Accueil » Actualité » Covid-19 : une Italienne reçoit par erreur 6 doses du vaccin Pfizer, soit un flacon entier

Covid-19 : une Italienne reçoit par erreur 6 doses du vaccin Pfizer, soit un flacon entier

Une Italienne de 23 ans a reçu par erreur 6 doses du vaccin Pfizer-BioNTech. L’infirmière en charge de lui administrer le vaccin s’est trompée et lui a injecté le flacon entier du vaccin. La jeune femme est toujours en bonne santé, mais sous surveillance.

En Italie, et plus particulièrement à l’hôpital Noa en Toscane, une jeune femme de 23 ans a reçu une surdose du vaccin contre la Covid-19. Par erreur, l’infirmière en charge de la vaccination lui a administré un flacon entier de Pfizer-BioNTech. Celui-ci contient 6 doses afin de vacciner 6 personnes au total.

Une personne reçoit le vaccin contre la Covid-19
Une personne reçoit le vaccin contre la Covid-19 – Crédit : Mufid Majnun / Unsplash

Le vaccin de Pfizer atteint son efficacité maximale à la suite des deux doses recommandées. La deuxième doit être administrée 3 semaines après la première, voire 4 semaines au maximum. D’ailleurs, ce vaccin est actuellement distribué au château de Dracula en Roumanie qui offre une dose à chaque visiteur.

Un surdosage du vaccin contre la Covid-19 ne semble pas présenter de danger

Pfizer a déjà réalisé des tests pour étudier les effets secondaires d’un éventuel surdosage, mais le laboratoire s’est arrêté à 4 doses. Heureusement, la jeune femme n’a pas eu de graves effets secondaires, mis à part la douleur habituelle à l’endroit de l’injection. Elle a ensuite été placée en observation à l’hôpital pendant 24 heures avant de pouvoir rentrer chez elle en bonne santé.

Mais alors, comment l’infirmière a-t-elle pu se tromper en injectant une quantité aussi importante de liquide ? En fait, le contenu de chaque flacon du vaccin est divisé en 6 doses. Chaque dose est versée dans un flacon individuel afin d’être diluée. L’infirmière pensait ainsi que le flacon contenait déjà une dose unique diluée, mais ce n’était pas le cas. Le docteur Tommaso Bellandi a expliqué à CBS News que : « ce sont tous deux des liquides transparents de même densité. Malheureusement, cela a contribué à l’erreur ».

Ce n’est pas la première fois qu’une personne reçoit un surdosage du vaccin contre la Covid-19. Il y a deux mois, un homme de 91 ans aux États-Unis est entré en état de choc. Il avait aussi reçu par erreur deux doses du vaccin en une seule journée. Plus récemment, le mois dernier, 77 détenus d’un pénitencier de l’Iowa avaient reçu jusqu’à 6 fois la dose habituelle du vaccin Pfizer. Ils n’ont pas non plus eu de graves effets secondaires. En plus des potentiels dangers d’un surdosage du vaccin, le problème principal de ces incidents est le gaspillage comme les 15 millions de doses du vaccin Johnson & Johnson qui ont été gâchées à cause d’une erreur humaine.

Source : Live Science