cela consiste à faire tourner l’aspirateur dans votre foyer sans qu’il aspire. Au premier passage, l’application nous a proposé une carte qui comportait beaucoup d’erreurs. Un 2e passage a permis d’affiner pour obtenir finalement un résultat assez satisfaisant. Les zones sensibles (pleines de câbles et de fils) sont bien identifiées et les tapis apparaissent montrant que le Roomba a su identifier les différents types de sols auxquels il avait à faire.

Image 6 : Test Roomba Combo j7+ d'iRobot : un robot aspirateur laveur capable de (presque) tout faire tout seul
Plusieurs passages sont nécessaires pour pouvoir cartographier correctement les pièces. La proposition sera fidèle après 2 passages. © Tom’s Guide

Disposer d’une cartographie des pièces à nettoyer permet, d’une part, au Roomba d’être plus rapide lorsqu’il est réellement en phase de nettoyage et, d’autre part, de mieux gérer vos demandes spécifiques. Ainsi, vous pouvez à partir des cartes établies définir des zones que vous souhaitez nettoyer et seulement celles-là. Dans notre cas, la cuisine ouverte sur le salon a pu être délimitée sur le plan proposé pour qu’un nettoyage spécifique à cette zone soit déclenché.

Signalons que définir efficacement la zone cuisine aura demandé plusieurs essais, en raison de la présence d’un petit dénivelé entre le salon et la cuisine. Le Roomba Combo j7+ aura buté dessus de nombreuses fois avant d’en venir à bout. En déplaçant légèrement le diviseur sur le plan, on obtiendra au final un lavage complet de toute la cuisine sans que le Roomba soit ralenti par la petite différence de niveau.

Image 7 : Test Roomba Combo j7+ d'iRobot : un robot aspirateur laveur capable de (presque) tout faire tout seul
Une fois le plan établi, vous pourrez placer des diviseurs pour mieux définir certaines pièces mais aussi créer des zones interdites ou l’aspirateur n’ira pas. ©Tom’s Guide

Si vous n’avez pas défini de carte de votre maison, vous pouvez démarrer une aspiration sans plus de précision et l’aspirateur va se débrouiller pour circuler dans toute la zone qui lui sera accessible. Depuis l’application vous pouvez choisir entre « Aspirer et laver partout » ou juste « Aspirer partout ». Cette action peut même s’enclencher directement en appuyant sur le seul bouton présent sur l’aspirateur.

Si votre maison n’est pas de plain-pied, le Roomba Combo j7+ devra être déplacé à la main dans les zones hors de sa portée depuis sa base.

Entretien et nettoyage du Roomba Combo j7+

Si tous les aspirateurs robots vous promettent de vous affranchir du ménage, dans la réalité ce n’est pas tout à fait aussi simple et vous devrez consacrer un peu de temps au nettoyage de l’aspirateur en lui-même.

Dans le cas du Roomba Combo j7+, le démontage des brosses est simple et les cheveux qui se seront pris sur les côtés sont faciles à enlever. En revanche, il suffit d’enlever les brosses pour constater qu’en dessous cela s’encrasse rapidement. Si l’on veut s’assurer de conserver une aspiration efficace un nettoyage régulier sera donc nécessaire.

Image 8 : Test Roomba Combo j7+ d'iRobot : un robot aspirateur laveur capable de (presque) tout faire tout seul
Un nettoyage régulier des zones présentes sous les brosses s’avèrera indispensable pour garder une aspiration efficace. © Tom’s Guide

L’application

L’application est simple à prendre en main tout en proposant pas mal d’options. Il est, par exemple, possible de créer des programmes « favoris », c’est-à-dire des réglages de lavage (passage 2 fois, par exemple) adaptés à des zones que vous avez définies précisément. Cela permet d’activer très rapidement votre programme préféré qui peut s’appliquer aux pièces qui nécessitent d’être lavées régulièrement comme la cuisine.

Il est également possible de programmer le déclenchement aux heures où vous n’êtes pas là pour que le ménage s’effectue en votre absence. Vous pouvez aussi démarrer le lavage à distance.

Vous retrouverez dans l’historique, tous les lavages effectués et le temps que cela a pris. Vous pourrez également accéder au tracé effectué par l’aspirateur et voir les zones qui ont été ignorées parce que l’accès n’était pas possible ou que des objets au sol lui ont fait contourner la zone.

On peut visualiser l’état des brosses et du filtre (exprimé en heures restantes), ce qui vous permet de savoir quand il faut les changer.

Respect des données personnelles

La société américaine iRobot a été mis sur le devant de la scène suite à diffusion sur Facebook de la photo d’une femme sur les toilettes filmée par son aspirateur. Une situation qui peut inquiéter sur le respect de sa vie privée dès lors qu’on laisse entrer ce type d’équipement dans sa maison.  

Le fabricant avait alors répondu qu’il s’agissait de photos effectuées lors de phase de tests auprès de personnes ayant consenti à transmettre ce genre de données et que les modifications matérielles et logicielles nécessaires pour la prise de ses clichés n’ont jamais été présentes sur les produits de consommation iRobot destinés à l’achat. Depuis, iRobot a choisi de ne plus travailler avec le prestataire responsable de la fuite de ces photos.

C’est le même genre de préoccupation qui a décidé l’Union européenne à demander une enquête sur le projet de rachat d’iRobot pour 1,7 milliard de dollars par Amazon afin de savoir si cette acquisition pourrait permettre de collecter trop de données sur le domicile des gens.

Notre verdict

Roomba Combo j7+ iRobot
7,5/10

Roomba Combo j7+ d’iRobot

L'un des aspirateurs robots les plus complets

  • Robot Aspirateur Laveur IROBOT Roomba…
    644.69€
  • 644.69€
    Voir l’offre
  • 861.91€
    Voir l’offre
  • 899.99€
    Voir l’offre
  • 909.43€
    Voir l’offre
  • 926.37€
    Voir l’offre
  • 936.24€
    Voir l’offre
  • 999€
    Voir l’offre
  • 1,015.27€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Évite très bien les obstacles
  • Possibilité de programmation et de définition de zones
  • Design sobre et compact
  • Application très bien faite
  • Simplicité de mise en route
  • Brosses en caoutchouc adaptées aux poils d’animaux et aux cheveux
On n’aime pas
  • Ne nettoie pas parfaitement le long des murs
  • Aspiration moyenne sur les tapis un peu épais
  • Le lavage reste superficiel
  • Réservoir d'eau un peu petit
Verdict :

Le principal atout du Roomba Combo j7+ est de pouvoir gérer le dépoussiérage et le lavage en une seule passe. Bien sûr, on n’est pas sur un lavage en profondeur, mais le Roomba s’avère capable de donner un bon coup de propre dans toute la maison. Mais c’est surtout sa capacité à éviter les obstacles et établir une cartographie correcte de votre maison qui nous a impressionné, même si plusieurs passages seront nécessaires pour y parvenir. Les propriétaires d’animaux apprécieront le choix d’iRobot pour des brosses en caoutchouc qui évite que les cheveux et les poils d’animaux s’enroulent autour jusqu’à ce qu’il soit impossible de les enlever.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !