Accueil » Actualité » Cet incroyable drone de 25 tonnes peut mettre des satellites en orbite

Cet incroyable drone de 25 tonnes peut mettre des satellites en orbite

L’entreprise américaine Aevum vient de dévoiler le Ravn X, un drone géant aux allures d’avion furtif. Avec ses 25 tonnes et 18 mètres d’envergure, il est destiné à placer des objets en orbite basse en seulement 3 heures.

Image 1 : Cet incroyable drone de 25 tonnes peut mettre des satellites en orbite
Le Ravn X d’Aevum pourra mettre des satellites en orbite depuis les aéroports commerciaux.
Crédits : Aevum

La conquête spatiale est transition, passant progressivement de missions d’exploration financées et dirigées par les agences publiques telles que la NASA ou l’ESA à des missions commerciales imaginées et financées par des entreprises privées.

Le plus gros appareil volant sans pilote au monde

Si bien sûr SpaceX mène le bal prévoyant même la colonisation de Mars à l’horizon 2026 si l’on en croit le souvent très optimiste Elon Musk. Plus près de nous, ce sont des milliers de satellites que l’entreprise est en train de mettre en orbite pour déployer son réseau Internet Starlink. 955 ont été lancés sur 12 000 prévus. À raison de 60 satellites par lancement, la fusée Falcon 9 est très efficace. Mais ce n’est pas le seul moyen de mettre des objets en orbite.

En effet, Aevum propose une solution différente, en utilisant un drone équipé d’une fusée à 2 étages capable d’atteindre l’orbite terrestre basse, soit 2 000 km d’altitude. Loin de l’image habituelle des drones, le Ravn X ressemble beaucoup plus à un avion de chasse futuriste et n’est pas sans rappeler le Blackbird des X-men ou l’A12 qui a donné son nom au fils d’Elon Musk. Avec une envergure de 18 mètres et un poids de 25 tonnes, il est le plus gros appareil volant sans pilote au monde.

Il offre de nombreux avantages par rapport aux fusées classiques, même celles de SpaceX. En effet, il est prévu pour que 95 % des pièces de l’appareil soient réutilisées pour les lancements suivants, même si dans un premier temps seuls 70 % d’entre elles le seront. De plus, grâce à sa distance de décollage inférieure à 1,6 km, il est utilisable depuis la majorité des aéroports commerciaux. Selon l’entreprise, le Ravn X permettra de raccourcir le délai de mise en orbite de plusieurs années à seulement quelques mois. Son baptême aura lieu l’année prochaine avec la mise en orbite du satellite ASLON-45 pour le compte de l’agence militaire américaine Space Force créée sous l’impulsion de Donald Trump.

Source : Yahoo