Accueil » Actualité » BusKill : le câble USB qui détruit votre ordinateur s’il est débranché

BusKill : le câble USB qui détruit votre ordinateur s’il est débranché

BusKill peut déclencher le verrouillage, l’arrêt ou l’autodestruction de votre ordinateur portable s’il est physiquement séparé de vous.

BusKill est un câble USB matériel, sans Bluetooth. Avec ce câble USB votre ordinateur sera automatiquement verrouillé si quelqu’un déconnecte les connecteurs magnétiques en essayant de prendre votre appareil. Les journalistes, militants, politiciens et autres personnes plus à risque peuvent utiliser ce produit pour éviter que leurs appareils et leurs données ne se retrouvent entre de mauvaises mains en choisissant la destruction intégrale des données. Pour les utilisateurs lambda, un simple verrouillage ou l’arrêt de l’appareil peut être choisi à la place de cette option extrême.

Le câble USB qui détruit votre ordinateur s’il est débranché - Crédits : Buskill
Le câble USB qui détruit votre ordinateur s’il est débranché – Crédits : Buskill

L’idée est de connecter le câble BusKill à votre ordinateur portable et à votre ceinture, à l’autre extrémité. Lorsque quelqu’un arrache votre ordinateur portable de vos genoux ou de votre table, le câble USB se déconnecte de l’ordinateur portable et déclenche un script qui exécute une série d’opérations prédéfinies.

Une solution matérielle est logicielle flexible

Les composants de base comprenant une clé USB (peut être vide, pas besoin de stocker de données dessus), un porte-clés mousqueton pour attacher le câble BusKill à votre ceinture, un adaptateur de rupture magnétique USB et le véritable câble USB.

BusKill peut être armé/désarmé à partir de la commande ou du programme GUI, et il existe différents niveaux de protection pour votre système. Par défaut, le programme ne détruira aucune donnée et éteint simplement votre ordinateur si le câble USB est déconnecté pendant que BusKill est armé. Mais la solution offre plus de flexibilité, en particulier pour les utilisateurs Linux avancés qui peuvent ajouter manuellement des déclencheurs auxiliaires, tels qu’un déclencheur d’autodestruction qui efface l’en-tête LUKS, rendant l’intégralité du disque inaccessible en permanence.

A lire aussi > Apple lance Tracker Detect pour protéger les utilisateurs d’Android contre les espions du quotidien

BusKill est disponible pour Windows, macOS et Linux.

Un autre type d’USB Killer existait déjà

Ce type USB Killer peut détruire non seulement les ordinateurs, mais tout appareil doté d’un port USB actif. En principe, le tueur d’USB charge son condensateur à partir du port USB, puis décharge une haute tension jusqu’à ce qu’il atteigne ~ -240V. Ceci est réalisé en une fraction de seconde résultant en un système non fonctionnel.

En fonction de la configuration matérielle (SSD vs Platter HDD), les contrôleurs de lecteur peuvent être endommagés au point que la récupération des données n’est pas praticable.

A lire aussi > Model 3 et Y : la pénurie oblige Tesla à livrer certaines voitures sans ports USB

Source : Techradar