Accueil » Actualité » Ce YouTubeur a volontairement crashé son avion pour faire le buzz

Ce YouTubeur a volontairement crashé son avion pour faire le buzz

La Federal Aviation Administration a conclu que le vidéaste Trevor Jacob avait délibérément crashé son avion pour faire des vues. Sa licence de pilote a été révoquée.

Trevor Jacob
Trevor Jacob sautant de son avion © Capture d’écran YouTube

Il se trouvait à bord de son Taylorcraft BL64, survolant la forêt nationale de Los Padres en Californie. « Je suis au-dessus des montagnes et j’ai … un moteur en panne », a brusquement déclaré Trevor Jacob alors qu’il se filmait. Il a alors sauté de l’avion en parachute, se filmant avec une perche à selfie. La séquence du crash a également été capturée. Le tout a été monté dans une vidéo intitulée « I Crashed My Plane » qui a accumulé 2,2 millions de vues sur YouTube depuis sa publication en décembre.

De quoi attirer l’attention de la Federal Aviation Administration qui a ouvert une enquête, estimant que le vidéaste avait planifié son crash afin d’obtenir des images choc. Le 11 avril dernier, l’agence gouvernementale a rendu ses conclusions : « Le 24 novembre 2021, vous avez fait preuve d’un manque de soin, de jugement et de responsabilité en choisissant de sauter d’un avion uniquement dans le but d’enregistrer les images de l’accident ».

Avion crashé volontairement : de nombreuses preuves avancées par la FAA

Pour justifier son propos, la FAA a souligné que Jacob avait installé plusieurs caméras à l’extérieur de l’avion. Et de souligner que l’une d’entre elles était pointée vers l’hélice « afin de capturer des séquences vidéo de l’extérieur et de l’intérieur de l’avion pendant le vol. » D’autres preuves ont été mises en avant : le parachute déjà sur son dos et l’ouverture de la porte avant de prétendre qu’une panne était survenue.

À lire > Des pilotes signalent « un homme avec un jetpack » volant près des avions à Los Angeles

La FAA pointe aussi du doigt son incapacité à contacter les contrôleurs aériens via la fréquence d’urgence ou encore l’absence de tentatives pour redémarrer le moteur en augmentant le débit d’air sur l’hélice. L’agence souligne enfin que Jacob n’a fait aucune tentative pour rechercher des zones d’atterrissage sûres alors qu’il en existait à proximité.

Par conséquent, la FAA a révoqué la licence de pilote de Jacob. « La communauté aéronautique a été assez dure avec moi, alors je pense à arrêter complètement et à abandonner, juste parce que je suis détesté », a-t-il déclaré alors qu’il se filmait en train de poster sa licence de pilote.

Source : The Guardian