Les concessions BYD prennent feu, la faute à ses voitures électriques ?

Dixième incendies pour BYD depuis octobre 2021. Cette fois-ci, c’est une concession en Chine qui a pris feu. L’entreprise dédouane totalement ses voitures électriques en parlant d’un problème au niveau de vieux câbles ou d’un court-circuit.

BYD voiture électrique incendie Chine concession incendie
© Envato

  • Une concession BYD a pris feu, le 16 mai dernier, et l’entreprise déclare que ses voitures électriques ne sont responsables du départ de feu
  • BYD parle d’un “court-circuit” ou de “vieux câbles électriques” à l’origine du départ de feu
  • Il s’agit du dixième départ de feu pour BYD depuis octobre 2021

L’emballement thermique des voitures électriques, c’est un sujet polémique. En France, une Tesla a pris feu à Brest et très rapidement, le bloc batterie a été pointé du doigt. Nouveaux cas d’embrasements spontanés puisque plusieurs concessions BYD prennent feu en Chine. Le dernier départ de feu date de la mi-mai.

À lire > La France invite BYD à installer une usine en France

Une nouvelle concession BYD prend feu en Chine

Le 16 mai dernier, une concession BYD a pris feu dans la province de Fujian, à Qingkou en Chine. Plusieurs images publiées sur les réseaux sociaux montrent un lieu ravagé par les flammes dont il ne reste rien tandis que les voitures électriques ont été entièrement carbonisées. Si l’entreprise prête à conquérir l’Europe n’entre pas dans les détails à ce propos, elle reconnaît l’incendie. Elle parle toutefois d’un “court-circuit” voire de “vieux câbles électriques” à l’origine du départ de feu… tout en dédouanant ses véhicules. Dans son communiqué, BYD précise que les voitures électriques présentes dans la concession ne présentaient pas de défaut technique. Aucune enquête n’a été lancée à l’heure actuelle.

Comme expliqué en introduction, ce n’est pas une première pour BYD. Pire encore : c’est le dixième départ de feu depuis octobre 2021 selon la chaîne télévisée NTDTV. Aussi bien dans des concessions que lors du transport des voitures électriques sur des camions, le plus récent incendie datant de ce mois de mai. Il y en a aussi eu un en avril dernier. Autant dire que la réaction de l’entreprise, qui botte en touche, étonne. La firme chinoise monte en puissance et s’exporte dans le monde entier, notamment aux États-Unis où son pick-up Shark s’apprête à sortir.

Ces incendies en série représentent donc une très mauvaise publicité pour la firme chinoise. Et si ses voitures électriques prenaient feu lors de leur transport par la mer, dans des bateaux ? Pire encore, alors que des passagers se trouvent à bord ? Affaire à suivre pour BYD.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !