Accueil » Actualité » Audi va remplacer sa R8 par une supercar 100% électrique

Audi va remplacer sa R8 par une supercar 100% électrique

À terme, c’est toute la gamme R qui devrait passer à l’électrique. Néanmoins, il reste un peu de temps à la R8 thermique.

Que ce soit par phénomène de mode, demande du marché ou par anticipation des réglementations à venir, de plus en plus de constructeurs font le choix de passer à la voiture électrique. Avec le souhait de l’Europe de voir les moteurs à essence ou diesels disparaître, de nombreux constructeurs entament leur transition en douceur.

Image 1 : Audi va remplacer sa R8 par une supercar 100% électrique
Concept car Audi PB18 e-tron équipée de 3 moteurs électriques pour un 0 à 100 km/h en moins de 2 secondes – Crédit : Audi

C’est notamment le cas du groupe Volkswagen qui souhaite se retirer du marché des voitures thermiques. Dans ce contexte, rien d’étonnant à voir Audi se diriger progressivement vers ce secteur et préparer la transition de sa gamme R vers le tout électrique.

À lire aussi > Xiaomi : sa voiture électrique entrera en production de masse en 2024

Une troisième génération de R8 avant la retraite, mais plus de V10

Que les puristes des grosses cylindrées se rassurent, la mort de l’Audi R8 n’est pas programmée pour tout de suite. Sortie en 2006, la sportive a connu jusqu’alors 2 générations et se présente toujours comme le parfait fleuron de la marque.

Selon un rapport allemand, une troisième génération serait au programme. Si l’abandon du V10 semble se profiler, cela se fera non pas au profit d’un moteur thermique, mais d’un V8 4.0L biturbo semblable à celui du Lamborghini Urus et embarquera également une assistance électrique afin de délivrer une puissance de 700 chevaux. Il semblerait également qu’une version tout électrique de cette nouvelle génération puisse voir le jour.

Quant à la transition, elle se fera progressivement sur une décennie. Selon Linda Kurz, responsable marketing, le prochain défi de l’entreprise sera de « transformer la gamme R et de le passer en tout électrique ». Progressivement, 80 % des véhicules estampillés RS contiendront une forme d’électrification, et nombre d’entre eux seront 100 % électriques.

Outre la réglementation, il n’est pas surprenant de voir les supercars prendre le chemin de l’électrique. Entre les normes antipollutions, le prix du carburant et les performances affichées par ces motorisations, la transition « sonne » comme une évidence. Car s’il y a bien un domaine sur lequel les voitures thermiques auront toujours l’avantage, c’est la mélodie des cylindres que nous offrent ces voitures de rêve.

Source : carscoops