Accueil » Actualité » La Russie interdit les smartphones sans applications russes préinstallées

La Russie interdit les smartphones sans applications russes préinstallées

La Russie se dote d’une nouvelle loi pour offrir plus de choix à ses citoyens, et promouvoir les technologies russes. À partir de juillet 2020, les smartphones, les ordinateurs et les Smart TV devront proposer une alternative « made in Russia » à toutes les applications préinstallées.

La chambre basse russe vient de voter une nouvelle loi pour encadrer le contenu applicatif des appareils commercialisés sur son territoire. Elle doit entrer en vigueur dès juillet 2020, et prévoit d’imposer une alternative russe aux applications préinstallées. La loi s’appliquera aux téléphones portables, aux ordinateurs ainsi qu’aux Smart TV. La liste exacte n’a pas encore été communiquée, elle sera établie à une date ultérieure par le gouvernement russe.

Image 1 : La Russie interdit les smartphones sans applications russes préinstallées

Selon les porte-paroles des autorités russes, la loi vise à proposer plus de choix aux usagers et à promouvoir les technologies nationales. Oleg Nikolayev, coauteur du texte, déclare « quand nous achetons des appareils électroniques complexes, ils disposent déjà d’applications, de l’ouest pour la plupart, qui y sont déjà installées. Naturellement, lorsqu’une personne les voit… elle peut penser qu’il n’y a pas d’alternatives nationales disponibles… si nous proposons également des applications russes, alors elle aura le droit de choisir ». Elle permettrait également de simplifier l’usage des appareils, notamment chez les seniors qui ne seraient pas en mesure d’y parvenir par eux-mêmes selon Alexander Yushchenko, porte-parole du parti communiste.

Un malware nord-coréen infecte une centrale nucléaire indienne

Les mesures inquiètent et font face à de vives critiques, notamment en termes de respect de la vie privée. Les applications « made in Russia » pourraient être utilisées pour mettre en place un système de surveillance généralisé des citoyens russes. Les géants de l’électronique ne semblent pas prêts à se plier aux exigences du Kremlin. Apple a déjà réagit dans le média russophone THE BELL en comparant l’installation des programmes russes à du jailbreaking. Les acteurs nationaux se sont également opposés au texte de loi. Ils font notamment remarquer qu’il sera impossible d’installer des applications russes sur tous les appareils, et que leurs fabricants pourraient déserter le pays.

Antivirus : quelle est la meilleure suite de sécurité ?

L’annonce de ses nouvelles mesures intervient quelques semaines après la promulgation de la loi dite de « l’internet souverain » qui dote les autorités du pays d’outils pour restreindre le trafic internet. Officiellement, la loi est censée renforcer les défenses du pays en matière de cybersécurité, mais beaucoup y voient un pas de plus vers un système clos et surveillé similaire à l’internet chinois.

La Chine limite les mineurs à 90 minutes de jeu par jour

Source : BBC