Accueil » Actualité » Dune 2 : le tournage de la suite pourrait être compromis

Dune 2 : le tournage de la suite pourrait être compromis

Denis Villeneuve, le réalisateur de Dune, explique que plusieurs facteurs pourraient empêcher la suite de voir le jour.

Grand classique de la littérature de science-fiction, Dune s’apprête à sortir en salles en octobre prochain. Côté réalisation, on retrouve Denis Villeneuve, cinéaste brillant, déjà à l’origine de Blade Runner 2049. Pour cette adaptation, le réalisateur s’est entouré d’un casting de choix, avec Timothée Chalamet et Josh Brolin. Ce reboot de la célèbre franchise jouit d’un budget colossal de 165 millions de dollars. Le film retrace le périple de la maison Atreides en pleine conquête de la planète « Dune » Arrakis. Cette terre recèle en son sein une épice permettant de voyager dans l’espace et de développer des capacités mentales accrues.

Dune : une suite en attente de validation
Dune : une suite en attente de validation – Crédit : Warner Bros Pictures

Si une suite est d’ores et déjà envisagée, le studio n’a pas encore donné son feu vert. Et plusieurs facteurs pourraient empêcher ce second volet de voir finalement le jour.

Dune 2 : ce qui pourrait empêcher la suite de voir le jour

Ce n’est plus un secret pour personne : la pandémie mondiale joue les troubles-fête dans les chiffres des sorties cinéma. Si Dune ne rencontre pas son public, Warner pourrait finalement décider de ne jamais valider une suite. Même si le studio adore le travail de Villeneuve, la rentabilité du premier opus sera un facteur décisif pour lancer le projet. « Nous devions prouver que Dune est un beau film populaire. Je pense que nous avons déjà gagné sur ce point. Si nous avons de mauvais résultats au box-office, la suite pourrait ne jamais voir le jour. Ils veulent que les choses avancent dans le bon sens. Mais je reste très optimiste » confie ainsi Villeneuve.

Même si le réalisateur n’est pas d’accord avec la sortie simultanée en salles et sur HBO Max, il comprend totalement ce choix stratégique. Pour Villeneuve, le seul ennemi du cinéma est désormais la pandémie. Ce dernier pense que le cinéma est une expérience qui doit se vivre en salle sur grand écran, et certainement pas sur son canapé. Pour l’heure, la stratégie marketing pour la sortie du premier opus laisse présager un futur succès populaire.

Si rien n’est encore acquis, Dune devrait être la sensation de l’automne. Il y a fort à parier que le travail de Villeneuve sera adoubé par le public comme par la critique professionnelle. Si tout se passe bien, Dune 2 devrait donc bien voir le jour dans les prochaines années.

Source : Screenrant