Accueil » Actualité » La Chine limite les mineurs à 90 minutes de jeu par jour

La Chine limite les mineurs à 90 minutes de jeu par jour

La Chine prend des mesures radicales pour limiter la pratique des jeux vidéos chez les mineurs. Désormais, ils peuvent jouer pendant 90 minutes par jour maximum, et seulement entre 8h et 22h. Les autorités chinoises estiment que les jeux vidéos sont notamment à l’origine des mauvais résultats scolaires de la jeunesse chinoise.

Image 1 : La Chine limite les mineurs à 90 minutes de jeu par jour

Depuis mardi les mineurs chinois sont soumis à une nouvelle loi particulièrement restrictive concernant les jeux vidéos. Les autorités chinoises estiment que la pratique du jeu vidéo est à l’origine des mauvais résultats scolaires d’une grande partie de la jeunesse chinoise. Elles mettent également en avant le rôle du jeu vidéo dans le développement de problèmes physiques et mentaux. Une position partagée par le président Xi Jinping et la presse officielle qui écrit « ces problèmes affectent la santé physique et mentale des mineurs, ainsi que leur apprentissage et leur vie normale ».

Bientôt un scan facial pour se mater un petit porno en ligne ?

La chine instaure des mesures radicales pour limiter les horaires et le temps de jeu

Le temps de jeu des mineurs est désormais limité à 90 minutes par jour en semaine, et à 3 heures le weekend ou pendant les vacances. La chine instaure également un couvre-feu, il est interdit de jouer entre 10 heures du soir et 8 heures du matin

Outre les mesures pour limiter le temps et les horaires de jeu, la loi s’attaque aussi aux montants dépensés dans les microtransactions et les achats de DLC. En fonction de l’âge de l’individu, il peut dépenser entre 28 et 57 dollars par mois. Les jeunes âgés de moins de 18 ans doivent maintenant s’inscrire sous leur véritable nom en indiquant leur âge et leur numéro d’identité. La nouvelle réglementation ne devrait pas beaucoup impacter les géants chinois tels que Tencent et Netease qui l’ont anticipé en imposant des limites aux mineurs. Cependant, elle semble difficilement applicable sur les titres jouables hors-ligne.

Alors qu’en Chine l’état prend des mesures radicales, ce seront les tribunaux qui devront trancher au Canada. Un cabinet d’avocat poursuit Epic Games accusé d’avoir conçu Fortnite Battle Royale pour créer une addiction au jeu.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, l’addiction au jeu vidéo est une maladie mentale

Source : The New York Times