Accueil » Actualité » Ikea produira plus d’énergie qu’il n’en consommera en 2020

Ikea produira plus d’énergie qu’il n’en consommera en 2020

Cela fait quelques années qu’Ikea investit massivement dans les énergies renouvelables pour assurer son indépendance énergétique. Mais le groupe suédois veut aller plus loin : il va produire plus qu’il ne consomme et espère même être « climatiquement positif » dans 10 ans.

Image 1 : Ikea produira plus d'énergie qu'il n'en consommera en 2020

La nouvelle stratégie énergétique d’Ikea a été planifiée il y a 10 ans. La première phase de travaux, qui s’est déroulée de 2009 à 2015 et qui a coûté 2,1 milliards d’euros, a permis au groupe d’améliorer sa performances énergétique. L’objectif de l’entreprise est désormais de produire autant d’énergie renouvelable qu’elle n’en consomme.

Investissements massifs dans l’éolien et le solaire

Pour y parvenir, Ikea a investi un milliard d’euros supplémentaire afin d’investir massivement dans l’éolien en rachetant des parcs existants, tout en confiant la gestion de ces parcs à des entreprises spécialisées. D’ici la fin de l’année, soit quelques mois avant l’objectif fixé de l’année 2020, le groupe devrait ainsi produire plus d’énergie « verte » qu’elle n’en consomme !

Mais le géant suédois ne compte pas s’arrêter en si bon chemin : il envisage d’être « climatiquement positif » d’ici 2030, c’est à dire afficher un bilan négatif d’émissions de gaz à effet de serre. Ikea devrait également proposer à la vente des panneaux solaires dans tous ses magasins d’ici 2025.

Ikea veut s’imposer sur le marché de la domotique

A l’heure actuelle, Ingka Group (la maison mère de la majorité des magasins Ikea)  indique que la totalité du parc de production d’énergie renouvelable du groupe atteint 1,7 GW, produits par 920 000 panneaux solaires déjà installés sur les toits de ses bâtiments, 534 éoliennes réparties dans 14 pays et 700 000 panneaux solaires en construction aux États-Unis.

Bien entendu, le timing pour l’annonce de ces objectifs n’est pas anodin. Comme d’autres géants mondialement connus (Google, Amazon, Facebook…), Ikea espère profiter des grèves et manifestations contre le réchauffement climatique pour améliorer son image écologique. Mais si cette apparente bonne volonté a pour conséquence une lutte effective contre les effets du réchauffement climatique : pourquoi pas ?