Accueil » Actualité » Doom Eternal bouclé en 27 minutes dans un speedrun épique

Doom Eternal bouclé en 27 minutes dans un speedrun épique

Xamide offre un speedrun impressionnant de Doom Eternal devant les développeurs d’ID Software qui n’en reviennent pas. En live et en moins de trente minutes, le speedrunner parvient à terminer le jeu.

DOOM et Doom II sont des classiques du speed gaming, l’art de terminer un jeu le plus rapidement possible selon des contraintes définies à l’avance. Doom Eternal, le dernier opus de la licence, n’aura pas tardé à se faire dévorer à la sauce speedrun. Seulement quelques semaines après son lancement, les meilleurs speedrunners terminent déjà le jeu en moins de 40 minutes dans la catégorie any% (any percent), autrement dit, sans contrainte de complétion et en exploitant tous les bugs du jeu.

Image 1 : Doom Eternal bouclé en 27 minutes dans un speedrun épique
Crédit : ID Software

Le record du monde est détenu par Xamide qui boucle le jeu en seulement 24 minutes et 42 secondes. Inutile de préciser que pour obtenir un temps aussi court, le joueur fait preuve d’une dextérité remarquable, et qu’il maîtrise parfaitement tous les glitch (défauts) du titre. Rappelons qu’Id Software estime la durée de vie du jeu à une vingtaine d’heures, dans les faits, un joueur moyen y passera plutôt quinze.

Un speedrunner termine Doom Eternal en moins de 30 minutes devant les devs d’ID Software

Dans une session en live sur Twitch, Xamide fait la démonstration de son talent et des « faiblesses » de Doom Eternal sous les yeux ébahis des créateurs du jeu. Pendant une trentaine de minutes, Marty Stratton (producteur exécutif), Hugo Martin (directeur du jeu), Jerry Keehan (directeur de la conception des niveaux) et Evan Eubanks (programmeur principal du jeu) assistent à la destruction de leur jeu. Un spectacle qui les amuse beaucoup, même s’ils ne comprennent pas toujours comment le speedrunner s’y prend pour abuser le jeu.

DOOM et DOOM II : 30 niveaux supplémentaires sur PC, Android, Switch, etc. avec la mise à jour 1.0.6

DOOM 64 revient avec un nouveau chapitre pour la sortie de DOOM Eternal

Pour terminer aussi rapidement le jeu, Xamide utilise des techniques (ou bugs) déjà présents sur d’autres titres d’ID Software et dans de nombreux FPS. Notamment le « bunny hoping », une technique de saut qui permet de se déplacer plus rapidement, ou le « rocket jump » pour profiter du souffle d’une roquette afin de sauter plus haut. Mais c’est un glitch inédit qui fait toute la différence dans Doom Eternal. Pour en profiter, il suffit d’affecter le saut sur la molette d’une souris, de se positionner à la limite d’une surface, et de sauter au moment où l’on commence à tomber. La technique permet de faire des bons stratosphériques qui permettent d’éviter une grande partie des niveaux du jeu.

Cet ado joue à DOOM sur une caisse enregistreuse de McDonalds

Source : IGN