Accueil » Actualité » Google Nest : bientôt un thermostat avec navigation par gestes ?

Google Nest : bientôt un thermostat avec navigation par gestes ?

Google se prépare à annoncer son thermostat Nest le moins cher. Ce thermostat disposerait d’un détecteur de mouvements qui permettrait de le contrôler uniquement par les gestes.

Afin de faciliter l’intégration aux objets connectés, Nest a récemment été réintégrée sous le giron de Google. Les produits de la firme spécialisée en domotique sont encore assez peu adoptés par les foyers. Les raisons sont multiples. Une immense majorité du marché ne semble pas y voir un intérêt particulier, en tout cas pour le moment. De plus, leurs prix restent encore suffisamment élevés pour dissuader une partie des consommateurs intéressés. Google semble vouloir outrepasser ce problème et lancer ses nouveaux thermostats Nest à 129 dollars. Le tout en intégrant de nouvelles fonctionnalités comme le contrôle par les gestes.

Nest Learning Thermostat.
Nest Learning Thermostat. Crédits : Google

Un nouveau rapport de Bloomberg semble en effet donner des indices et plus de précisions sur ce que pourrait être ce thermostat. Le rapport donne l’exemple notamment d’un utilisateur qui déplace sa main de haut en bas face au thermostat pour modifier la température. Une fonctionnalité sympathique, qui montre que Google n’aurait pas totalement abandonné le contrôle par gestes, après avoir arrêté le projet Soli sur Pixel 4. Si la firme américaine a décidé de ne pas implémenter cette fonctionnalité sur le Pixel 5, il semble qu’elle ait choisit de la réutiliser dans un domaine où elle serait peut-être plus utile.

Google Nest : réduire les coûts pour proposer un prix plus abordable

Les thermostats Nest, à l’heure actuelle, sont relativement difficiles d’accès à cause de leurs prix. Aujourd’hui, le moins cher est proposé aux alentours de 180 euros. Une somme considérable pour un objet qui est encore souvent perçu comme un gadget. De ce fait, de nombreux consommateurs préfèrent passer leur chemin. Google semble conscient de ce problème et cherche à rendre son produit plus accessible en termes de prix. Notamment, les coûts de production auraient été revus afin de pouvoir réduire le prix public de l’objet connecté. Comme cela avait été le cas sur le Nest Thermostat E, le plastique aurait été préféré au métal, pour son côté plus économique. Le prix mentionné par le rapport de Bloomberg serait de 129 dollars. On s’attend donc à une belle amélioration sur ce point.

Google semble déterminé à encourager le public à adopter les thermostats Nest. Cette manœuvre au niveau du prix semble être un moyen pour la firme d’élargir sa base de clients potentiels et donc augmenter le nombre de foyers qui adopteront la technologie. Le nouveau venu de la gamme Nest devrait arriver sur le marché dans les prochaines semaines.  

Thermostat connecté : quel est le meilleur modèle à acheter pour l’hiver 2020 ?

Source : The Verge