Accueil » Actualité » Epic Games veut ajouter davantage de jeux au catalogue de NVIDIA GeForce NOW

Epic Games veut ajouter davantage de jeux au catalogue de NVIDIA GeForce NOW

Le service de cloud gaming de NVIDIA, GeForce NOW, n’a pas la cote auprès des éditeurs ces derniers temps. Le fondateur et PDG d’Epic Games vient cependant d’annoncer qu’il soutient la plateforme et compte y intégrer le plus de titres possibles.

Image 1 : Epic Games veut ajouter davantage de jeux au catalogue de NVIDIA GeForce NOW
Crédit : Nvidia

Tout ne s’est pas passé comme prévu à la fin de la bêta de GeForce NOW. La plateforme de jeu vidéo en streaming (aussi appelé cloud gaming) de NVIDIA a perdu des titres importants de son catalogue. Après seulement quelques jours depuis sa sortie officielle, Activision Blizzard a décidé de retirer tous ses jeux du catalogue, y compris Call of Duty : Modern Warfare ou même Overwatch. Quelques jours après, les jeux de Bethesda sont retirés à la seule exception de Wolfenstein : Youngblood. Hier, l’éditeur 2K Games a pris la même décision. NVIDIA GeForce NOW n’est donc pas au meilleur de sa forme, même si le service a plus de points positifs que négatifs selon notre test.

Epic Games croit au cloud gaming et y voit du potentiel pour l’avenir

L’annonce d’Epic Games, et plus précisément de son PDG et fondateur Tim Sweeney, tombe à pic. « Epic soutient de tout cœur le service NVIDIA GeForce Now avec Fortnite et les titres d’Epic Games Store qui choisissent de participer (y compris les exclusivités), et nous améliorerons l’intégration au fil du temps » a-t-il déclaré sur Twitter. Le message est clair, Tim Sweeney voit du potentiel dans la nouvelle plateforme de cloud gaming et ne compte pas gâcher cette occasion.

L’industrie du jeu vidéo devrait se diriger vers un avenir plus sain

En effet, il a ajouté que la plateforme est « la plus accueillante pour les développeurs et les éditeurs par rapport aux autres services de streaming de jeux vidéo. Il n’y a aucune taxe sur les revenus des jeux. Les entreprises de jeux vidéo qui souhaitent faire avancer l’industrie d’une façon saine pour tout le monde devraient soutenir ce type de service ». Le PDG d’Epic n’approuve pas du tout la décision des autres éditeurs. Il pense aussi que les services de cloud gaming joueront un rôle important pour anéantir les monopoles financiers d’iOS et Google Play qui prennent 30% de taxes (selon lui).

Tim Sweeney est d’ailleurs assez virulent dans ses propos puisqu’il a aussi ajouté « j’attends plus tard cette année quand Google fera pression sur Apple qui bloque Stadia d’iOS, tandis que Google bloque GeForce NOW, xCloud et Fortnite de Google Play, et toute cette structure pourrie commencera à s’effondrer sur elle-même ».

Le soutien d’Epic Games ne pouvait donc pas mieux tomber. Ces évènements prouvent que tous les éditeurs ne partagent pas le même avis et que certains croient au futur du cloud gaming. Comme on l’a dit dans notre test, « reste à savoir si ces bonnes impressions perdureront quand le service de NVIDIA montera en charge, avec l’arrivée de millions de joueurs sur GeForce Now ».

GeForce Now : Nvidia avait intégré The Long Dark sans l’autorisation de son développeur

Source : TechRadar