Accueil » Actualité » Écoutez le son d’une météorite s’écrasant sur Mars

Écoutez le son d’une météorite s’écrasant sur Mars

Envoyé en 2018 sur la planète rouge, le sismomètre d’InSight a enregistré le son de l’impact de plusieurs météroïtes sur Mars. Une grande première !

Mars météorite
Des cratères formés par un impact de météoroïde le 5 septembre 2021 sur Mars ©NASA/JPL-Caltech/Université de l’Arizona

InSight se sacrifie pour la science. Victime des rudes tempêtes de poussière sur Mars depuis son arrivée en novembre 2018, il met à profit son sismomètre jusqu’à son dernier souffle. Au cours de ces deux dernières années, ce dernier a réussi à capturer des ondes sismiques provenant de quatre roches spatiales qui se sont écrasées sur Mars en 2020 et 2021. Il s’agit des premiers impacts repérés par le sismomètre de l’engin spatial depuis son atterrissage.

Qui plus est, « c’est aussi la première fois que des ondes sismiques et acoustiques provenant d’un impact ont été détectées sur Mars », se félicite la NASA. Le premier des quatre météoroïdes confirmés – soit le terme utilisé pour désigner les roches spatiales avant qu’elles ne touchent le sol – est entré dans l’atmosphère de Mars le 5 septembre 2021.

Il s’est scindé en au moins trois éclats qui ont chacun laissé un cratère derrière eux, comme l’a confirmé la sonde Mars Reconnaissance Orbiter. Celle-ci a également détecté les trois autres impacts (survenus les 27 mai 2020 , 18 février et 31 août 2021). Une belle synergie entre les différentes missions martiennes.

À lire > Sur Mars, la forme étonnante de ce cratère intrigue les scientifiques

Le bruit d’une météorite s’écrasant sur la planète rouge

Vous pouvez écouter ci-dessous le son particulier d’un météoroïde de son arrivée à sa transformation en météorite après avoir percuté Mars. Le bruit ressemble à un « bloop » en raison d’un « effet atmosphérique particulier qui se manifeste lorsque les sons graves arrivent avant les sons aigus », précise la NASA avant d’ajouter : « Dans ce clip audio, le son peut être entendu trois fois : lorsque le météoroïde pénètre dans l’atmosphère martienne, explose en morceaux et impacte la surface« . Ouvrez bien l’oreille :

Le sismomètre d’InSight a détecté plus de 1300 tremblements de Mars. L’instrument est si sensible qu’il peut détecter des ondes sismiques à des milliers de kilomètres de distance. Mais l’événement du 5 septembre 2021 marque la première fois qu’un impact a été confirmé comme l’élément déclencheur de telles ondes.

Dès lors, d’autres impacts ont possiblement été camouflés par le bruit du vent ou par des changements saisonniers dans l’atmosphère. À présent que la signature sismique distinctive d’un impact est connue, les chercheurs s’attendent à en découvrir bien plus en fouillant dans la kyrielle de données amassées par InSight en quatre ans.

L’étude des impact est notamment essentielle pour affiner la chronologie de la planète rouge. « Les impacts sont les horloges du système solaire. Nous avons besoin de connaître le taux d’impact aujourd’hui pour estimer l’âge des différentes surfaces », explique Raphael Garcia de l’Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace à Toulouse.

Source : NASA