Accueil » Actualité » Covid-19 : les géants de la tech s’associent contre les fake news et les arnaques

Covid-19 : les géants de la tech s’associent contre les fake news et les arnaques

Les géants du web se sont mis d’accord sur une déclaration commune pour lutter contre la propagation des fake news et des arnaques autour de la pandémie de Covid-19. Une initiative louable, mais qui manque cruellement de mesures concrètes pour y parvenir.

La pandémie de Covid-19 se propage également sur Internet où la désinformation, les théories complotistes et les arnaques en tout genre pullulent en dépit des efforts des géants du web. On ne compte plus les messages sur les réseaux sociaux qui révèlent l’origine du virus ou tentent de vendre un produit miracle pour vous immuniser de la maladie.

Image 1 : Covid-19 : les géants de la tech s’associent contre les fake news et les arnaques
Crédit : Mike MacKenzieCC BY 2.0

Les plus grandes entreprises du web s’associent pour lutter plus efficacement contre les fake news et les arnaques. Facebook, Google, LinkedIn, Microsoft, Reddit, Twitter et YouTube se sont mis d’accord sur une déclaration commune visant à assurer la santé et la sécurité de leurs communautés.

« Nous travaillons en étroite collaboration sur les efforts de réponse à COVID-19. Nous aidons des millions de personnes à rester connectées tout en luttant conjointement contre les arnaques et la désinformation à propos du virus, en favorisant le contenu faisant autorité sur nos plateformes, et en partageant les nouvelles informations critiques en coordination avec les agences gouvernementales de santé du monde entier. Nous invitons d’autres entreprises à nous rejoindre dans nos efforts pour assurer la santé et la sécurité de nos communautés. »

Source : Twitter

On se félicite que les signataires coordonnent leurs efforts entre eux et avec les agences de santé, la mise en œuvre de l’accord reste néanmoins un mystère. On ignore quelles seront les mesures prises, et en quoi leurs politiques de modération actuelles pourraient changer. 

Twitter va épingler les tweets soupçonnés de fake news

Covid-19 : fake news et arnaques illustrent les limites des géants du web

Dès le début de l’épidémie en décembre dernier, les réseaux sociaux se sont engagés activement pour endiguer la propagation de fake news, mais l’ampleur du phénomène semble avoir dépassé leur capacité à les modérer. Facebook a récemment interdit les publicités de remèdes contre le coronavirus, mais le système de vérification de contenu mis en place conjointement avec sa filiale Instagram montre rapidement ses limites lorsqu’il s’agit de contrôler les publications de sa communauté. Youtube a pris des mesures très strictes en démonétisant les vidéos qui traitent du virus avant de revenir sur sa décision, et d’autoriser quelques chaines à s’exprimer sans les priver de leurs revenus.

Les réseaux sociaux vantent leurs intelligences artificielles et leurs systèmes de reconnaissance d’image pour identifier la désinformation, pourtant leur efficacité est régulièrement mise en défaut. Une fake news est toujours plus séduisante que la banalité de la vérité, alors vérifiez les sources et gardez l’esprit critique. 

Coronavirus : Apple refuse les applications non officielles

Source : Google via Twitter